Nike, Write the future, version intégrale (avec erreur de casting)

Découvert hier soir pendant la mi-temps de la finale de Ligue des Champions, ce spot Nike, ou plutôt ce court-métrage (3:04), Write the future, dernier épisode en date de la saga d’amour de la marque avec le foot. Une pub avec un vrai scénario où les principaux acteurs (Rooney, Ronaldo, Canavaro, Drogba, Ribéry, Fabregas et

Découvert hier soir pendant la mi-temps de la finale de Ligue des Champions, ce spot Nike, ou plutôt ce court-métrage (3:04), Write the future, dernier épisode en date de la saga d’amour de la marque avec le foot. Une pub avec un vrai scénario où les principaux acteurs (Rooney, Ronaldo, Canavaro, Drogba, Ribéry, Fabregas et autres stars) se projettent dans le futur en imaginant en pleine action pendant la coupe du monde les conséquence d’un geste – réussi ou raté – sur leur avenir.

rooney_nike

L’idée est comme souvent avec Nike excellente, la réalisation extraordinaire (y compris à mon avis pour ceux qui ne s’intéressent pas au foot), avec une mention spéciale pour le jeu d’acteur de Wayne Rooney dans cette scène surréaliste où une passe manquée (interceptée par… Ribéry) sacque définitivement  sa carrière, reléguant le mancunien en ermite barbu et hirsute au fin fond d’un terrain vague boueux dans quelque grise et lointaine banlieue anglaise.

A cela près que la publicité contient une grosse erreur de casting, puisqu’elle a été tournée avant l’annonce des joueurs sélectionnés pour la Coupe du Monde : Ronaldinho, présent dans le spot, ne fait pas partie des vingt-trois de l’équipe brésilienne, au grand dam des supporters. Ils se consoleront avec cette fiction mettant en scène ses légendaires passements de jambe et autres élastico…

De la pub et des dollars, assurément, mais du grand art aussi.


26 commentaires

  1. Cette erreur de casting m’a un peu réconcilié avec ce sport pourri par l’argent.
    On aurait pu craindre que nike fasse pression sur le sélectionneur du Brésil pour prendre Ronaldinho mais il semble que son choix ait été entendu par la marque…

  2. Y a pas à dire : Nike s’est y faire ! Et quelle intelligence de placer quelques guests dans cette pub : Drogba sous le maillot de la Côte d’Ivoire, Cannavaro sous celui de l’Italie (aucune de ces deux équipes ne sont sponsorisée par Nike), les espagnols Fabregas et Piqué (équipe nationale espagnole sponsorisée par Adidas), Roger Federer (la Suisse fera ce mondial, mais est sponsorisée Puma), mais aussi les américains Landon Donovan et Kobe Bryant (n’oublions pas que Nike est une marque américaine !), et enfin… et Homer Simpson !!

  3. Donc maintenant quand on achète une simple paire de chaussure de sport 120€ ou un simple t-shirt en coton 50€ on sait ou passe l’argent…Bravo Nike. Au lieu de baisser leur prix ils préfèrent engraisser des sportifs stars déjà millionnaire et faire des pubs hors de prix…

  4. Elle est vraiment exceptionnelle, comme la plupart des pubs Nike de toute façon… Un seul petit regret, j’aurais aimé qu’à la dernière seconde, le gardien aille chercher la balle de Ronaldo dans la lucarne, et que la statue se révèle être à son effigie!

  5. « Nike s’est y faire » : ohla oui, je n’avais pas vu… Du très lourd !
    « …aucune de ces deux équipes ne sont sponsorisée… » : mais dites-moi, j’ai enchaîné !

    Et moi qui me considère comme bon en orthographe… Saleté de SMS et chat Facebook !

  6. @Eric…La seul et unique fois ou j’ai acheté des Nike dans ma vie c’était en 1983 ou 84. Ils étaient absolument pas connu à l’époque, et je voulais acheter des Sergio Tachini. Grande marque en ce temps là et surtout à la « mode » (maintenant je sais pas s’ils existent encore). Ils n’y avait pas celles que je voulait. Alors j’ai choisi un modèle inconnu avec des couleurs voyantes qui n’étaient même pas exposé en vitrine mais juste posé sur une boite en carton à l’arrière du magasin de sport. Mais je les trouvais belles, confortables et pas chères.
    Elles étaient bleues avec la virgule en jaune. J’ai acheté, sans le savoir, une marque et un modèle qui allait devenir mythique, sans pubs ni stars.

  7. Pingback: nike |  Saucebolo

  8. Vue il y a déjà un moment et j’ai dû me la repasser des dizaines de fois tant l’œuvre est impressionnante.
    Le scénar est finalement simple mais c’est tellement dynamique et avec une bonne dose d’humour : une pure merveille!
    A savoir que les 3:03 min de ce spot ont été diffusées partout dans le monde à la mi-temps de la finale d’hier, rien que pour ça je n’ose imaginer les sommes mises en jeu :p
    Pour ceux qui sont intéressés par la bande son c’est Hocus Pocus (de Focus) : http://www.youtube.com/watch?v=5OoihTVlcUY

  9. C’est vraiment un pub extra !

    Comme le souligne @Tretrebien, montrer une marque concurrente c’est gonflé.

    Je n’imagine pas le coût d’une telle pub ! Entre les stars du foot et du cinéma / TV (gael garcia, les simpsons …), les figurants, les techniciens etc….

    Et Wayne R. en ermite crado c’était vraiment pas mal

  10. Nike a evidemment racheté l’anglais Umbro, il ne s’amuserait pas à mettre des marques concurrentes dans leur propre pub…
    Par contre on voit assez clairement Youtube et Facebook dans la vidéo, et Nike a un partenariat avec Facebook (la vidéo est largement exposée sur la page d’accueil de FB dans la colonne de droite).

  11. geek ta mère le

    l’argent investit se voit bien (trop) sur l’écran, en cela le programme du maximum d’efficacité est parfaitement réalisé, mais je trouve ça globalement bourrin (le montage haché , la « musique », le bourrage d’informations en un minimum de temps)..
    ps/ viva Ronaldhino

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.