On vous dit tout sur le DJI Goggles, le casque FPV qui veut révolutionner le pilotage des drones

DJI, leader mondial des drones de loisir, a annoncé les fonctions et les caractéristiques techniques de ses lunettes DJI Goggles.

Le leader du marché DJI avait annoncé en septembre dernier son drone Mavic Pro et une paire de lunettes. Si le drone de DJI a déjà séduit les spécialistes dont Eric qui l’avait qualifié de « nec plus ultra » en décembre, on attendait avec impatience d’en savoir plus sur le premier casque FPV (Vue à la Première Personne) du fabricant chinois.

DJI veut proposer une expérience de vol intense et immersive avec ses DJI Goggles

Ce lundi, DJI a enfin levé le voile en dévoilant les fonctions et caractéristiques de ses DJI Goggles. Pour rappel, ce casque FPV permet de piloter son drone mais aussi d’avoir un retour vidéo, offrant ainsi une « expérience de vol intense et immersive » comme l’explique le constructeur.

Pour Paul Pan, Senior Product Manager chez DJI : « Les pilotes DJI méritent une vue à la première personne de la même qualité et présentant le même équivalent de puissance et performance qu’ils pourraient attendre de nos plateformes aériennes. Nous pensons qu’ils seront ravis de leur expérience en immersion lorsqu’ils voleront avec nos DJI Goggles ».

L’ambition est grande du côté de DJI et pour séduire les pilotes, le numéro un mondial a décidé de miser sur une optique haut de gamme et une transmission faible latence. Le constructeur expliquent que ses DJI Goggles « utilisent un séparateur de faisceau pour présenter l’image devant chaque œil et se servent de la polarisation pour éviter tout chevauchement de l’image ». On se retrouve avec une résolution en Full HD (1 920 x 1 080) sur chaque écran soit une résolution totale de 3 840 × 1 080.

DJI nous explique également que son système de transmission sans fil OcuSync permet de connecter jusqu’à deux DJI Goggles à un Mavic Pro. De plus, les lunettes reçoivent les données vidéos directement depuis le drone, sans passer par la radiocommande, réduisant ainsi « significativement » la latence.

Concernant l’affichage en vol avec un Mavic Pro, le constructeur annonce que ses lunettes proposent proposent un affichage en 1080p (à 30 images par seconde) lorsque l’appareil se trouve à distance rapprochée et en 720p (à 60 images par seconde) le reste du temps. Le tout avec un temps de latence de 110 ms et une autonomie de 6 heures.

Sur le casque, on retrouve un pavé tactile sur le côté qui permet de naviguer dans les menus. Cela permet par exemple d’accéder aux modes de vols ActiveTrack, TapFly, Terrain Follow mais aussi aux modes Cinéma et Trépied.

Contrôler son drone avec des mouvements de tête

DJI met également en avant le mode Aile volante (Fixed-Wing) de ses « Goggles ». Ce mode est présenté comme offrant « une toute nouvelle façon de voler avec le Mavic Pro ». Il simule un vol et un comportement d’avion en volant uniquement vers l’avant et profite d’une prédiction de trajectoire en Réalité Augmentée pour renforcer la sécurité des vols dans des espaces complexes.

La nouveauté la plus intéressante est sans conteste Head Tracking. Les utilisateurs de Mavic Pro et de drones de la gamme Phantom 4 pourront « contrôler à la fois le lacet de l’appareil et l’inclinaison verticale de la nacelle avec les mouvements de la tête ». Résultat, tourner la tête revient à déplacer le manche du lacet vers la droite ou la gauche et redresser la tête permet d’arrêter la rotation.

Concernant le design, DJI mise sur un bandeau serre-tête pour un casque qui rappelle le PlayStation VR. A noter qu’il sera possible de garder ses lunettes lors de l’utilisation des « Goggles ».

Quelles drones DJI sont compatibles ?

Les DJI Goggles peuvent communiquer avec différents appareils grâce aux diverses interfaces intégrées aux lunettes. Le Mavic Pro utilisera la transmission OcuSync tandis que la connexion aux drones Phantom 4, Phantom 4 Advanced, Phantom 4 Pro et Inspire 2 se fera via le port USB de la radiocommande.

Enfin on retrouve une carte microSD. Cette dernière permet aux opérateurs de télécharger les fichiers depuis l’appareil sur les DJI Goggles ou de visionner les fichiers vidéos directement. Un port HDMI permet lui aussi de regarder des vidéos et même de jouer à des jeux.

Le casque FPV DJI Goggles est proposé au tarif de 549 euros et les premières livraisons sont programmées « après le 20 mai 2017 ».

Pour en savoir encore plus à propos des DJI Goggles, vous pouvez visiter le site de DJI.

Les DJI Goggles en images :


Nos dernières vidéos

Un commentaire

Répondre