mSpot Music, comme Google Music, mais sans Google

Stocker sa musique dans le cloud pour pouvoir y accéder et l’écouter à partir de n’importe-quel terminal connecté sera-t-il la nouvelle tendance en vogue chez les mélomanes nomades ?

Stocker sa musique dans le cloud pour pouvoir y accéder et l’écouter à partir de n’importe-quel terminal connecté sera-t-il la nouvelle tendance en vogue chez les mélomanes nomades ?

Après le lancement de Google Music il y a quelques jours, exclusivement accessible aux USA pour le moment, d’autres services se lancent sur le créneau. C’est le cas de mSpot Music, qui offre un service d’hébergement dans le nuage sur lequel vous pouvez envoyer vos playlists afin de pouvoir ensuite les écouter dans un navigateur web n’importe-où en renseignant juste vos identifiants d’abonné.

mSpot offre 5 Go de stockage gratuit, ou une formule payante sur abonnement à 3.99 dollars par mois pour 40 Go de stockage, soit 32.000 chansons et un accès à partir de 5 mobiles (Google Music est entièrement gratuit).

Radio intelligente et paroles en streaming

L’offre proposée par mSpot est cependant assez complète, avec un logiciel à installer sur son PC qui permet d’envoyer ses musiques et playlists par lots et de gérer ensuite facilement ces dernières. Mais c’est l’application mobile qui retient l’attention : disponible sur Android et iPhone, celle-ci ressemble un peu à ce que propose un Spotify Premium, à cela près que ce sont vos propres bibliothèques musicales qui sont exploitées : possibilité d’écouter en streaming, mais également hors ligne en stockant ses titres dans la mémoire cache du smartphone. mSpot fournit également l’affichage des paroles en défilement synchronisé avec la musique.

Une autre fonction « intelligente » intéressante : Radio Spotter, uniquement disponible sur Android, la recommandation de radios, qui vous indique des webradios à écouter en fonction de vos goûts, à partir de l’analyse des musiques présentes dans vos playlists et vous conduit directement à celles-ci en un clic sur votre mobile.


Nos dernières vidéos

14 commentaires

  1. Ca n’a pas attendu Google Music pour se lancer, je l’ai sur mon Android depuis janvier 🙂

    Mais 5Go, c’est très vite limité/limitant, c’est pour l’espace disponible que j’attend Google Music avec impatience.

  2. « mais également hors ligne en stockant ses titres dans la mémoire cache du smartphone » cela revient à telecharger … à quand un soft capable de convertir ce cash en fichier MP3 ?

  3. @Geekariste c’est pas vraiment le même besoin. En restant dans la légalité, il faut voir si avec les 5€/mois tu pourras t’acheter les musiques que tu as l’habitude d’écouter (l’avantage étant que tu pourras en faire ce que tu veux ensuite et qu’elle t’appartienne à vie).

    En terme de simplicité d’usage, je pense qu’un Spotify reste quand même plus simple à utiliser.

  4. Eric

    En effet ma phrase d’intro est mal tournée, mSpot est là depuis pas mal de temps, mais Radio Spotter est nouveau je crois

  5. Je pense que c’est effectivement la nouvelle tendance pour écouter sa musique: plus de support, tout dans le cloud… et tout gratuit bien sûr! 😉

Répondre