Suivez-nous

Smartphones

Le nouvel OS de Huawei représenterait 2% des parts de marché en 2020

Des analystes indiquent que HarmonyOS, le nouveau système d’exploitation de Huawei, pourrait atteindre les 2% de parts du marché en 2020.

Il y a

le

Huawei
© Presse-citron.net

Alors que Huawei a levé le voile sur HarmonyOS il y a quelques semaines, des analystes estiment que le système d’exploitation représentera 2% des parts du marché des OS d’ici 2020. En effet, Neil Shah, directeur de recherche pour les appareils et les écosystèmes chez Counterpoint Technology Market Research, assure que le système d’exploitation HarmonyOS atteindra cet objectif dans environ un an. Celui-ci est ambitieux, puisque la marque chinoise vient à peine de présenter l’OS, qui fait à peine ses premiers pas dans le secteur.

Huawei attendra-t-il les 2% de part du marché en 2020 ?

Pour faire cette estimation, l’analyste se base sur le nombre de smartphones -équipée de cet OS- que Huawei pourrait dévoiler cette année. Neil Shah détaille : « Nous supposons que Huawei lancera un ou deux appareils fonctionnant sous HarmonyOS en Chine cette année, ce qui devrait générer un certain volume. L’année prochaine, l’entreprise devrait lancer trois appareils ou plus ».

Pour l’analyste, Huawei atteindra les 0,1% de parts de marché durant le quatrième trimestre 2019, là où ce chiffre pourrait être de 5% en Chine l’année suivante à la même période.

De la même façon, le directeur atteste du fait que Samsung et LG pourrait peu à peu être attiré par l’OS de Huawei. Ceux-ci disposent effectivement de faibles de parts de marché en Chine, si bien que l’adoption de HarmonyOS pourrait leur permettre de se renouveler sur le marché chinois.

À plus long terme, HarmonyOS devrait évoluer afin de devenir attractif pour les développeurs, qui pourraient se concentrer sur des outils et des services dédiés à l’OS de Huawei. De la même façon, le constructeur chinois a l’avantage de dominer le marché des appareils mobiles et de l’Internet des Objets, un positionnement sur lequel il peut aussi s’appuyer.

L’analyste indique : « Huawei dispose des trois ou quatre prochaines années pour construire un système d’exploitation robuste sur le marché chinois et s’assurer qu’il est assez mature pour passer à l’offensive et mettre un point d’honneur à lancer des produits fonctionnant sous HarmonyOS pour inonder le marché avec différents produits fonctionnant sous Harmony OS ».

Ce choix ne serait pas sans rappeler celui de Samsung, qui a d’abord destiné son OS Tizen aux smartphones, avant de voir que cela ne fonctionnait pas et d’utiliser celui-ci pour ses objets connectés.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests