Suivez-nous

Réseaux sociaux

Passer trop de temps sur les réseaux sociaux conduirait les ados à consommer plus d’alcool

Les publications d’amis et les publicités rendent plus acceptable le fait de boire de l’alcool.

Il y a

  

le

 
alcool
© Unsplash / Louis Hansel

Les réseaux sociaux sont régulièrement accusés de nuire à la santé mentale de leurs utilisateurs. Nous vous parlions notamment l’an dernier de cette recherche qui pointait leur responsabilité dans les nombreux troubles dépressifs observés chez les adolescents. Une nouvelle étude vient abonder dans ce sens. Elle concerne l’impact des réseaux sociaux sur la consommation d’alcool.

Les conclusions de ce travail, publié dans le journal médical Preventive Medicine, sont sans appel. Une utilisation trop importante des médias sociaux conduirait les jeunes à boire d’avantage.

Les adolescents sont exposés à des pubs qu’ils ne devraient pas voir

Pour mener à bien leur recherche, les auteurs Patricia Conrod et Elroy Boers ont suivi près de 4000 adolescents canadiens sur la tranche d’âge 12-17 ans. Dans le détail, le fait d’être confronté à des images où des personnes proches consomment de l’alcool rend cette pratique beaucoup moins problématique. « Les médias sociaux présentent souvent la consommation d’alcool dans un contexte social positif de jeunes qui s’amusent, ce qui en fait un comportement acceptable », précise Elroy Boers à nos confrères du journal La Presse.

Les jeunes utilisateurs sont également plus susceptibles d’être exposés aux publicités pour des boissons alcoolisées sur les réseaux sociaux. Il existe en effet assez peu de régulation en la matière. Comme le souligne Forbes, il y a bien une interdiction de ciblage des moins de 18 ans dans les publicités d’alcool sur Facebook mais il s’avère que de nombreux adolescents ont malgré tout accès à ces annonces.

Ce qui fait dire à Elroy Boers : « Le moment est venu pour les grands réseaux sociaux comme Facebook et Instagram de prendre davantage le contrôle du contenu qu’ils diffusent. Ils devraient faire preuve de plus de responsabilité face au contenu diffusé par des jeunes, dans ce cas-ci concernant la consommation d’alcool. »

Les chercheurs précisent toutefois que d’autres études seront nécessaires pour confirmer le lien établi entre l’exposition aux réseaux sociaux et la consommation plus élevée d’alcool.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests