mon.ki lance sa boussole sociale pour le web

La startup mon.ki lance ce jour un service éponyme qui agit comme une « boussole sociale » sur le web. En substance, il extrait les informations pertinentes en provenance des réseaux sociaux depuis n’importe quelle page web.

Dites-lui ce que vous regardez sur le web, mon.ki vous dira qui a posté sur les différents réseaux sociaux (à terme puisqu’il ne supporte que Twitter pour le moment) sur cette même page. Le service, actuellement en bêta privée, va même au delà d’une simple extraction de ces métadonnées « sociales ». Ainsi, si, jusqu’à présent, il ne fait usage que de l’API twitter, il n’extrait pas simplement les tweets et profils de personnes ayant tweeté la page que vous regardez, il peut aussi préciser le compte twitter de l’auteur d’un article ou des sites ou marques cités par exemple.

Les pages web sont riches de métadonnées qui, exploitées judicieusement, peuvent enrichir le simple contenu des pages web visitées et mon.ki se charge de simplifier la vie et les usages de l’internaute dans cette recherche. Inutile ainsi d’aller sur twitter après la lecture d’un article pour voir qui l’a tweeté en cherchant à l’aide des hashtags par exemple, lancez simplement mon.ki directement dans le navigateur.

Le service se présente sous la forme d’une extension pour le navigateur Chrome qu’il est possible d’installer depuis le Google Web Store. Cliquez dessus et une barre verticale s’ouvrira sur le côté droit du navigateur. Les informations extraites y figureront alors en bonne place.

mon.ki, bien qu’au point, aura droit à des perfectionnements et des améliorations. Ils seront garants d’une plus grande pertinence et exhaustivité dans l’extraction des données. De surcroît, la startup indique que dans les semaines à venir d’autres réseaux sociaux (Facebook, Google+, LinkedIn…) seront supportés.

La multiplication des réseaux sociaux et leur usage de plus en plus courant se traduisent par des quantités phénoménales de tweets, de posts et autres partages en tous genres qu’il est difficile de trouver même si ceux-ci se retrouvent dans les résultats des moteurs de recherche. Pouvoir retrouver les métadonnées sociales associées aux pages web est un enjeu de taille et un marché qui devrait permettre à des nouveaux services type mon.ki de voir le jour.

(mon.ki et mon.ki sur le Google Web Store)


Nos dernières vidéos

4 commentaires

  1. Pingback: mon.ki lance sa boussole sociale pour le web | Communication web professionnelle | Scoop.it

  2. Pingback: mon.ki lance sa boussole sociale pour le web - Presse Citron - Par Rénald Boulestin | Economie numérique et digitale | Scoop.it

  3. Merci pour l’info ! Alors que la multiplication des réseaux sociaux devient chronophage pour les utilisateurs, il est appréciable de trouver ces outils qui font sérieusement gagner du temps.

Répondre