Connect with us

Actualités

Les créations de Netflix exclues du Festival de Cannes

Si la compagnie américaine était présente lors de la dernière édition du Festival de Cannes, elle n’est pas la bienvenue sur le tapis rouge cette année.

Il y a

le

Netflix Ojka Cannes

L’an dernier, Netflix avait eu l’occasion de présenter deux de ses créations lors du festival français, Ojka et The Meyerowtiz Stories. Ce dernier a finalement peu fait parler de lui, tandis que le film sud-coréen a suscité une large polémique. Si la situation a été qualifiée d’ « inédite » par délégué général du Festival Thierry Frémaux, c’est son manque de respect à la réglementation française qui a échauffé les esprits. Selon celle-ci, tout film présenté à Cannes doit sortir en salles et ne peut être mis en ligne. La Fédération nationale des cinémas français (FNCF) avait également haussé la voix en arguant du fait que la plateforme américaine allait finir par avoir la peau des salles françaises. Suite à plusieurs négociations, l’organisme avait annoncé la mise en vigueur d’une nouvelle réglementation dans un communiqué : « Dorénavant, tout film qui souhaitera concourir en compétition à Cannes devra préalablement s’engager à être distribué dans les salles françaises ».

> Lire aussi :  Netflix veut vous transformer en héros de Black Mirror

« Ils ont refusé »

Si le Festival de Cannes s’était dit « heureux d’accueillir un nouvel opérateur ayant décidé d’investir dans le cinéma » l’an dernier, Netflix sera tout de même absent de l’édition 2018. Suite à cette décision Thierry Frémaux a explicité son choix auprès de The Hollywood Reporter : « Les gens de Netflix ont adoré le tapis rouge et aimeraient nous présenter d’autres films. Mais ils ont compris que leur intransigeance sur leur propre modèle s’oppose désormais à la nôtre ».

En cause, l’entrée en vigueur de cette fameuse réglementation portant sur l’obligation d’un passage en salle. Si les films de Netflix avaient exceptionnellement pu rester en compétition l’an dernier, aucune place ne sera laissée à la plateforme américaine cette année. Thierry Frémaux précise à ce sujet : « L’année dernière, lorsque nous avons sélectionné ces deux films, j’ai pensé que je pourrais convaincre Netflix de les sortir en salle. J’étais présomptueux, ils ont refusé ».

> Lire aussi :  Sortie anticipée pour The Witcher sur Netflix

Si Netflix ne sera pas présent au Festival de Cannes, les selfies ont eux aussi été bannis du tapis rouge pour cause de «  désordre intempestif  »…

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests