Suivez-nous

Auto-Moto

Le mode Sentinelle de la Tesla permet (encore) une arrestation

Une nouvelle fois, le mode Sentinelle de Tesla a permis au propriétaire d’une Model 3 de pouvoir arrêter l’homme qui venait de casser une des vitres de son véhicule.

Il y a

le

Logo Tesla
© Presse-citron.net

Depuis février, les propriétaires d’une Tesla Model 3, S ou X construite après août 2017 peuvent disposer du mode Sentinelle, une fonctionnalité qui exploite les caméras extérieures du véhicule dans le cas où une menace est repérée. C’est justement ce mode qui a permis à l’américain Jed Franklin d’arrêter l’homme qui a tenté de s’introduire dans sa Tesla.

Le mode Sentinelle de Tesla bientôt dissuasif ?

Comme il l’a expliqué à ABC 7 news, Jed Franklin a parcouru plus de 150 kilomètres dans sa Tesla Model 3 pour se rendre à San Francisco afin de faire des essayages en tant que mannequin. Il était en pleine séance lorsqu’il a reçu une notification l’informant que le mode Sentinelle de la voiture avait été activé, ce qui lui indiquait qu’une menace était potentiellement en cours.

Lorsqu’il est sorti, il a effectivement vu le suspect près de sa Tesla, un étrange outil à la main pour tenter de pénétrer dans le véhicule par effraction. Il a alors constaté qu’une vitre de son véhicule avait bel et bien été cassée, mais que l’homme était reparti les mains vides.

Par la suite, Jed Franklin s’est rendu sur l’application de Tesla afin d’accéder à la vidéo qui avait été enregistrée par le mode Sentinelle du véhicule. Les caméras disposées sur le véhicule avaient effectivement réussi à capturer une image claire du visage du suspect, mais aussi la plaque d’immatriculation de la voiture dans laquelle ce dernier s’est enfui. Franklin a envoyé la vidéo aux autorités de la ville, qui ont indiqué qu’elles avaient arrêté le suspect principal.

Si le mode Sentinelle vient à peine d’être déployé sur les Tesla, il est certain que des affaires comme celles-ci seront encore relatées dans les semaines à venir. L’on peut déjà supposer que ces anecdotes finiront par avoir un effet dissuasif sur toute personne voulant s’essayer au cambriolage d’une Tesla.

Il y a une semaine à peine, c’est l’auteure d’un acte de vandalisme sur une Tesla qui a été reconnue et arrêtée rapidement grâce au mode Sentinelle. Pour rappel, ce dernier ne propose pas d’avoir accès aux images filmées en direct par les caméras, du moins pour l’instant.

4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Johann

    10 avril 2019 at 1 h 03 min

    « Les caméras disposées sur le véhicule avaient effectivement réussi à capturer une image claire du visage du suspect »… euh… c’était pas si clair que ça, je trouve 🙂

  2. Michaël

    10 avril 2019 at 10 h 53 min

    Il manque seulement à la Tesla une système de reconnaissance de certains bris matériels(peinture-vitres-etc…) en temps réels effectués par autrui lié avec l’acte commisse par le malfaiteur à partir du mode sentinelle et que cela déclenche sur la tesla une alarme d’une voiture de police, que ça enregistre les 5 minutes d’avant et ça renvoit la vidéo pour résoudre le problème et aussi que ça appelle le réseau Anti-crime le plus proche.

    Dans le meilleur des mondes, le produit final restera en open source, ça serait excellent.

  3. Dwalin

    10 avril 2019 at 16 h 11 min

    Elle pourrait aussi surveiller les alentours et prévenir directement la police … Pourquoi pas mais attention aux dérives, et je pense qu’en France il faut un autocollant sur la voiture qui dit qu’on est filmé, et qu’on n’a le droit de filmer que l’intérieur de sa propriété donc pas la voie publique …

    • Lolo

      10 avril 2019 at 17 h 22 min

      Non bien sûr. Les dash cam deviennent légion et sont tout à fait légales, tout comme les portiers vidéo enregistreurs qui remplacent les sonnettes depuis quelques années, avec envoi de la vidéo à distance sur téléphone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests