Le média Brut se lance aux USA avec l’objectif de faire 1 milliard de vues par mois

Brut, le média disponible uniquement sur les réseaux sociaux lancé il y a un an, dispose désormais d’un bureau aux États-Unis.

Brut, le média social de vidéo lancé en France il y a un an, s’implante aux États-Unis avec pour objectif d’atteindre d’ici fin 2018 un milliard de vues par mois sur les vidéos postées. Une levée de fonds de 10 millions d’euros est à prévoir pour que le projet puisse se développer.

La vidéo pour informer sur les réseaux sociaux

Brut est une plateforme d’informations créée en France par Renaud Le Van Kim du Grand Journal de Canal +, Roger Coste, ancien patron de la régie publicitaire de Canal+, et Guillaume Lacroix du Studio Bagel. Spécialisée dans la production de vidéos sous-titrées de quelques minutes, cette plateforme se focalise sur les thèmes se rapportant à la politique, la culture et les infos de société.

Diffusées sur les grands réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Instagram, Dailymotion, YouTube et Snaptchat), ces vidéos sont surtout dédiées au mobile et consultables avec ou sans le son. Depuis sa création, Brut a connu un franc succès et ses vidéos ont été vues des millions de fois.

Une ouverture vers de nouveaux pays

Désormais, Brut se lance dans une nouvelle aventure outre-atlantique. Le média a déjà ouvert son tout premier bureau aux États-Unis, plus précisément à New-York.

La plateforme compte diffuser sur les réseaux sociaux entre 5 à 6 vidéos d’actualité par jour. L’objectif est pour le moment de recueillir 400 millions de vues pour chaque vidéo. Dans son discours, Renaud Le Van Kim, l’un de ses fondateurs, a déclaré : « Notre objectif global est d’atteindre 1 milliard de vues par mois fin 2018. Beaucoup dépendra des États-Unis et de l’ouverture de nouveaux pays comme le Royaume-Uni ».

Pour financer ce projet, une levée de fonds a été organisée et sera clôturée au mois de janvier. Le but est d’obtenir un financement avoisinant les 10 millions d’euros comme l’affirme l’ex-producteur du Grand Journal : « Nous pensons gagner de l’argent fin 2018 – début 2019″.


Nos dernières vidéos

Répondre