Suivez-nous

Tech

Pour gérer leurs finances, les épargnants font plus confiance à une IA qu’à un humain

Les avis semblent unanimes et les professionnels du secteur vont peut-être devoir réinventer leur métier.

Publié le

 
intelligence artificielle
© Presse-citron.net

Les particuliers et les professionnels sont-ils prêts à confier la gestion de leurs finances à des machines ? La réponse est oui si l’on en croit l’étude menée par Oracle, la société américaine spécialisée dans la gestion de base de données.

Les auteurs de cette enquête ont interrogé 9000 personnes dans quatorze pays différents pour mieux appréhender leur vision de l’utilisation de la technologie en matière financière et si la pandémie avait pu modifier leurs points de vue.

Les salariés apprécient également l’IA

La plupart des répondants se sont révélés favorables à l’idée selon laquelle une intelligence artificielle pourrait les aider à mieux gérer leurs économies. Ainsi, 67 % des individus sondés ont déclaré faire davantage confiance à un robot qu’à un humain pour prendre soin de leurs finances. Lorsqu’il s’agissait de leur propre argent, ce taux a néanmoins un peu baissé : 53 %.

Les chefs d’entreprise semblent les plus enthousiastes à cette idée et ils sont 73 % à faire plus confiance au jugement d’une IA plutôt qu’au leur. 77 % de ces dirigeants accordent également plus de valeur à ce que pourra dire la machine qu’au point de vue de leurs équipes financières. Pour expliquer ce résultat, ils révèlent à 34 % qu’un robot est plus à même de détecter les fraudes, tandis que 25 % pensent qu’ils peuvent générer des factures plus efficacement.

Ces conclusions pourraient inquiéter les professionnels du secteur. Pour autant, Farnoosh Torabi, un experte financière qui a participé à la rédaction de ce rapport, se veut rassurante. Selon elle, le besoin en personnel qualifié ne va pas diminuer soudainement. Ces derniers devront toutefois penser à évoluer et à enrichir leurs compétences.

Cette étude rejoint un autre travail également effectué par Oracle et dont nous vous parlions en octobre 2019. Selon une enquête menée auprès de 8370 employés répartis dans dix pays dont la France, 64 % des salariés déclaraient faire davantage confiance à un robot qu’à leur manager. De manière plus surprenante, les plus jeunes semblaient alors plus inquiets de l’utilisation qui peut être faite de cette technologie que leurs aînés.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋Abonnez-vous, et recevez chaque matin un résumé de l’actu tech

Les meilleurs forfaits

Les tests