Physical Graffiti, 33 ans plus tard

Physical Graffiti, peut-être le meilleur album de Led Zeppelin. Physical Graffiti et sa pochette énigmatique, avec en photo de couverture plein cadre la façade d’un immeuble vieillot sis au 96 St Marks Place, Manhattan, New York, USA, déjà en 1975. Un photographe curieux est retourné sur le lieu du forfait pour voir ce qu’il était

Physical Graffiti, peut-être le meilleur album de Led Zeppelin. Physical Graffiti et sa pochette énigmatique, avec en photo de couverture plein cadre la façade d’un immeuble vieillot sis au 96 St Marks Place, Manhattan, New York, USA, déjà en 1975.

Un photographe curieux est retourné sur le lieu du forfait pour voir ce qu’il était devenu 33 ans plus tard. A part quelques poubelles et un vieille BMW, rien n’a changé.

Finalement, l’immeuble est à l’image du Zep : indestructible, indémodable et insensible aux outrages du temps.

Ca mérite bien un petit extrait, tiens, une parmi les dizaines de reprises de l’énorme Kashmir, par Page & Plant en personne.


14 commentaires

  1. @Pascal je parle bien de l’album de Page et Plant, ma pochette est de couleur marron, disque de 2001 (il me semblait pourtant l’avoir acheté avant).
    Je crois même qu’ils étaient passés à Marseille (mais je les ai loupé)

    Ici il s’agit de l’album de 2004 (d’après

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies