Pirater World of Warcraft peut vous coûter très cher

C’est une vieille affaire qui vient d’être jugée par un tribunal américain. En 2010, Calin Mateias, âgé de 38 ans décide de lancer une attaque informatique contre les serveurs californiens du célèbre jeu vidéo World of Warcraft. L’homme vient d’être condamné ce lundi à un an de prison aux États-Unis après avoir réglé une belle amende le mois dernier.

Pirater World of Warcraft peut vous coûter très cher

Il avait été extradé vers les États-Unis suite à cette attaque. Celle-ci avait eu un fonctionnement simple. Un très grand nombre de requêtes avaient été envoyés sur les serveurs de World of Warcraft. Des milliers de joueurs s’étaient alors retrouvés privés d’accès au jeu. Le tout pour une raison qui peut sembler bien bénigne.

Un piratage datant de 2010, avec comme but de gagner à Wow

En effet, si la plupart de ce type d’attaques ont un objectif économique ou politique, cet homme originaire de Bucarest avait un objectif totalement différent. Il voulait en effet priver ses adversaires d’un accès au jeu. Vous ne rêvez pas, pour bloquer quelques joueurs, il avait lancé une attaque massive…« Fâché par un joueur contre lequel il jouait régulièrement, l’accusé était déterminé à faire perdre ses rivaux sur WoW en arrêtant les serveurs afin qu’ils ne puissent pas accéder au jeu » précise le document des procureurs.

En clair, c’était tout simplement… un mauvais joueur. Comme le résument de nouveau les procureurs, « ses actes étaient motivés par le désir puéril de gagner ce jeu et de voir les autres perdre ». En février, il avait plaidé coupable devant le tribunal de Los Angeles. Il a déjà dû régler 30.000 dollars de compensation à Blizzard Entertainment, l’éditeur de WOW. Il s’en sort toutefois relativement bien dans cette histoire.

Il faisait en effet l’objet d’une autre procédure judiciaire en Pennsylvanie qui aurait pu être beaucoup plus dommageable. Cependant, les autorités au vu de sa collaboration ont décidé d’abandonner les charges.


Commenter