Phuc Dat Bich, l’homme qui a trollé tout le monde sur Facebook

Cet homme ne s’appelle pas Phuc Dat Bich. Mais tout le monde l’a cru.

Phuc Dat Bich

Il y a quelques jours, vous avez peut-être entendu parler d’un Australien d’origine vietnamienne dénommé « Phuc Dat Bich » qui aurait été obligé de montrer une photo de son passeport à Facebook pour que le numéro un des réseaux sociaux ne suspende pas son compte.

En anglais, le nom « Phuc Dat Bich » est phonétiquement très proche d’une grossièreté : « Fuck that bitch » (on ne va pas traduire). Et dans une publication datant du mois de janvier, « Phuc Dat Bich » a accusé Facebook d’avoir fermé son compte à plusieurs reprises. Il a aussi partagé une photo présentée comme étant celle de son passeport pour prouver que c’est son vrai nom mais pas un pseudo.

« On m’a accusé d’utiliser une identité fausse et mensongère, ce qui est blessant. Est-ce parce que je suis Asiatique? Que l’on me ferme plusieurs fois mon compte Facebook? », Dénonçait-il.

C’est un canular

Mais sachez que toute cette histoire n’était qu’une vaste plaisanterie. Et c’est le principal intéressé qui a fini par l’avouer sur son compte Facebook, dont le nom était toujours Phuc Dat Bich.

Cependant, cette révélation n’a été faite qu’après que son histoire ait été relayée par des nombreux médias (dont les grands) et ému un nombre incalculable d’internautes.

« Ce qui a commencé comme une blague entre amis est devenu une blague qui a ridiculisé les médias et fait ressortir le meilleur des gens qui m’ont contacté », explique-t-il.

Aujourd’hui, Mr Phuc Dat Bich voudrait faire croire que son vrai nom est Joe Carr (comme Jocker). Mais là encore, il y a fort à parier qu’il s’agit d’un autre pseudonyme.

L’inconnu qui a trollé presque tous les médias a également un message pour Facebook dont l’obsession ces dernier temps est de nous contraindre à utiliser nos vrais noms sur son réseau social :

« Je n’ai jamais cru nécessaire de rendre obligatoire l’utilisation de son nom entier pour utiliser un réseau social. Les gens devraient être libres d’utiliser le nom qu’ils désirent. Facebook doit comprendre que c’est impossible d’encadrer totalement un endroit où il y aura toujours des farceurs et des arnaqueurs. »

Mise à jour : le compte semble avoir été suspendu pour de bon

(Source)


Nos dernières vidéos

Un commentaire

  1. Pingback: La page Facebook de Telegram est aussi bloquée

Répondre