Suivez-nous

Gaming

Pénurie de PS5 : cette déclaration de la PDG d’AMD redonne espoir aux gameurs

La crise est loin d’être achevée mais on pourrait assister à une amélioration de la situation dans un an.

Publié le

 
Test PS5 PlayStation 5
© Presse-citron.net

Cela fera bientôt un an que les PlayStation 5 et Xbox Series X sont sorties. À l’époque, beaucoup pensaient que la situation de s’améliorerait en 2021 mais il n’en est rien. Il reste impossible de se procurer la console de manière conventionnelle et le moindre réapprovisionnement est vendu en seulement quelques minutes.

La cause est bien identifiée : la pénurie de semi-conducteurs qui empêche Sony et Microsoft de produire leurs machines à un niveau suffisant. Invitée lors de la Code Conference en Californie, la PDG d’AMD, Lisa Su vient justement d’aborder ce sujet. Elle semble plutôt confiante et estime que le problème deviendra moins prégnant à partir du second semestre 2022.

Un optimisme qui n’est pas partagé par tout le monde

Citée par CNBC, elle précise ainsi :

Les fabricants de puces sont encore en train de rattraper la demande suite aux graves goulots d’étranglement de la chaîne d’approvisionnement créés par la pandémie. Mais les usines de fabrication prévues l’année dernière commenceront probablement à produire des puces dans les mois à venir, ce qui contribuera à atténuer les pénuries de pièces de PC et d’autres micropuces.

Pour autant, rien n’est encore gagné car « cela peut prendre 18 à 24 mois pour mettre en place une nouvelle usine, et dans certains cas même plus longtemps que cela », explique la patronne.

Les prévisions d’AMD sont importantes pour le secteur des jeux vidéo et l’on sait que la compagnie destine principalement sa production aux fabricants de PC et de consoles de jeu. Pour autant, il convient de rester prudent car la situation reste assez fragile. La production de semi-conducteurs est par exemple actuellement impactée en Chine en raison d’une pénurie d’électricité qui touche certaines régions.

Rappelons enfin que certains dirigeants sont moins optimistes que Lisa Su, et c’est notamment le cas de Takeshi Kamebuchi, directeur en charge des semi-conducteurs chez Toshiba. Le mois dernier, il annonçait que « l’approvisionnement en puces restera très serré jusqu’à au moins septembre prochain. Dans certains cas, nous pourrions constater que certains clients ne seront pas entièrement servis avant 2023. »

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Les meilleurs forfaits

Les tests