Suivez-nous

Réseaux sociaux

Après les 50 000 imprimantes, des fans de PewDiePie piratent un site du Wall Street Journal

Des fans de PewDiePie sont prêts à tout pour que la chaîne conserve sa place de numéro un sur YouTube.

Il y a

le

Par

Il y a deux mois, nous partagions une prédiction selon laquelle la chaîne YouTube de PewDiePie allait bientôt être détrônée par T-Series, une chaîne de Bollywood qui partage des clips indiens.

A l’époque, même si PewDiePie était devant T-Series, le nombre d’abonnés de la chaîne indienne grandissait plus rapidement que celui de PewDiePie.

Aujourd’hui, cette prédiction ne s’est pas encore réalisée. PewDiePie est toujours la chaîne la plus suivie sur YouTube. Et c’est notamment grâce aux fans du créateur, dont certains sont prêts à tout pour inciter le maximum de personnes à s’abonner.

Prêts à tout !

Il y a deux semaines, nous évoquions des hackers qui ont piraté 50 000 imprimantes aux Etats-Unis et au Canada afin de diffuser un message incitant à s’abonner à PewDiePie.

« PewDiePie, qui a actuellement la chaîne YouTube avec le plus d’abonnés, est sur le point de perdre sa position de numéro un, à cause d’une entreprise indienne appelée T-Series qui diffuse simplement des trailers et des annonces de films Bollywoodiens », lisait-on.

Et aujourd’hui, on apprend que des hackers ont également piraté un site qui appartient au Wall Street Journal afin d’inciter les internautes à s’abonner à PewDiePie.

« Le Wall Street Journal voudrait s’excuser auprès de PewDieDie. En raison des fausses déclarations de nos journalistes, qui ont maintenant été licenciés, nous sponsorisons PewDiePie pour atteindre le nombre maximum d’abonnés et vaincre T Series à 80 millions », lit-on sur un texte rédigé par les pirates.

Au moment où j’écris cet article, le problème a déjà été réglé, mais la version vandalisée par des fans de PewDiePie est encore disponible sur Internet Archive.

La page est affiliée à The Wall Street Journal, d’après les explications de notre confrère The Verge.

« La page appartenait à WSJ. Custom Solutions, une unité de la branche publicité, qui n’est pas affiliée à la salle de presse du Wall Street Journal », a déclaré un représentant.

Pour rappel, c’est un article publié par le WSJ qui a débuté la polémique concernant certaines vidéos de PewDiePie.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publication recommandée

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests