Netvibes racheté par Dassault Systèmes !

La société française Dassault Systèmes vient d’acquérir l’un des pionniers du Web 2.0, Netvibes.

Du Web 2.0 à l’industrie lourde, le grand écart, quelque peu improbable, vient d’être fait. La société française Dassault Systèmes, spécialisée dans les logiciels de conception 3D destinées principalement à des projets industriels (aéronautique entre autres), vient d’acquérir l’un des pionniers du Web 2.0, Netvibes, pour 20 millions d’euros[1].

netvibes

Lancé en 2005 par Tariq Krim, puis co-dirigé un temps par Pierre Chappaz, Netvibes était à l’origine un portail personnalisable de flux RSS gratuit destiné au grand public. Toute une époque, et un symbole. Netvibes aimait les blogs, et ils le lui rendaient bien. La flexibilité, la qualité et la nouveauté du concept en avaient fait l’une des stars du nouveau web, et une référence de ce qu’une startup made in France était capable d’imaginer, saluée jusque dans la Silicon Valley.

Mais rapidement, passée la première période d’euphorie, s’était posé le problème du modèle économique : Netvibes était génial mais ne rapportait pas un kopek et s’était transformée en machine à brûler du cash, ce qui avait d’ailleurs provoqué assez rapidement le départ de Pierre Chappaz, à l’été 2007, pour divergences de vue sur la stratégie.

C’est alors que Netvibes a évolué, en proposant son service « Premium Dashboard » en marque blanche aux entreprises moyennant finances, puis, plus récemment, en lançant en juillet 2011 son Social Pack, un outil de social analytics également destiné aux entreprises. Suite à ces nouvelles orientations ou « pivots » en langage startup, Netvibes est rentable depuis 2009.

La société franco-américaine Netvibes (Netvibes a une partie de son équipe à San Francisco) est donc tombée dans l’escarcelle de la société franco-mondiale Dassault Systèmes. Si la pertinence et les potentielles synergies des deux marques ne sautent pas aux yeux, Netvibes indique que ses services ne changeront pas, mais que leur capacité à innover sera largement améliorée. C’est une bonne nouvelle car je pense que nous sommes encore nombreux à avoir conservé le portail magique dans notre arsenal de veille.

[1] selon Pierre Chappaz

(source)


Nos dernières vidéos

28 commentaires

  1. Pingback: Netvibes racheté par Dassault Systèmes ! | Veille Tendances Web | Scoop.it

  2. Je m’insurge totalement (étant relativement bien placé pour en parler)
    Netvibes n’a JAMAIS été une société américaine. C’est une société Française, avec une annexe a San Francisco (l’ex CEO et quelques commerciaux) et 90% du reste de l’équipe a Paris (développeurs, commerciaux, support etc)

    • Eric

      @STuFF : je dis bien que Netvibes est une boîte française, à plusieurs reprises, et je m’en félicite. Mais le fait qu’elle ait une annexe importante à SF en fait de fait une boîte franco-américaine non ?

  3. Et Serge Dassault et donc le Figaro vont avoir mes coordonnées personnelles afin de pouvoir me fourguer les nanards de Socpresse (Le Fig, Le FigMag, TVMag, l’indicateur Bertrand, etc).

    Voire des Rafale !

    Bravo !

    db

  4. Effectivement ça fait comme un « choc » de voir cette info.

    Une impression de « mais c’est quoi le rapport ? »

    Après avoir été fidèle à NetVibes quelques années j’ai depuis basculé sur Google Reader. A voir comment va évoluer la situation pour eux dans les mois à venir.

  5. J’espère que ce rachat ne va pas dégradé ou entraver le développement de Netvibes. C’est l’un des meilleurs site web qui a de multiples applications dans mon quotidien. Longue vie à Netvibes ! 🙂

  6. Pingback: Dassault Système rachète Netvibes « Marc Thouvenin

  7. Dassault ne propose pas que des logiciels de conception 3D, il fabrique aussi des avions! Il me semble que historiquement dassault a developpé des solution de conception 3D (pour concevoir ses avions!) parce que les produits proposés (par PTC, autodesk) ne lui convenait pas 🙂 (pour finalement devenir le meilleur!)

    Mais voici la vrai info de mon commentaire, j’ai lu hier que dassault lance une offre de « cloud computing » en partenariat avec SFR, ce qui pourrait etre cohérent avec le rachat de netvibes en terme de positionnement pour devenir acteur du web.

  8. @tonio : la tu te trompe d’epoque , google et ebay c’etait il y a 5 ans, maintenant ca m’etonnerait qu’ils eus ete interessé…

  9. Pingback: Netvibes racheté par Dassault Systèmes ! | Web and other news | Scoop.it

  10. C’est bizarre qu’il ait été difficile de rentabiliser Netvibes puisqu’ ils savent exactement ce qui intéresse chaque utilisateur.

    Je trouve le montant assez faible, on entend tellement parler de milliards aujourd’hui que la somme de 20m parait dérisoire.

  11. Bonjour.

    Je suis étonné que vous soyez étonné 😉 concernant le rapport entre Dassault Systèmes et Netvibes. Cela fait déjà un certain temps que DS a mis un pied là dedans : développement puis commercialisation de la plateforme SwYm, rachat d’Exalead pour y ajouter un coup de 360° et sémantique et maintenant Netvibes : on est en plein dans leur stratégie « Social Innovation ». En fait ça me parait même être plutôt d’une logique implacable…

  12. Pingback: Netvibes racheté par Dassault Systèmes ! | Smartphones et réseaux sociaux | Scoop.it

  13. Pingback: Netvibes racheté par Dassault Systèmes ! | SerenDeep | Scoop.it

  14. Pingback: Comment rentabiliser son Mobile » sitadev.com

  15. Pingback: Netvibes racheté par Dassault Systèmes ! | Le monde est-il NET ? | Scoop.it

  16. Pingback: Netvibes racheté par Dassault Systèmes ! | Veille & Culture numérique | Scoop.it

Répondre