Suivez-nous

Internet

Mozilla songerait à mettre de côté son navigateur historique Firefox

Le navigateur historique Firefox ne semble plus être la priorité de Mozilla.

Il y a

  

le

 
Firefox fonctionnalité
© Mozilla

La Mozilla Foundation est un organisme à but non lucratif établi en juillet 2003. Toutefois, la Mozilla Corporation, filiale de la Mozilla Foundation qui s’occupe du développement et du marketing du navigateur Mozilla Firefox serait en réflexion sur l’avenir du célèbre navigateur concurrent de Google Chrome. Mozilla qui se présente comme un défenseur du web libre, avec un grand respect de la vie privée, choisi en ce moment de se concentrer sur la viabilité de son projet.

Les derniers services déployés par la Mozilla Corporation rapportent bien moins que prévu, si bien que la société est prête à employer les grands moyens pour ne pas sombrer. Il y a quelques jours, nous apprenions qu’elle serait prête à se séparer d’un quart de ses employés. C’est finalement 250 Mozillians qui vont devoir quitter le navire pour le bien de l’entreprise. Les bureaux parisiens s’attendent à être grandement concernés par cette décision.

Tout miser sur les services payants.

La direction de la Mozilla Corporation a été assez claire, l’objectif principal est de pousser ses utilisateurs davantage vers ses logiciels payants comme Pocket Premium, ou encore Mozilla Hubs. Sans oublier le VPN de Mozilla qui devrait arriver sans tarder. Pour atteindre cet objectif de rentabilité, Mozilla n’hésiterait pas à mettre de côté son navigateur Firefox. Mitchell Baker, présidente de la Mozilla Foundation, et précédemment CEO de la société Mozilla Corporation, justifie cette décision de la sorte : « Les conditions économiques résultant de la pandémie mondiale du COVID-19 ont eu un impact significatif sur notre chiffre d’affaires ». Cependant, les difficultés rencontrées par Mozilla ne datent pas seulement d’il y a quelques mois. Bien avant la crise sanitaire, les difficultés en interne avaient poussé la Corporation à se séparer de 70 employés.

La Mozilla Corporation survit uniquement grâce aux revenus générés par les partenariats signés avec divers moteurs de recherche. Néanmoins, les parts de marché en chute de libre de Firefox, ont tendance à refroidir Google, Yandex, ou encore Baïdu lors des négociations.

6 Commentaires

6 Commentaires

  1. phosda

    17 août 2020 at 16 h 01 min

    non,non,eux qui étaient les derniers à défendre la liberté sur le web,c’est regrettable et triste de lire ces lignes….le choix se restreint de plus en plus-MS et sa saloperie de W10 sur les PC;chrome comme navigateur et google comme moteur de recherche !!!!!! quant à apple……..

    • Clok

      17 août 2020 at 17 h 48 min

      Oui, vraiment regrettable, la défense des libertés et de l’anonymat, tout le monde s’en moquent

  2. Betiktik

    17 août 2020 at 18 h 05 min

    Je suis un utilisateur régulier de Firefox, mon navigateur préféré. Tristesse.

  3. bardiel

    17 août 2020 at 21 h 18 min

    S’ils abandonnent Firefox, c’est pas pour cela que cela incitera à utiliser leurs produits payants. Et bien au contraire c’est ce qui risque de faire plonger toute la fondation Mozilla d’agir ainsi.

  4. Léo

    17 août 2020 at 23 h 58 min

    Quelle est la source de cet article SVP ?

  5. Ketchoup

    18 août 2020 at 7 h 42 min

    Quelle est la source de l’information svp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests