Suivez-nous

Tech

Plus besoin de carte d’embarquement, American Airlines passe à la reconnaissance faciale

La reconnaissance faciale est désormais utilisée par American Airlines aux portes d’embarquement.

Il y a

le

Aéroport
© Unsplash

Récemment, le débat de la reconnaissance faciale est revenu sur le devant de la scène avec le positionnement de Bernie Sanders en faveur de l’interdiction de ce système de sécurité. La Commission européenne travaille également de son côté pour établir un projet de loi afin de réguler davantage l’utilisation de cette technologie. Malgré cela, American Airlines vient tout de même de commencer à utiliser la reconnaissance faciale aux portes d’embarquements afin de rendre les voyages plus rapides et plus surs.

Pour le moment, la compagnie américaine a mis en place ce processus dans l’aéroport international de Dallas/Forth Worth au Texas. Désormais, les passagers n’ont plus besoin de leur carte d’embarquement pour monter dans l’avion il suffit de se faire scanner le visage. CBS 11 News précise qu’il reste nécessaire de conserver sa carte d’embarquement, ainsi qu’une pièce d’identité pour passer la sécurité de l’aéroport.

Une option qui deviendra bientôt inévitable aux États-Unis

Aujourd’hui, cette technologie n’est qu’une option, les passagers peuvent encore utiliser leur carte d’identité, précise American Airlines. Pour l’instant la reconnaissance faciale aux portes d’embarquement n’est présente que dans un seul terminal, celui utilisé pour les vols internationaux. Cependant, American Airlines a déclaré vouloir étendre ce dispositif à 75 nouvelles portes dans plusieurs terminaux.

Brandon Duggins, le directeur des opérations internationales de l’aéroport, affirme devant CBS 11 News que :  » la plupart des voyageurs sont enthousiasmés par ce projet. C’est une nouvelle technologie. » 

Au vu des polémiques et craintes actuelles autour de cette technologie, American Airlines prend les devants en rassurant les voyageurs : « Aucune biométrie client ne sera jamais stockée. » L’entreprise américaine ne gardera aucun cliché de visage, c’est simplement un système de reconnaissance. La compagnie ajoute que les images scannées seront directement envoyées dans une base de données en cloud, utilisé seulement par les douanes américaines et la protection des frontières.

Depuis quelques années, la reconnaissance faciale est de plus en plus utilisée dans les aéroports. Le Washington Post recensait 14 aéroports équipés de cette technologie en 2018. Le service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis a déclaré que la technologie sera très prochainement étendue à tous les aéroports américains qui desservent des vols internationaux.

 

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests