Connect with us

Pour YouTube, malgré HTML5, Flash a encore de belles heures devant lui

Il y a

le

Découvert chez Boloms, un article très intéressant de l’équipe de développement de YouTube qui explique en détail et avec de nombreux arguments pourquoi HTML5 ne peut pas en l’état remplacer Flash pour la vidéo sur internet.

youtube_flash_html5

Même si je suis du côté de ceux qui défendent des standards ouverts et l’émergence d’un protocole unique pour les applications riches sur le web (car Flash ne se résume pas à la vidéo), et donc fervent partisan d’un développement et d’une diffusion rapide du HTML5, je ne suis pas non plus aveugle ni prisonnier d’une de ces idéologies que semblent affectionner certains militants (« Flash c’est le mal, HTML5 est notre sauveur, blabla… ») : nous sommes encore très loin du Grand Soir, celui où tout ce qui est en Flash aujourd’hui sera possible en HTML.

Je ne dis pas que cela n’arrivera pas (quoique pour certaines applications j’ai vraiment des doutes), mais ce que je sais c’est qu’il faudra du temps. Et en attendant, il faut bien encore faire avec les technologies à notre disposition. C’est pour cela que je ne trouve pas absurde ni  contradictoire de promouvoir en attendant l’intégration de Flash sur les mobiles (y compris l’iPhone, on peut toujours rêver) et surtout sur l’iPad, sur lequel je peste chaque jour de ne pas pouvoir accéder à certaines fonctionnalités des sites que je visite habituellement sur mon PC (Google Analytics, entre autres, même s’il y a une application pour ça…). D’ailleurs Google l’a bien compris, puisque la dernière version de son système d’exploitation mobile Android 2.2 « Froyo » maintenant disponible sur son Nexus One est compatible avec Flash 10.1. Si vous avez des doutes sur le rendu et la performance des applications Flash sur Android, jetez donc un œil sur cette vidéo :

Imaginons la même chose sur une tablette Android de dimensions, de performances et d’ergonomie comparables à l’iPad et Apple aura un peu de souci à se faire. Le vrai web, le grand web, le web complet, c’est avec Flash, pas sans. Point barre.

Il est d’ailleurs intéressant d’observer les réactions de personnes néophytes qui essaient l’iPad (ou l’iphone) et qui ont le réflexe habituel de se rendre tout de suite sur leurs sites favoris « pour voir si ça marche bien » : quand les sites en question contiennent du Flash, c’est à dire souvent, qui donc ne s’affiche pas dans l’iPad, les remarques sont à peu près toujours les mêmes : c’est un bug ? Euh, non, c’est, euh normal, Flash, tout ça… Ah bon ? C’est nul, rappelle-moi le prix de ton super iPad qui sait tout faire ? Moment de solitude garanti (sur facture).

Ne perdons jamais de vue une chose : le grand public, lui se contrefout de ces querelles d’experts. Il veut juste pouvoir accéder à ses sites – avec ou sans Flash – et à tout le web, quelque soit le support.

L’article de YouTube, donc, explique en cinq points pourquoi, dans le cas du site de partage de vidéo, HTML5 est encore loin de pouvoir remplacer Flash. L’introduction est éloquente :

« Il est important de comprendre de quoi un site comme YouTube a besoin de la part du navigateur pour apporter une bonne expérience aux internautes mais aussi aux créateurs de contenu (vidéo). Nous avons besoin de plus de fonctions que juste pointer le navigateur sur une vidéo comme la balise image le fait, il y a beaucoup plus que juste retrouver et afficher une vidéo ».

Voici un résumé traduit et/ou adapté des observations des développeurs YouTube sur la confrontation Flash / HTML5 :

Un streaming vidéo fiable

Regarder une vidéo ce n’est pas juste l’afficher, l’internaute souhaite pouvoir naviguer facilement dedans (surtout pour des films) et aller directement au passage qui l’intéresse. La gestion de la mémoire tampon et le contrôle dynamique de la qualité de la vidéo en fonction de la bande passante disponible sont fondamentaux. Flash permet cela, HTML5, pas encore.

La protection des contenus

Le protocole RTMPE de la plateforme Flash offre une technologie de flux sécurisé qui garantit aux éditeurs qui le souhaitent que les vidéos qu’ils publient sur YouTube ne seront pas redistribuées. On comprend par défaut que HTML5 n’offre pas cette possibilité.

Intégration

Le player Flash fourni par YouTube à tous les éditeurs de sites qui diffusent les vidéos dans leurs pages garantit une sécurité contre l’accès aux données privées contenues dans leurs pages. De plus, le player Flash est autonome et voyage avec toutes ses données embarquées (titres, annotations, publicités…).

Vidéo plein écran

Le player Flash permet d’afficher d’un clic les vidéos en plein écran dans le navigateur. Même si WebKit travaille sur le support du plein écran, cela n’est pas encore suffisamment performant.

Accès à la webcam et au microphone du PC

La vidéo n’est pas un média à sens unique. De nombreux internautes enregistrent des vidéos pour YouTube directement à partir de leur PC, sans compter les nombreuses applications de chat et de diffusion en direct. HTML5 semble aussi un peu juste ou limité sur ces fonctionnalités.

S’il ne constitue pas un plaidoyer pour Flash (contre l’omniprésence duquel il m’arrive aussi fréquemment de râler), cet article de YouTube offre l’avantage de remettre un peu les choses en perspective. Nous votons tous HTML5, mais toutes les fonctionnalités promises ne seront pas au rendez-vous avant plusieurs années. Et pendant ce temps Flash aura continué à évoluer.

Après tout, le choix n’est-il pas la meilleure alternative ?

21 Commentaires

21 Commentaires

  1. Observateur

    30 juin 2010 at 10 h 41 min

    Moi ce qui me gonfle c’est tous ceux qui pensent qu’HTML5 = Flash en mieux. HTML5 ne sais faire qu’une minuscule partie de ce que flash est capable. Sortez mois un visio-chat avec gestion de membre en base de donnée et webcam en HTML 5 qu’on rigole un peu?
    C’est comme la page de demo sur le HTML 5 que Apple nous a sorti dernièrement. Les 3/4 existe deja en ajax…
    Cette gueguerre n’a qu’un seul intérêt pour Apple: Éviter que les iphone et ipad utilisent des applications flash gratuites afin de favoriser leur app store… Les histoire d’autonomie c’est du pipeau

  2. joedu12

    30 juin 2010 at 10 h 45 min

    Je suis sur que le HTML5 va rattraper Flash mais c’est pas tout de suite :-/
    En tout cas j’espère qu’ils laisseront le player HTML 5 expérimental pour ceux qui veulent l’utiliser.

  3. iMcGill

    30 juin 2010 at 10 h 52 min

    @Observateur
    Les histoires d’autonomie, comme tu dis, ce ne sont pas du pipeau. Essaye de jailbreak ton iDevice, et lis deux film de deux heures. Je tiens le pari que ta batterie ne tiendra pas le coût. Alors qu’avec des applications, tel youtube ou dailymotion, tu peux FACILEMENT lire quatre heures de vidéos.
    Ensuite, d’après Symantec, le flash est le problème de sécurité numéro 1 sur PC.
    Je reprend, évidemment, les arguments de la lettre ouverte de iPapy, mais ils étaient connus depuis bien longtemps.
    Enfin, test juste le programme HTML5 de youtube (www.youtube.com/html5). Lit une vidéo en HTML5, tu verra tout de suite la différence : Rapidité !
    Bien sûr, à l’heure actuel, le HTML5 ne peut pas totalement remplacer le flash, mais on doit le promouvoir, et s’efforcer à réduire l’utilisation du flash

  4. Sylvain

    30 juin 2010 at 10 h 55 min

    YouTube compare 2 choses non comparables (p’tet comme Apple d’ailleurs). Flash et HTML5. Ce qu’il faut comparer, si on compare la video, c’est Flash (avec H264 ou VPx) au HTTP Streaming (avec H264). Et là tout ce que YouTube dit ne pas exister avec le HTML5 existe (en mieux même) avec le HTTP Streaming (hormis le webcam). Meilleure QoS (beaucoup plus fiable que le RTMP de Flash), moins de CPU utilisé sur le client, pas de besoin de serveur propriétaire. Et contrairement à ce qui est indiqué ici, Flash ne permet pas encore l’adaptation du bitrate en live (seulement au chargement) contrairement au HTTP Streaming. Flash commence à l’intégrer une solution similaire (Zeri), mais c’est Microsoft qui a sorti la première architecture du genre avec son Silverlight (avec H264 ou VC-1). En matière de video pure, aujourd’hui, c’est Flash qui est à la ramasse.

    Maintenant YouTube en prend un pour taper sur l’autre, espérant vainement imposer WebM, bien que le H264 soit présent non seulement sur le web, mais dans tous les autres appareils depuis trop longtemps.

    Après, on peut ou pas aimer le Flash, perso jusqu’à Flash 4, je trouvais ça pas mal, en tant qu’utilisateur, comme en tant que developpeur. Depuis beaucoup moins, et il y a quelques temps, j’ai installé des outils qui bloquent le Flash dans mes browsers (et proposent la version H264 alternative par exemple sur YouTube)

  5. Eric

    30 juin 2010 at 11 h 05 min

    @Sylvain : très bons arguments, merci. J’ai en revanche un peu plus de mal avec ce genre de posture « j’ai installé des outils qui bloquent le Flash dans mes browsers (et proposent la version H264 alternative par exemple sur YouTube) ».
    Pour moi ça c’est typiquement de l’idéologie. Tu t’auto-prives de contenus, c’est un peu maso non ?

  6. dekker

    30 juin 2010 at 12 h 05 min

    Un des autres problèmes de flash est que chaque développeurs peu créé son player vidéo. Hors la qualité des développeurs chez youtube n’est pas la même que le reste du monde. Du coup on ce retrouve souvent avec des players fait maison, pas optimisé. Même si Adobe fournie une Api. La différence entre 2 site en flash est souvent flagrant ( Deezer Vs autre site ). Donc au finale c’est le visiteur qui trinque.

    Hors si HTML5 s impose en lecteur vidéo. On se retrouvera avec un lecteur optimisé mais avec un style personnalisable. Donc on garde l’aspect « Mon player est unique » et pourtant il gèrera tous le système de buffer et autre tout seul.

  7. Kevsur

    30 juin 2010 at 12 h 09 min

    @Eric : Si bloquer le Flash évite certains inconforts, je ne trouve pas que ça tombe dans l’idéologie ! Personnellement dès que la moindre petite pub en Flash apparaît dans une page web, mon ordi se met à souffler et ramer comme pas possible.

    Et pour entretenir le débat, je précise que c’est Apple qui est derrière le HTTP Streaming …

  8. benzino

    30 juin 2010 at 12 h 20 min

    @dekker : Vous allez pleurer avec votre player html5 soit disant unique (donc super restrictif, avec des évolutions tout les 5 ans) quand flash proposera des innovations tous les ans (videos en 3d… et des trucs qu’on imagine pas encore). Moi je pense que si le html5 s’impose pour la video ou pour les applis web et que le flash est mis de coté les développeurs et les utilisateurs regretterons cette liberté d’innover.

  9. ACA+Arles+Avignon

    30 juin 2010 at 12 h 20 min

    Franchement personne ne voit le FLASH disparaitre, HTML 5 est encore bien loin de remplacer le FLASH, peut etre avec HTML 6 ou 7.

    Enfin qui vivra verras etc terra

  10. Sylvain

    30 juin 2010 at 12 h 38 min

    @Eric
    Non, c’est juste que mon laptop a 4 ans, et si je lance des sites Flash, je ne peux quasiment pas faire autre chose. Hormis sur Beatport pour lequel je l’active une fois toutes les 2 semaines, le blocage de Flash ne me prive guère que de publicités dans mon usage de tous les jours. C’est pas un blocage définitif, tu forces l’affichage du flash en cliquant sur le contenu, t’as du whitelisting, etc (http://clicktoflash.com/) . Seul manque réel pour moi, ArteLiveWeb, mais bon, même si je le mets en route, suis obligé de mettre le laptop loin de la diffusion sonore sinon les ventilos polluent le son des concerts.

    Et si tu regardes YouTube (ou Vimeo) en H264, non seulement tes ventilos ne se mettent pas en branle, tu as des videos de meilleure qualité, téléchargeables via un simple clic droit, donc c’est même plutôt un meilleur confort.

    OK faut quand même que je change de laptop un jour, mais vu que la seule limitation qu’il avait jusqu’ici à mon goût était la lecture de videos 1080i dans VLC et que c’est corrigé depuis la 1.1, il est reparti pour un tour 😉

    Sinon en CPU, au passage, Silverlight ne fait pas franchement mieux que Flash, c’est même pire

  11. Yohann

    30 juin 2010 at 12 h 45 min

    @Eric : Il s’autoprive de bugs surtout, parce que franchement, le nombre de fois que Flash a fait bugué mon Firefox (merci la version 3.6.4 !), c’est affolant !

  12. Eric

    30 juin 2010 at 13 h 27 min

    @Kevsur @Yohann : c’est marrant ces histoires de plantages avec Flash, ça ne m’arrive jamais, ou alors faut vraiment que j’aie 20 onglets ouverts avec 30 vidéos et 10 sites en full Flash. Peut-être que sur Mac ou Linux c’est différent
    @Sylvain : ok l’ancienneté de ton laptop explique peut-être cela, mais je trouve dommage d’amputer son navigateur de toutes ses possibilités, ça me fait le même effet que si j’enlevais une roue ou deux cylindres à ma voiture 😉

  13. Kevsur

    30 juin 2010 at 14 h 03 min

    @Eric : J’ai un macbook blanc, donc pas énormément de ressources physiques. Les plantages sont très rares, mais au niveau des performances, flash est une catastrophe dessus… Des sites entièrement en flash comme http://s1.sfgame.fr/ sont impossibles à afficher dans des délais acceptables (peut-on considérer ça comme une privation de contenu ?), et même des petites applications toutes simples comme le mini-jeu « flow » le font ramer… après cela vient peut-être des applications en elles-mêmes, ou bien de ma machine…

  14. Eric

    30 juin 2010 at 14 h 16 min

    @Kevsur : ok, c’est vrai que Flash n’a jamais très bien fonctionné sur Mac. Si ça peut te rassurer, il m’arrive que des vidéos en H264 encapsulées en HTML5 plantent mon iPad (fermeture du navigateur en cours de lecture et retour à l’écran d’accueil)…

  15. Seb

    30 juin 2010 at 16 h 30 min

    Le bug de départ c’est d’avoir utilisé flash pour lire de la video… C’est pas fait pour ça. Je penses que ça à été choisit simplement pour en finir avec les probléme de codecs.
    Si HTML5 peut intégrer un lecteur avec une MAJ automatique des codecs alors il s’imposera comme lecteur video.
    Mais Flash a de beau jour devant lui. Car HTML5+CSS c’est encore loin d’être du flash.

  16. Cil

    30 juin 2010 at 16 h 56 min

    pour moi trois choses :

    1 – Flash c’est flash des anim vectorielles tout ça…
    2 – La vidéo c’est la vidéo et je trouve pas ça « normal » que la vidéo sur le net soit tributaire d’un logiciel tiers…
    3 – quel veritable bonheur (sans la moindre ironie, c’est un vrai plaisir) que de lire presse-citron sous reeder sur l’iPad, et de pouvoir lire les vidéos de cet article sans être d’abord relègué sur l’appui YouTube, puis le lecteur QuickTime… Et rien que pour ça…

  17. bilelz

    30 juin 2010 at 17 h 12 min

    même avis que Sylvain
    j’ai installé le plugin « flashkill » sur mon navigateur Chrome, du coup je choisis les animations flash que je veux voir
    et typiquement, il n’y a que pour les videos que je réactive flash.

  18. Jean-Jean

    30 juin 2010 at 22 h 12 min

    Le streaming en « HTML 5 » fonctionne très bien, dont l’accès direct et la lecture plein écran. Sur iPad, par exemple…
    Pas de réduction de la qualité en fonction du débit à date, en revanche.

    Pour ce qui est de l’integration, le HTML 5 permet facilement d’ajouter annotations ou vidéos/images en surimpression, il suffit de le coder en Javascript (au même titre que ça a été codé en Flash lors du développement du player YouTube).

    Je suis en phase pour tout ce qui est protection de contenu à date, mais ce n’est qu’une question d’implémentation de DRM, le format H264 ou le support HTML n’empêchent rien, il faut « juste » que le secteur se mette d’accord sur une norme (mais ça n’est probablement pas pour demain !).

    Pour ce qui est des fonctions webcam/micro, aucun intérêt à mon sens, un navigateur web n’est pas une application d’acquisition vidéo. Une application dédiée fera ça mieux, plus pratiqumlent, plus rapidement, ou en consommant moins d’énergie.

    Je comprends que l’équipe de YouTube n’ait pas envie de recoder un « surcouche de player » HTML/JavaScript, mais je trouverais ça plus logique stratégiquement parlant que de proposer comme c’est le cas actuellement des vidéos sans les fonctionnalités liées (liens, pub). Mais en tant qu’utilisateur, je suis comblé de ne pas avoir ces perturbations publicitaires !

  19. 23

    1 juillet 2010 at 17 h 12 min

    sans parler de l’API flash qui permet de mixer plusieurs sons et dont le resultat peut être comme sur http://www.soundation.com présenté ici même il y a quelques temps

  20. Fajr Breeze - Yuxx

    1 juillet 2010 at 23 h 07 min

    je crois que parceque l’HTML5 n’est pas supporté par les naviguateurs comme IE5/6

  21. Kozeo

    14 juillet 2010 at 6 h 54 min

    Flash (pour la vidéo) à eu au moins le mérite d’exister jusqu’à présent pour que l’on visionne autre chose que du texte et des images sur le web non? Si HTML5 permet à terme de s’en affranchir totalement en garantissant une amélioration et évolue dans le bon sens (pour la vidéo encore selon les propos relayer par Youtube), pourquoi pas.
    Je doute cependant que l’on puisse égaler Flash pour les jeux, et les animations, car, si l’on met de coté la « coté obscure » de Flash (la pub) ça reste un formidable outil de création.
    Ce qui semble pour Apple une mauvaise chose pour des raisons évidente : toute les applis de son store pourrait trouver une alternative (certainement de qualité) si Flash était supporté sur les idevices.
    Donc ce discours conspuant à tout va Flash me parait vraiment de mauvaise foi (relayé par tout ce qui ressemble à des fanboys qui plus est)
    Pour ma part, je n’ai jamais rencontré de problème de sécurité avec Flash, et ormis les appareils de consultations obsolète qui ne permette pas d’utiliser Flash dans de bonne conditions et des applis mal codées, on peut certainement compter sur cette technologie pour les années à venir, n’en déplaise à ceux qui souhaite absolument tout verrouiller (sous couvert d’open source – un comble)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests