Ocarina pour iPhone, une application qui ne manque pas de souffle

Les applications musicales pour iPhone se suivent mais ne se ressemblent pas. Elles ont cependant pour la plupart un point commun : l’exploitation optimale des fonctions sensitives de ce dernier, de l’écran tactile au détecteur de mouvement. Mais Ocarina va encore un peu plus loin en révélant une possibilité jusque-là inexploitée : la possibilité de

Les applications musicales pour iPhone se suivent mais ne se ressemblent pas. Elles ont cependant pour la plupart un point commun : l’exploitation optimale des fonctions sensitives de ce dernier, de l’écran tactile au détecteur de mouvement.

Mais Ocarina va encore un peu plus loin en révélant une possibilité jusque-là inexploitée : la possibilité de transformer le mobile d’Apple en instrument à vent ! En effet, il semblerait que le capteur micro de l’appareil soit assez sensible pour interpréter et transformer en commande le simple fait de souffler dedans.

Ainsi est née Ocarina, une nouvelle application qui, vous l’aurez compris, transforme votre iPhone en instrument du même nom. La démo vidéo ci-après vous permettra de mieux comprendre de quoi il s’agit.

J’ai testé Ocarina (j’avais envie de souffler un peu ce matin) et ça fonctionne à merveille. Attention cependant : je me demande si une utilisation un peu intensive de ce type d’application ne risque pas de finir par oxyder les composants du capteur audio de l’appareil, qui ne doit pas être fan de l’humidité provoquée par votre souffle (et je ne parle pas des postillons).

Ocarina est disponible au prix de 0,79 € sur l’AppStore (à télécharger directement via l’iPhone car en passant par iTunes via le web, un message indique que l’application n’est pas disponible au moment où j’écris ces lignes, bug passager probablement).


Nos dernières vidéos

12 commentaires

  1. @Simounet: ben pour le coup, à mon avis ça marche pas pour l’iPod Touch. Faut un iPhone non?
    Bon, c’est du détail, mais les geeks ils aiment bien les détails 😉

  2. Clair qu’à la longue çà bousille un appareil électronique d’envoyer de l’humidité à l’intérieur… si si je vous assure…

  3. Pingback: et bientôt on pissera dedans

  4. ipod touch user on

    Il y a un autre ocarina disponible pour Iphone et Ipod touch

    Ocarina spirit de mirabar

    pour les utilisateurs comme moi d ipod touch on peut jouer avec les doights mais on ne peut pas souffler, mais bon ça le fait quand même

    a plus la communauté

  5. Bonjour a tous,

    Je viens rapporter une mésaventure qui m’est arrivée avec Ocarina. Je suis un utilisateur de l’Iphone depuis le premier jour (présent à l’ouverture dès 9h du matin à mon agence…) puis de l’iphone 3G (aussi présent à l’ouverture dès sa sortie). Autant dire que l’outil fait ma joie et comble mes besoins tant ludiques que professionnels (je dirige une petite SSII, Kapsicum pour en pas la nommer, et nous utilisons Exchange).

    Mais ma petite histoire commence un jour de novembre pluvieux ou j’achète Ocarina sur l’AppStore. Oh merveille des merveilles, je me suis pris pour Peter Pan (Je me prénomme Pierre) ! J’ai joué –tenté de jouer- pendant de longs moments. Ma fille de 10 ans aussi. Des semaines durant, entre jeux et musiques, nous sommes arrivé à sortir une harmonie. Ce n’est pas de tout repos mais nous arrivons au moins à faire quelques notes, mais pas encore un morceau.

    Mais voilà, misère de misère, mon bel outil présente un dysfonctionnement sur le bouton de passage en vibreur. Je ne peux plus le mettre en vibreur, bouton coincé. Me voila à faire le cheminement SAV Apple. « Allo – oui ? – Pas de problème monsieur ». Mon 3G pars chez Apple, et me revient 4 jours après… non réparé, accompagné d’une jolie fiche m’indiquant que mon joujou était visiblement tombé dans l’eau.

    Me voici à appeler le SAV pour comprendre ce qui se passait. Mon Iphone, je le certifie, n’est jaimais tombé dans l’eau contrairement à ce qu’on m’indique. Et là, on m’indique qu’un traceur est passé au rouge. Pas possible, le traceur que je connais n’est pas actif !
    Pour ceux qui ne le savent pas, il y a des indicateurs d’humidité sur tous les téléphones, généralement au fond de la prise casque. Dans mon cas, le traceur actif est situé sous la prise de connexion ! (d’ailleurs, après recherches, nulle part référencée chez Apple, je suis content de pouvoir vous l’apprendre). Je peux vous envoyer une photo du capteur activé, pas facile à voir d’ailleurs.

    Une petite réflexion dans ma tête, puis je remarque que la prise est juste à coté du micro (ou l’inverse…). Je fais immédiatement le rapprochement entre Ocarina chéri et l’activation de l’indicateur d’humidité. Un usage pas modéré de cette application, un souffle fort et postillonnant qu’est le mien sur le micro qui permet de générer le doux son mélodieux, a dû altérer le dit capteur.

    Sur ce, et après ouverture d’une réclamation, un gentil monsieur de chez Apple m’indique que je devrais être rappelé rapidement par son supérieur. Au moins 4 appels plus tard de ma part, un peu d’énervement (pas trop car je sais ce que c’est, je faisais dans une autre vie le SAV/Hotline pour le feu Newton), on m’indique qu’on devrait me rappeler.

    Après 2 semaines, j’ai décidé de démonter et réparer moi-même mon 3G, car sans vibreur, point de tranquillité. De plus, perdre la garantie, qui était de toutes façon perdue par l’activation de cet indicateur, n’était plus mon problème.

    Ma question, dois-je attaquer le créateur d’Ocarina car son application peut vous faire perdre la garantie ou Apple qui met à disposition via l’AppStore d’une application qui faire perdre la garantie sur son propre produit ? Avis aux discussions.

    Merci Apple de ne pas m’avoir rappelé, cela m’a permis de me défouler ce soir, vous parler des risques à utiliser un application qui détourne l’usage fonctionnel initial d’un outil merveilleux. Monsieur du SAV, je vous attends au bout de mon 3G… toujours aussi bête, car, pas de morale, dès la sortie du prochain Iphone, je replongerais tête baissée !

  6. Pingback: L'effet autotune sur iPhone | Presse-Citron

Répondre