Connect with us

Gaming

Perquisitionné pour avoir vendu des logiciels de triche pour GTA

Avis aux amateurs, Rockstar Games ne rigole pas du tout avec sa propriété intellectuelle, surtout lorsque l’on touche à sa machine à cash GTA. Vous ne pourrez pas dire que vous l’ignoriez…..

Il y a

le

Invincible en mode multijoueurs

En France, on ne peut pas dire que la Hadopi, l’instance régulatrice notamment en charge d’interdire le téléchargement illégal soit vraiment considérée comme inquiétante. Au pire, c’est une petite tape sur la main, sous forme de lettre d’avertissement. On en oublierait presque qu’elle est encore là.

Toutefois, dans d’autres pays on rigole beaucoup moins avec le sujet. C’est l’amère expérience qu’a fait un Australien lorsqu’il a vu les forces de l’ordre arriver chez lui, saisir ses ordinateurs et tout son matériel informatique. Son tort ? Il proposait sous pseudonyme des logiciels de triche pour GTA. Ceux-ci étaient vendus aux joueurs et leur permettaient dans le mode multijoueur de se téléporter, de s’enrichir, d’avoir toujours plus d’armes et de munitions ou même d’être invincible.

L’avertissement de GTA pour Red Dead Redemption 2

On peut imaginer que pour les joueurs concurrents, cela devait être plutôt désagréable. C’est d’ailleurs ce que met en avant l’entreprise Take-Two (maison mère de Rockstar Games). Elle explique en effet : « Ces options donnent non seulement un avantage injuste à ceux qui les utilisent mais nuisent aussi à l’expérience des autres joueurs ».

Pour autant, on a envie de dire que la triche est sans doute aussi vieille que le jeu vidéo. Or, ce sont des opérations policières en Australie, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis qui ont été lancées. Plutôt sérieux donc.

> Lire aussi :  Réveillez le tricheur qui sommeille en vous, voici les codes de Red Dead Redemption 2

L’objectif semble évident. Bien sûr, il s’agit en partie pour Rockstar Games de protéger sa poule aux œufs d’or, GTA étant encore vraiment très rentable. Cependant, il est probable que Take Two voit aussi les choses un peu plus largement. Cette opération s’est en effet produite seulement quelques semaines avant le lancement de Red Dead Redemption 2. Tout sauf un hasard alors que ce dernier mène aussi une chasse intensive et omniprésente aux sites de piratage

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests