Connect with us

Tech

Pour 25 dollars, un algorithme évalue le profil de votre baby-sitter

Aux États-Unis, une entreprise propose qu’un algorithme analyse les publications sur les réseaux sociaux d’une candidate à un poste de baby-sitter et lui attribuer une note de confiance.

Il y a

le

shutterstock - De golubovystock

Une entreprise américaine propose un algorithme qui évalue les publications sur les réseaux sociaux de votre future baby-sitter. Une note de confiance lui est alors attribuée.

L’algorithme de Predictim fouille les publications d’une baby-sitter

Toutes les baby-sitters ne sont pas des Marry Poppins aimantes des enfants, consciencieuses et professionnelles. Des cas de maltraitance de la part de telles employées, menant parfois jusqu’à la mort d’un enfant, défraient malheureusement régulièrement les chroniques. Difficile de faire confiance dans ces conditions à une inconnue et à lui donner la garde de ses enfants, même si celle-ci vous a été recommandée par le bouche à oreille ou par une agence spécialisée. L’entreprise américaine Predictim, propose une solution originale, bien que n’étant pas sans faille, pour éviter les mauvaises surprises.

Le principe mis en avant par la start-up américaine Predictim est assez simple. Son algorithme va fouiller les réseaux sociaux à la recherche des publications de la potentielle baby-sitter. Son intelligence artificielle va analyser différents paramètres et se focaliser notamment sur le risque de harcèlement mais aussi les publications osées, des contenus publiés ou partagés relatifs aux drogues ou bien encore des comportements irrespectueux.

> Lire aussi :  Santé : des chercheurs mettent au point une intelligence artificielle diagnostiquant les lésions rénales

Bien évidemment, une autorisation sera demandée en préalable à la candidate. En cas de refus toutefois les personnes ayant demandé l’analyse en seront averties et nuls doutes qu’un tel refus soit rédhibitoire pour les parents. Le rapport d’analyse attribue une note de confiance entre 1 et 5 à la baby-sitter et précise quels points ont été jugés suspects aux parents. Ceux-sont ces derniers qui prendront la décision d’engager ou non la prétendante au regard du rapport.

Bien choisir sa baby-sitter avec Predictim

Un système jugé pas très fiable par les baby-sitters

Différentes personnes ont effectivement pointé du doigt les limites de cette solution. Tout d’abord, son manque de transparence a été souligné tout comme le fait qu’il ne s’agit que d’une intelligence artificielle qui peut passer à côté de quelque chose. L’exemple de l’intelligence artificielle de recrutement d’Amazon montre effectivement qu’un tel système a des limites. Il est aussi très aisé pour une candidate potentielle de supprimer toute publication ancienne pouvant lui porter préjudice et se voir très bien évaluée.

> Lire aussi :  Google : l'IA exploitée par Gmail n'utilisera plus les pronoms « Elle » ou « Il »

Le système de Predictim n’est cependant valable qu’aux États-Unis pour le moment. Pour pouvoir être utilisé en France, l’intelligence artificielle devrait d’abord apprendre la langue de Molière. Le service ne coûte que 25 dollars soit environ 20 euros. Il est cependant possible d’effectuer une telle vérification manuellement mais cela prend beaucoup plus de temps et reste assez pénible à réaliser.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests