Suivez-nous

Smartphones

Plus d’un milliard de smartphones Android seraient menacés à cause de leur obsolescence

D’après les estimations de Which, plus d’un milliard de smartphones Android tourneraient sous une version du système d’exploitation qui est susceptible de ne plus recevoir de mises à jour de sécurité.

Il y a

  

le

 

Par

OS Android 10 Q
© andrekheren (via Pixabay.com)

Cela n’est pas une révélation : alors que Google prépare le lancement d’Android 11, beaucoup d’utilisateurs du système d’exploitation sont sur des versions bien plus anciennes de celui-ci. Et si la fragmentation d’Android est souvent une source de travail supplémentaire pour les développeurs d’applications, cette situation peut aussi exposer les gens à des risques liés à la sécurité.

Il y a quelques jours, Which, un magazine britannique spécialisé dans le droit des consommateurs, a publié un article qui met en lumière le fait qu’à cause de l’obsolescence de leurs smartphones, beaucoup d’utilisateurs d’Android ne reçoivent plus de mises à jour de sécurité.

D’après les estimations du magazine, qui s’appuie sur les statistiques fournies par Google, plus de 40 % des utilisateurs du système d’exploitation « peuvent ne plus recevoir d’importantes mises à jour de sécurité, ce qui les expose potentiellement à des logiciels malveillants, à la perte de données et à des cyberattaques. »

  • Pour en arriver à cette conclusion, Which a utilisé les données sur la fragmentation d’Android de mai 2019. Celles-ci indiquaient que 42,1 % des appareils actifs utilisent Android 6.0 ou une version plus ancienne de l’OS.
  • Or, l’Android Security Bulletin aurait indiqué qu’en 2019, il n’y avait pas de patches de sécurité prévus ciblant les appareils dont la version de l’OS est plus ancienne qu’Android 7.0 Nougat.
  • Et enfin, le magazine conclut que de ce fait, plus d’un milliard de smartphones et de tablettes peuvent être encore actifs, mais sans recevoir de mises à jour de sécurité.

Google est-il le responsable ?

Lorsque Which a interrogé Google, celui-ci aurait redirigé le magazine vers les informations sur la prise en charge de ses smartphones Pixel et Nexus. Il faut savoir que si certains constructeurs sont très lents pour mettre à jour leurs appareils, ce n’est pas le cas des smartphones de Google, les Pixel et les Nexus. Pour les smartphones Android d’autres marques, Google conseillerait de se renseigner auprès du constructeur ou de l’opérateur qui a vendu l’appareil.

Pour rappel, lorsque Google sort une nouvelle version d’Android, il en va de la responsabilité des constructeurs de mettre leurs appareils à jour.

Cependant, la firme a déjà lancé des projets (avec des résultats pour le moment insuffisants) qui visent à réduire la fragmentation d’Android, et à faciliter le déploiement de certaines mises à jour.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Jimmy Cram

    9 mars 2020 at 13 h 05 min

    C’est de la mauvaise volonté de la part des constructeurs. Exemple : j’ai un smartphone de 2015 qui, d’origine, fonctionnait en Android 5.1, il fonctionne maintenant depuis 1 an 1/2 en 8.1, ce qui veut dire que l’obsolescence ne devrait pas être aussi importante s’ils faisaient leur boulot comme des pros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests