Suivez-nous

Startups

Pour la deuxième fois, la startup d’origine française Dataiku lève 100 M$

La crise sanitaire a propulsé la startup fondée en 2013, spécialiste du développement d’outils d’analyse de données simples et accessibles à tous.

Il y a

  

le

 
Dataiku Startup
© Unsplash / Franki Chamaki

La vision de Dataiku est simple : « c’est aux entreprises de prendre la main sur leurs données », déclarait Romain Fouache, le directeur des revenus et des opérations de Dataiku dans un communiqué. La startup d’origine française, fondée en 2013, vient de nouveau de lever 100 millions de dollars, un nouveau tour de table colossal après celui de décembre 2018.

Née à Paris mais désormais installée à New-York, la startup fait partie des nouvelles pépites de l’hexagone, et licornes américaines. Elle compte 400 employés et possède quatre co-fondateurs, dont Florian Douetteau. Sa croissance n’a pas ralenti en dessous de 300 % et l’entreprise compte déjà plus de 300 clients pour son outil d’analyse de données censé être utilisable par tous.

« Nous fournissons des outils pour permettre aux analystes, aux data scientists et aux employés en général d’enrichir les données plutôt que de développer une solution par eux-mêmes », expliquait Douetteau à Forbes. « C’est peut-être dans nos gènes – étant Français, nous sommes paresseux, donc nous voulons faire le moins possible », ajoutait l’entrepreneur.

Et le produit qui en découle semble bien plaire. Parmi les entreprises clientes, Dataiku est arrivé à plaire au marché nord-américain : des marques comme Levi’s, Morgan Stanley et General Electric utilisent sa solution, tout comme Mercedes-Benz en Europe.

Un nouveau tour de table pour la startup

Le discours de Dataiku surfe sur une période où les entreprises commencent à prendre réellement conscience de l’importance de l’analyse de la data qu’elles produisent avec leurs clients. La startup d’origine française compte attirer une partie des boîtes qui comptent ne pas embaucher de data scientist et préférer avoir un outil clé en main pouvant être utilisé par tous.

Avec la crise sanitaire, la société a vu son activité progresser encore. Dataiku indiquait que de nombreuses entreprises en difficultés étaient prêtes à investir dans ces outils de projets Big Data pour relancer leur activité, tout comme les entreprises ayant utilisé des technologies et méthodes d’analyse de données s’en étaient mieux sorties.

Ce nouveau tour de table de 100 millions de dollars a été réalisé grâce à deux fonds américains : Stripes et Tiger Global Management. En plus de l’arrivée du fonds d’investissement de Google il y a huit mois, Dataiku est maintenant une vraie licorne, qui explique encore avoir l’objectif de rester indépendant et d’entrer en bourse. Affaire à suivre.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests