Suivez-nous

Applications

Google est accusé d’utiliser les données sur les applications tierces pour améliorer les siennes

Google utilise-t-il les données collectées grâce à Android sur les applications tierces pour développer ses propres applications (qui peuvent être concurrentes) ?

Il y a

  

le

 

Par

Le logo d'Android au Mobile World Congress 2019
© presse-citron.net

Étant donné que c’est Google qui propose le système d’exploitation Android pour les fabricants de smartphones. De ce fait, il est naturel que la firme de Mountain View ait accès à des données sur la façon dont les gens utilisent l’OS ainsi que les applications installées sur celui-ci. Mais cela peut-il avantager Google par rapport aux développeurs tiers dont les applications mobiles peuvent être des concurrents de celles qui sont proposées par la firme de Mountain View ? C’est la question qu’on peut se poser après la publication d’un article du site The Information, relayé par The Verge, sur un programme de Google qui serait baptisé « Android Lockbox ».

En effet, d’après l’article de The Information, Google aurait par exemple utilisé les données collectées grâce à ce mécanisme pour observer comment les internautes utilisent TikTok en Inde afin de développer un service conçurent. De son côté, The Verge indique qu’il s’agit de données anonymisées (donc, a priori, pas de risque au niveau de la vie privée) et aggégées qui incluent des informations comme la fréquence d’ouverture d’une application ainsi que la durée d’utilisation.

Google assure que ces données sont collectées avec le consentement des utilisateurs et que celles-ci permettent d’améliorer le système d’exploitation. Après la publication de cet article de The Information, un représentant de Google relayé par The Verge a indiqué : « Depuis 2014, l’API des données d’utilisation des applications Android est utilisée par les développeurs de Google et d’Android qui ont été autorisés par les OEM ou les utilisateurs Android à accéder aux données de base sur l’utilisation des applications, telles que la fréquence d’ouverture des applications, pour analyser et améliorer les services. » Ce représentant de Google a précisé que les informations sur l’utilisation des apps sont obtenues uniquement par le biais de cette API et que ces informations peuvent être utilisées pour allouer plus d’usage de la batterie aux apps les plus fréquemment utilisées, pour des fonctionnalités comme le Bien-Être Numérique, ou encore pour faire découvrir des applications sur le Play Store. « L’API n’obtient aucune information sur l’activité dans l’application et notre collecte de ces données est divulguée et contrôlable par les utilisateurs », a également expliqué l’employé de Google.

Etude de marché ?

D’après The Verge, Google aurait également indiqué à The Information que ce programme est public et que les autres développeurs ont également accès à des informations similaires sur comment les applications sont utilisées. Néanmoins, la firme de Mountain View aurait un accès plus large par rapport aux développeurs d’apps.

Sinon, on rappellera qu’en 2018, Facebook a fini par retirer son VPN gratuit Onavo via lequel le numéro un des réseaux sociaux effectuait des études de marché. « Les études de marché aident les entreprises à construire des meilleurs produits pour les gens. Nous déplaçons nos efforts vers des études de marché fondées sur la récompense, ce qui signifie que nous allons mettre fin au programme Onavo », avait indiqué Facebook. Plus tard, celui-ci a lancé un nouveau programme qui permet aux internautes d’être rémunérés en fournissant leurs données (qui seront utilisées par Facebook pour améliorer ses services).

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
87,3 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests