Microsoft veut attirer les développeurs en les payant mieux

Microsoft réduit sa part sur les revenus des applis pour attirer les développeurs vers le Microsoft Store.

Microsoft est toujours à la recherche de moyens d’attirer des développeurs vers le Microsoft Store et cette fois-ci, c’est au niveau de la structure de frais qu’il intervient. Durant sa conférence Build à Seattle, la firme de Redmond a en effet annoncé une nouvelle structure de frais qui devrait permettre aux développeurs d’applications de gagner plus en vendant leurs applications (ou des produits in-app) par le biais de la boutique de Windows 10.

En effet, les développeurs d’applications (mais pas de jeux) gagneront 95 % des revenus générés par l’achat d’un téléchargement ou des produits in-app si l’utilisateur a accédé à l’application via un lien profond.

En revanche, si l’utilisateur accède à l’application via une autre méthode (ce qui suggère que Microsoft a donné une certaine visibilité à l’appli), le développeur touche 85 % des revenus.

Cette nouvelle structure s’appliquera plus tard dans l’année et concerne les téléchargements pour les ordinateurs Windows 10, les mobiles, Windows Mixed Reality, le Surface Hub, mais pas pour la Xbox.

Pas assez d’applications sur le Microsoft Store

Dans tous les cas, rappelle notre confrère The Verge, c’est mieux que les structures de frais appliqués par Google et Apple sur leurs plateformes mobiles. Néanmoins, on ne sait pas si cela suffira pour inciter les développeurs à proposer leurs applications sur le Windows Store.

Depuis le lancement de Windows 10, Microsoft a toujours eu du mal à avoir suffisamment d’applications sur le Microsoft Store, même s’il n’a cessé de présenter de nouvelles initiatives pour pallier à ce problème.

Au mois de février, par exemple, la firme de Redmond a annoncé la possibilité pour les développeurs de proposer des applications web progressives sur le Store. Un geste qui vise à faire augmenter le volume d’applis disponibles dans la boutique.


Un commentaire

  1. Bonjour, il me semble qu’il y a une erreur de traduction sur les 85% :
    « When Microsoft delivers you a customer through any other method, such as in a collection on Microsoft Store or any other owned Microsoft properties, and purchases your application, you will receive 85% of the revenue earned from the purchase of your application or any in-app products in your application »

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies