Suivez-nous

Sciences

NASA : Mission sauvetage pour la sonde Osiris-Rex

La NASA a réussi la première partie de la mission Osiris-Rex mardi dernier, mais la collecte sur l’astéroïde a été trop bonne et met maintenant en péril toute l’expédition.

Il y a

  

le

 
Osiris Rex vue d'artiste
© NASA / university Of Arizona

Alors que nous vous annoncions il y a quelques jours la réussite de la mission Osiris-Rex de la NASA, voilà que la joie a laissé place à l’inquiétude depuis la réception des premières photos de la sonde.

Petit rappel, la mission avait pour objectif de récolter quelques précieux grammes de matière à la surface de l’astéroïde Bennu, afin de pouvoir ramener la précieuse poussière céleste sur Terre et de pouvoir l’analyser dans les meilleures conditions.

Malheureusement pour l’agence américaine il semble que la pêche spatiale ait été meilleure que prévu, beaucoup trop même. Le petit compartiment situé au bout du bras articulé de la sonde est plus que rempli et n’arrive pas à se refermer, la faute à des pierres de trop grandes tailles.

Entrouverte, la porte du petit compartiment laisse filer des grammes de cette mission à 800 millions de dollars. De quoi affoler plusieurs départements de recherche à la NASA. Mais la situation n’est pas totalement perdue pour autant. Hier, alors que la NASA annonçait avoir trouvé de l’eau sur la Lune, une autre conférence de presse, bien plus discrète, faisait le point sur la mission Osiris-Rex.

Une mission périlleuse

Ainsi, Dante Lauretta de l’université de l’Arizona et chef du projet, a annoncé une mission de sauvetage. Pour ne pas perdre sa précieuse cargaison, la NASA entame aujourd’hui cette aventure périlleuse. Pour vulgariser, la sonde va tout doucement rabattre son bras vers l’intérieur, en faisant attention à ne pas perdre plus de matière que ce n’est déjà le cas. Enfin, le petit compartiment devrait être stocké au centre de la sonde dans une capsule.

La mission devrait prendre plusieurs jours, car la sonde est située à des millions de kilomètres de la Terre. Tellement éloignée de nous que la moindre information met 18 minutes à arriver. Le moindre aller-retour d’information met donc plus de 35 minutes à se faire. Et la NASA ne veut pas se précipiter. L’agence américaine a d’ores et déjà annoncé que les chercheurs allaient attendre les photos à chaque mouvement du bras articulé de la sonde. Il ne faut surtout pas que le compartiment entier s’ouvre, ce qui mettrait en péril plus de 4 ans de mission.

Osiris-Rex reste à ce jour une des missions les plus avancées de la NASA, la récolte de matière extraterrestre serait une première depuis les missions Apollo terminait dans les années 70 pour l’agence spatiale de l’Oncle Sam.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. l.indart

    29 octobre 2020 at 10 h 05 min

    Encore et toujours des fautes… relisez vous SVP. Vous avez un public, vous n’écrivez pas juste pour vous ou pour des copains.

    – la joie à laisser place à l’inquiétude : a laissé
    – la pêche spatiale a été plus bonne que prévu : meilleure (c’est plus mieux ;p)
    – Le petit compartiment situé au bout du bras articulé de la sonde est plus que remplie : Le petit compartiment … rempli
    – la sonde est située à des millions de kilomètres de la Terre. Tellement éloigné de nous : la sonde … éloignée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests