Mozilla travaillerait sur un navigateur contrôlé par la voix

Mozilla s’intéresse aux assistants vocaux. Et la fondation pourrait développer un navigateur contrôlé par la voix.

La fondation Mozilla s’intéresse également aux interfaces vocales. Et comme le rapporte notre confrère Engadget, celle-ci semble travailler sur un nouveau projet baptisé Scout. « Avec Scout, nous commençons à explorer la navigation et la consommation de contenu avec la voix », lit-on sur une page d’une conférence « All Hands » de Mozilla.

« Cette conférence traitera de l’architecture et des composants clés nécessaires pour une plate-forme vocale, des capacités requises de ces composants et des défis liés au travail avec les limites des plates-formes existantes », lit-on également. Le projet ne serait donc pas encore à un stade avancé du processus. Les conférences All Hands permettent à Mozilla de discuter des futurs projets de la fondation. « Nous savons qu’il y a beaucoup d’enthousiasme au sujet des projets et initiatives initiaux que nous explorons lors de cet événement. Nous avons hâte de discuter publiquement de ces efforts lorsqu’ils seront développés », indique un porte-parole.

Common Voice

L’année dernière, Mozilla a lancé le projet Common Voice, un jeu de données open-source et participatif destiné à contrer les GAFAM dans le domaine des assistants numériques.

Si ces grandes entreprises peuvent développer des assistants intelligents comme Siri ou Google Assistant, c’est parce qu’elles ont d’énormes quantités de données à leur disposition pour entrainer leurs IA. Malheureusement, les organisations plus modestes et les startups n’ont pas les moyens de collecter les mêmes quantités de données. Mais avec Common Voice, Mozilla veut remédier à cela, en mettant à disposition de tout le monde un jeu de données à exploiter. Common Voice a été lancé pour l’anglais en 2017 mais actuellement, Mozilla est également en train de constituer un jeu de données en français (et en allemand).

Si la fondation poursuit le développement de son navigateur contrôlé par la voix, il est plus que probable que celle-ci utilise les jeux de données de Common Voice pour entraîner ses IA.

(Source)


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.