Suivez-nous

Vidéo

PewDiePie soutenu par ses fans qui créent des ransomwares… particuliers

Lorsqu’il s’agit de son nombre d’abonnés, le YouTubeur PewDiePie peut définitivement compter sur ses fans. Récemment, certains d’entre eux ont crée un ransomware qui oblige les victimes à s’abonner sous peine de perdre leurs fichiers.

Il y a

  

le

 
PewDiePie Hackers
© Capture d'écran de la vidéo THE MEME AWARDS 2018 / PewDiePie

Décidément, la guerre sans merci que se livrent PewDiePie et l’indien T-Series n’en finit pas. Néanmoins, le Youtubeur a la chance de pouvoir compter sur ses fans, puisque certains d’entre eux sont plus radicaux lorsqu’il s’agit de soutenir la -désormais- deuxième plus grosse chaîne au monde.

Fans de PewDiePie… Mais aussi adeptes de logiciel malveillant

À l’heure actuelle, la chaîne de PewDiePie compte 91 321 526 abonnés, contre 91 400 932 pour son rival T-Series. Voilà des mois que le combat pour la première place a lieu, mais le YouTubeur s’est finalement fait dépasser. Cela n’a pas empêché certains de ses fans d’agir en sa faveur, au point que certains petits malins ont eu l’idée de créer un ransomware bien particulier. En effet, ils ont conçu un dispositif malveillant qui chiffre les données des utilisateurs. Le premier de la sorte est apparu au mois de décembre dernier, mais il s’agit là d’une version non fonctionnelle du système.

Mais la seconde version conçue par les adeptes de PewDiePie, et découverte en janvier, a montré qu’elle marchait plutôt bien. Baptisé PewCrypt, le ransomware chiffre les données personnelles des victimes et leur demandait de s’abonner à la chaîne YouTube du créateur de contenu. Seulement, il fallait que le YouTubeur dépasse les 100 millions d’abonnés sur sa chaîne avant que les utilisateurs ne puissent recouvrer l’accès à leurs données. Dans le cas où la chaîne concurrente T-Series dépassait les 100 millions avant leur YouTubeur favori, les données étaient supprimées.

ZDNEt précise là qu’il s’agissait avant tout d’une blague, mais que certains utilisateurs ont tout de même vu leurs ordinateurs infectés par PewCrypt. L’homme à l’origine de la plaisanterie, qui a fini par ne plus en être une, a finalement publié un outil de déchiffrement du ransomware.

Ce n’est pas la première fois que PewDiePie est soutenu par ses abonnés de la sorte, au point que certains ont déjà hacké des imprimantes et des Chromecast, s’attaquant même au site web du Wall Street Journal en raison de ses propos sur le YouTubeur.

Source

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
89,8 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests