Suivez-nous

Internet

Quelle somme d’argent vous ferait renoncer à utiliser Google ?

La banque centrale américaine (FED) a tenté de mesurer la valeur des différents services internets gratuits qui font partie de notre quotidien.

Il y a

  

le

 
logo de Google
© Unsplash / Paweł Czerwiński

Faire une recherche rapide sur Google, consulter ses mails, aller scroller la homepage de son compte Facebook, Instagram ou Twitter… Nous utilisons chaque jour des services en ligne qui ont radicalement changé nos vies et la marche du monde. Comment expliquer alors que les taux de croissance soient plutôt moyens ou bas dans les pays occidentaux ? C’est à cette question qu’a tenté de répondre Jerome Powell le président de la Fed dans un discours prononcé récemment.

L’utilisateur médian renoncerait à Google pour 17 530 dollars par an

Pour lui, le problème vient directement de la manière dont les indicateurs économiques tels que le PIB sont conçus. Ils prennent en compte la somme des produits achetés et vendus, or la plupart des services de base que nous utilisons sur Internet sont gratuits. Dès lors, les chiffres n’intègrent pas les avantages générés pour les entreprises et les consommateurs.

L’idée est donc de savoir ce que vaut réellement Internet pour les utilisateurs. Trois économistes américains et hollandais ont justement travaillé sur le sujet de la valeur monétaire des outils les plus utilisés sur le Web. Ils ont déterminé qu’un utilisateur médian demanderait 48 dollars pour cesser d’utiliser Facebook pendant un mois. Pour YouTube, ce prix grimperait à 1173 dollars par an. Il faudrait verser la somme de 17 530 dollars pour qu’il cesse d’utiliser Google les douze prochains mois, ce qui fait du moteur de recherche le service le plus prisé. Enfin, les réseaux sociaux jugés les moins utiles par les internautes sont Snapchat : 2,17 euros pour un mois et LinkedIn : 1,52 euros.

Au delà de ces chiffres, cette étude permet surtout de repenser la manière dont nous appréhendons les indicateurs économiques. Erik Brynjolfsson, chercheur du MIT et co-auteur de cette étude, suggère en effet une modification du PIB qui permettrait d’intégrer les bénéfices que procurent ces services aux acteurs de la vie économique.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

7 Commentaires

7 Commentaires

  1. Dwalin

    21 octobre 2019 at 9 h 19 min

    Peut-être qu’en faisant d’abord la pub des alternatives ça réduirait ce montant ?

  2. Mymyl

    21 octobre 2019 at 10 h 27 min

    Quelle somme d’argent vous ferait renoncer à accepter les cookies ?

  3. Arnaud

    21 octobre 2019 at 10 h 34 min

    Je vois que mon précédent message a été censuré, c’est triste de mesurer comment Google vous tient à la gorge.

  4. Arnaud

    21 octobre 2019 at 11 h 10 min

    Pour zéro € j’ai arrêté d’utiliser Google .J’avais simplement écrit que je détestais Google , un Big Brother en puissance , intrusif comme personne , applis vérolées et personne ne s’insurge ! Rendormez vous bonne gens

  5. Jean

    21 octobre 2019 at 12 h 44 min

    Pour 150 milliard pour que j’arrête d’utiliser Google c’est clair vu que dans le monde il y a que Google et rien d’autre à par de la mer## donc je reste sur Google

    • Arnaud

      21 octobre 2019 at 15 h 52 min

      Il y a que Google ??

  6. LeSarrazin

    21 octobre 2019 at 13 h 05 min

    Même si on me propose 10% du chiffre d’affaires de Google je refuserais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests