Nintendo Switch: quelques mots de Shinya Takahashi de passage à Paris

Shinya Takahashi, le directeur de Nintendo, était de passage à Paris pour participer à la Japan Exposition qui a débuté hier et qui se tiendra jusqu’au 09 juin. Au cours de l’évènement, il a répondu à de nombreuses questions et a tenu une interview d’une quarantaine de minutes, ne laissant aucun doute sur l’avenir de la Switch, devenue subitement la clé de voûte de la stratégie de Nintendo.

Nintendo Switch France

A l’heure, où il est déjà très difficile d’obtenir une Switch dans des délais raisonnables, car la demande est plus forte que la production, les mots de Shinya Takahashi donneront envie a encore plus de joueurs de se lancer dans l’aventure de la console hybride. Le concept de la Switch est effectivement de commencer une partie dans le bus en revenant du boulot et de la finir sur sa télévision tranquillement assis dans le canapé.

Nintendo a des idées de projets plein la tête pour la  Switch

C’est d’ailleurs les premiers mots de Shinya Takahashi, qui se soucient de ses futurs clients, ce dernier a indiqué : « Je tiens tout d’abord à m’excuser pour la pénurie de Switch, qui n’est malheureusement pas de notre fait. Mais comme l’a annoncé notre président, il y a quelques jours, nous avons pu améliorer notre chaîne de production, ce qui fait que nous allons être en mesure pour la période qui s’ouvre de livrer plus de consoles ».

L’une des critiques qui était déjà faite à la Wii U et que certains consommateurs font déjà à la Switch se situent au niveau de la petite taille du catalogue de jeux disponibles. Sur ce point Nintendo s’est voulu rassurant et promet une explosion de l’offre dans les mois à venir. Shinya Takahashi a expliqué : « ce que je peux vous dire, c’est que nous avons aujourd’hui onze unités de production, et que chacune travaille sur plusieurs projets à la fois. », sans compter les studios externes.

Sur ce point il a d’ailleurs souligné : « Nous avons beaucoup travaillé pour que la Switch soit une console facile à programmer, notamment avec la possibilité d’utiliser des outils comme Unity et Unreal, et rien que cela aide à avoir un meilleur écosystème pour les jeux ». Des studios externes pourront facilement offrir des jeux ou des réadaptations, qui feront la joie des joueurs.

On connait déjà la liste des prochains jeux à venir, jusqu’en fin d’année, mais le directeur de Nintendo a lancé : « Tout ce que je peux vous dire, c’est que nous avons énormément de projets sur Switch et que nous ne nous interdisons pas d’aller dans telle ou telle direction. ». La plus intéressante pourrait venir de l’arrivée de jeux réalistes et un peu moins « cartoon », Nintendo a absolument tout fait pour que les géants du secteur puissent porter leurs jeux sur la Switch et on devrait pouvoir jouer à un bon FIFA ou à un Skyrim sans soucis à l’avenir sur la console, puisque la société Ubisoft a sauté le pas. Espérons qu’un maximum d’éditeurs tiers feront le choix de porter leurs créations sur la console, au vue de l’explosion des ventes de la Switch, ces derniers devraient être faciles à convaincre, car il s’agit d’une part de marché en pleine croissance !


Nos dernières vidéos

Répondre