Mark Zuckerberg (Facebook) : après le réseau social, le logement social

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, et son épouse, multiplient les donations pour diverses causes sociales.

Ne vous inquiétez pas pour la petite famille Zuckerberg : tout va assez bien puisqu’avec 74 milliards de dollars le fondateur et boss de Facebook est classé cinquième fortune mondiale, ce qui, contrairement à ce que pourrait laisser penser le titre de cet article, devrait lui éviter de se retrouver trop rapidement en HLM.

Mais on sait aussi que Mark Zuckerberg, même s’il occupe une maison de plusieurs millions de dollars à San Francisco (le million est l’unité de base pour le foncier dans la Baie) et un morceau d’île dans le Pacifique, vit assez simplement. Pas de de Ferrari ou Lambo dans le garage, pas de grands voyages, pas de yacht et pas de jet privé, en tout cas pas que l’on sache. Divers reportages et enquêtes sur sa vie en-dehors de Facebook tendent également à démontrer que le jeune multimilliardaire se préoccupe du bien être de ses concitoyens et s’implique de plus en plus dans des œuvres sociales, notamment via la fondation Chan Zuckerberg Initiative qu’il a créée avec son épouse Priscilla Chan.

On sait également qu’il est membre du Giving Pledge et qu’il a rejoint à Bill Gates, Warren Buffett et plus de cent autres milliardaires s’étant engagés à donner la majorité de leur patrimoine à des actions philanthropiques, et qu’il prévoit de céder 99 % de ses actions Facebook de son vivant.

45 millions donnés à des associations pour le logement et la justice

Mais au-delà des grandes causes très visibles, il se dit que Mark Zuckerberg et son épouse oeuvrent plus discrètement au quotidien dans des actions solidarité un peu moins glamour. Ainsi, selon plusieurs médias américains ayant de bonne antennes dans la Silicon Valley, la Chan Zuckerberg Initiative a discrètement donné un total de 45 millions de dollars à des associations qui s’attaquent à deux causes précises : mettre fin à l’incarcération de masse et améliorer les logements abordables. Engadget rapporte que la plus grande partie de ces 45 millions de dollars a été versée à des groupes s’occupant de justice pénale et de logement depuis janvier 2017, et l’organisme a augmenté ses dons, y compris des subventions à neuf groupes au cours des cinq dernières semaines.

Les responsables de la fondation expliquent que celle-ci fait des donations à des groupes qui démontrent avoir réussi à amener le changement en faisant pression pour obtenir des lois, en faisant adopter des mesures électorales et en influençant les fonctionnaires municipaux. L’organisation a donné des millions de dollars à des groupes qui ont financé la réforme des lois sur la détermination de la peine pour les criminels non violents, permettant d’adopter des lois empêchant les jeunes de moins de 18 ans d’être jugés comme des adultes. Une sorte de lobbying humanitaire qui aurait même influencé Bill de Blasio, maire de New York, pour qu’il annonce la fermeture du tristement célèbre pénitencier de Rikers Island. Selon Vice News, la Chan Zuckerberg Initiative a accordé une subvention au Terner Center for Housing Innovation de l’UC Berkeley et a investi 5 millions de dollars dans la startup Landed, qui aide à trouver des logements abordables pour les enseignants.

Cela étant, bien que la Chan Zuckerberg Initiative ait des objectifs philanthropiques semblables à ceux de la Fondation Bill et Melinda Gates, la fondation a un statut de société à responsabilité limitée, et non pas d’association à but non lucratif. Un détail, probablement, mais qui signifie qu’elle échappe aux réglementations plus restrictives qui encadrent les associations caritatives aux USA, notamment sur la destination des fonds versés. De fait, la fondation n’est pas tenue de dire où va son argent, avec qui elle fait des affaires ou encore comment elle peut influencer le monde politique à coups de millions de dollars. Rappelons également que certains, de plus en plus nombreux, sont convaincus que Mark Zuckerberg est en train de préparer sa candidature aux prochaines élections présidentielles américaines.


Nos dernières vidéos

Répondre