Minuum : bientôt une version optimisée pour les montres connectées

L’extrême compacité de nos montres connectées rend difficile l’utilisation d’un clavier virtuel. Bien heureusement, cela changera prochainement grâce à Minuum.

Il existe de nombreux claviers virtuels sur Android. De tête, on pourra citer l’excellent SwiftKey, bien sûr, ou même le Swype Keyboard de Nuance. Minuum, lui, se positionne comme une alternative des plus originales puisqu’il mise tout sur son extrême compacité et il prend ainsi deux fois moins de place que la plupart de ses concurrents.

Minuum SmartWatch

Pour réaliser ce tour de force, les concepteurs de l’application ont fait le choix de placer toutes les lettres de leur clavier sur une seule et même ligne. Difficile évidemment d’être précis avec un clavier de ce type, mais ce n’est pas un problème car l’équipe en charge du projet a développé un algorithme spécifique capable de compenser cette perte de précision, un algorithme qui prendra en compte toutes les lettres situées à proximité de nos frappes pour nous suggérer des termes adaptés.

En outre, elle a également intégré un certain nombre de gestes multitouchs pour nous faciliter la vie. En faisant glisser rapidement notre doigt dans un sens ou dans un autre, nous pourrons supprimer le dernier mot inséré, sauter d’une ligne, déclencher la reconnaissance vocale et ainsi de suite.

A tout moment, il sera possible de basculer vers un clavier virtuel plus traditionnel, un clavier occupant autant d’espace que les solutions concurrentes. Pour se faire, nous n’aurons qu’à taper sur l’écran avec deux doigts. Rapide, et efficace, mais le meilleur reste à venir car Minuum supporte plusieurs langues différentes et il est compatible, depuis l’année dernière, avec l’anglais, le français, l’allemand, l’espagnol et l’italien !

L’outil va désormais s’attaquer à un nouveau marché : celui des montres connectées. Un marché qui lui convient à merveille puisque l’écran de ces dernières dépasse rarement les deux pouces. Dans ce contexte, chaque pixel gagné a son importance et cela tombe assez bien car, sur ce terrain-là, aucun clavier virtuel ne fait aussi bien que lui.

Comme en témoigne la vidéo intégrée à la fin de l’article, le projet est plutôt bien avancé et Minuum fonctionne à merveille sur la Galaxy Gear de Samsung. Seul bémol, l’application dédiée n’est pas encore proposée en téléchargement. Il faudra effectivement attendre que le constructeur sud-coréen ouvre les vannes pour pouvoir récupérer l’outil, et l’installer sur la montre.

En attendant, l’éditeur s’est rapproché d’autres constructeurs et il ne serait finalement pas surprenant de voir arriver très prochainement Minuum sur la SmartWatch 2 de Sony, ou sur d’autres montres concurrentes.

Précisons pour finir que Minuum est actuellement proposé à 0,99€ sur le Play Store.

(Source)


  • X-Files aura bien le droit à sa 11e saison !

    David Duchovny et Gillian Anderson reviendront donc bien pour une 11e saison en fin d'année. La Fox l'a confirmé. […]

  • Born to Kill, la naissance d’un serial killer

    Lancée hier soir sur Channel 4, la mini-série Born to Kill nous lance sur les pas d’un adolescent en proie à des désirs psychopathes. Comment devient-on un serial killer ?  Découvrez le dans notre série.  Born to Kill, une plongée intimiste Comment quelqu’un peut-il être pris de pulsions meurtrières ? Comment devient-on un serial killer [...] […]

  • Apple a le droit de faire rouler des voitures autonomes

    Après des mois de spéculations, l'acquisition d'une licence de test de conduite autonome par Apple confirme l'implication de la firme dans l'automobile. […]

Nos dernières vidéos

Un commentaire

  1. Ergonomie intéressante, mais j’ai quand même du mal à voir dans quel contexte ce sera utilisé… Cela reste compliqué pour écrire quelques phrases, et le smartphone est quand même très souvent à portée de main. Affaire à suivre!

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Google AdSense Direct : une plateforme pour mettre en relation les éditeurs et les annonceurs

Les éditeurs de contenus pourront désormais compter sur un nouvel outil pour monétiser leur(s) site(s) : Google AdSense Direct.

Fermer