Mark Zuckerberg répond à Tim Cook et sous-entend que tout le monde n’a pas les moyens de s’offrir un iPhone

Dans l’une de ses récentes interviews avec les médias, Mark Zuckerberg répond aux critiques du patron d’Apple.

Mark Zuckerberg lors d’une keynote en 2008.
By Jason McELweenie [CC BY 2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0)], via Wikimedia Commons

Si le scandale Cambridge Analytica semble faire trembler le monde de la tech, Apple, quant à lui, saisit l’occasion pour vanter son modèle économique. Comme la firme de Cupertino ne vit pas de la publicité (mais vend des iPhone et des appareils pas low-cost), celle-ci peut se vanter de ne pas exploiter les données personnelles comme le font Facebook ou Google.

Dans une récente interview, le PDG d’Apple a déclaré que la firme de Cupertino pourrait générer d’énorme revenus si celle-ci monétisait ses clients, si les « clients étaient des produits ». Mais Apple, selon Tim Cook, « a choisi de ne pas le faire ». Ensuite, lorsqu’on lui a demandé ce qu’il aurait fait s’il était à la place de Mark Zuckerberg, il a répondu : « Je ne serais pas dans cette situation ».

La riposte de Mark Zuckerberg

Le PDG de Facebook, dans une interview avec Vox, a répondu à ces propos. Pour Mark Zuckerberg, cette vision est « désinvolte » et loin de la réalité.

« La réalité ici est que si vous voulez construire un service qui aide à connecter tout le monde dans le monde, il y a beaucoup de gens qui n’ont pas les moyens de payer », explique-t-il.

Pour Mark Zuckerberg, les services financés par la publicité sont indispensables pour que ceux-ci soient gratuits et puissent atteindre un maximum de personnes.

Mais pour autant, cela ne signifie pas que Facebook n’est pas principalement axé sur ses utilisateurs. Mark Zuckerberg assure que toutes les décisions sont plus prises fonction des besoins de la « communauté » que pour satisfaire les besoins des annonceurs.

« Mais si vous voulez construire un service qui ne sert pas seulement les riches, vous devez avoir quelque chose que les gens peuvent se permettre », déclare Zuckerberg, taclant subtilement Apple.

Il rappelle même une déclaration de Jeff Bezos (PDG d’Amazon), qui avait dit il y a quelques années : « Il y a des entreprises qui travaillent dur pour vous facturer plus, et il y a des entreprises qui travaillent dur pour vous facturer moins. »

Les tacles entre les dirigeants de Facebook et d’Apple ne datent pas d’hier. En 2014, dans une interview avec le Time, Mark Zuckerberg défendait le projet internet.org tout en critiquant Apple. « Ce qui me frustre c’est que beaucoup de gens semblent de plus en plus penser qu’un business model basé sur la publicité n’est en quelque sorte pas en adéquation avec ses clients », a-t-il déclaré, avant d’ajouter : « Je pense que c’est un concept ridicule. Quoi, vous pensez que parce que vous payez Apple, vous êtes en adéquation avec eux? Si vous étiez en adéquation avec eux, ils vendraient leurs produits beaucoup moins chers ! »


2 commentaires

  1. Pour ce qui est du iphone je n’ai pas pu me l’acheter, il est trop fermé et sectaire, ayant utilisé le black Berry torche comme exemple ou Nokia voir sagem maintenant le s8. Le problème est qu’aujourd’hui quelque soit ce tuyau sans fil pour téléphoner ils sont limités en durée de vie, pour en avoir utilisé plusieurs dans cette vie hic tec, nous sommes des consommateurs de tuyau sans fil c’est énorme…

  2. Pour information, c’est toujours la batterie qui lache. Donc, quand j’achète un téléphone portable, même à 950 €, c’est un investissement sur 4 ou 5 ans que je fais. Je prends toujours un Samsung, et 2 batteries de rechange en même temps.
    + 2 coques et 2 films pour éviter la casse de l’écran (s’il tombe)
    Cool, et intelligent : j’ai le téléphone portable que je veux et en plus, 4 ans après, j’ai mon mini ordinateur dans la poche : Galaxy Note 4.
    Et SURTOUT, MA BATTERIE S’ENLÈVE !!! Évidemment. ….

Commenter