Nouveau : les cartes créées par les utilisateurs dans les résultats de recherche de Google Maps

Une fonction dont je n’avais jamais remarqué qu’elle n’existait pas : dans le blog officiel de Google Maps et Google Earth, James Macgill, un développeur de l’équipe, explique que jusqu’à présent dans Google Maps, il était impossible de faire une recherche parmi les millions de données fournies par les particuliers qui contribuent au service. C’est

Une fonction dont je n’avais jamais remarqué qu’elle n’existait pas : dans le blog officiel de Google Maps et Google Earth,

C’est maintenant chose possible : Google annonce que vous pouvez dorénavant effectuer des recherches par thèmes et mots-clés en langage naturel pour trouver des données cartographiques publiées par les utilisateurs et tous ceux qui ont créé des mashups fondés sur Google Maps.

Si par exemple vous avez marqué sur une carte précisément les points de vos dix derniers excès de vitesse en Solex, il y a des chances pour que si l’on fait une requête avec « excès de vitesse Solex », ceux-ci s’affichent fièrement sur une carte. Mais comme Google tient à vous laisser le choix dans la confidentialité de vos données, vous pouvez activer une option indiquant que vous souhaitez que votre carte ne soit pas indexée dans le moteur de recherche.

Vous pourrez continuer à défier la maréchaussée tranquille avec votre Solex.


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. ça ouvre pas mal de nouvelles possibilités en terme de référencement.
    Bien qu’à mon souvenir, une fonctionnalité similaire était déjà active.

    ( Ton title déc*nne pour cet article : « Les | Presse-Citron  » 😉 )

  2. Ne rigolez pas, mais dans ma jeunesse, j’ai eu un PV (et salé) pour excés de vitesse avec une 2CV. C’est vrai que c’était en descente, mais quand même…

  3. @Eric : « Une fonction dont je n’avais jamais remarqué qu’elle n’existait pas » … un peu lourde, la tournure :p

  4. Pingback: Nouveau : les cartes créées par les utilisateurs dans les résultats de recherche de Google Maps « mensonblog

Répondre