Suivez-nous

E-commerce

Pourquoi Amazon renonce à installer ses bureaux à New York ?

Amazon a confirmé qu’il n’emménagerait à New York, ville où il avait pourtant prévu d’installer son deuxième siège social. Pourquoi le groupe a-t-il finalement renoncé ?

Il y a

  

le

 
Amazon
© Unsplash / Christian Wiediger

Voilà plusieurs mois que le groupe Amazon a annoncé sa volonté de diviser son second siège social en deux lieux différents, soit Long Island (New York) et Crystal City (Virginie). Néanmoins, la firme américaine a confirmé qu’elle n’installerait pas ses bureaux dans la ville de New York.

Amazon cède aux habitants et aux élus de New York

En effet, Amazon a dû faire face à la contestation des habitants de la ville, car bon nombre d’entre eux ainsi que des élus se sont opposés à l’arrivée de la firme, malgré les emplois qu’elle aurait pu créer. En effet, l’entreprise avait assuré que son siège social aurait pu créer environ 25 000 postes, pour une aide fiscale de 1,5 milliard d’euros.

Mais l’idée des créations d’emploi et du dynamisme économique mis en avant par Amazon n’aura pas été suffisante. Par conséquent, des habitants se sont rassemblés en masse pour protester contre le projet, mais aussi des élus de la ville. En effet, une majorité a indiqué que cela allait contribuer très largement à la gentrification du territoire concerné et, indéniablement, à l’augmentation des loyers de la région.

En conséquence, Amazon a cédé en annonçant dans un communiqué : « Après beaucoup de réflexion et délibérations, nous avons décidé de ne pas aller de l’avant avec nos plans de construire un nouveau siège. Un certain nombre de personnalités politiques locales ont dit clairement qu’ils s’opposaient à notre présence et ne travailleraient pas avec nous pour établir le genre de relations dont nous avons besoin pour concrétiser le projet ».

Si des politiciens démocrates se sont réjouis de la nouvelle, le gouverneur de New York Andrew Cuomo a déclaré que cela aurait pu ramener d’importants revenus à la ville, en plus des emplois. Pour lui, « un petit groupe d’élus a placé ses petits intérêts politiques au-dessus de ceux de la communauté ».

Pour sa part, la démocrate et membre du Congrès Alexandria Ocasio-Cortez s’est félicitée de la décision d’Amazon dans un tweet : « Tout est possible, aujourd’hui un groupe de New Yorkais déterminés ont vaincu la cupidité d’Amazon, son exploitation des travailleurs et le pouvoir de l’homme le plus riche du monde »

En Allemagne, des habitants et des élus avaient fait de même il y a quelques mois en refusant que Google installe ses bureaux dans le quartier de Kreuzberg, à Berlin. Le groupe américain avait également fini par céder.

Source

Amazon Prime Video
Par : Amazon Mobile LLC
4.5 / 5
2,2 M avis
1 commentaire

1 Commentaire

  1. mouloud chalal

    27 février 2019 at 14 h 49 min

    Je me pose une question, comment se fait-il que les Etats-Unis d’Amérique ne puissent pas envoyer un homme sur la lune tout de suite. Cela fait 50 ans qu’ils ont mis le pied sur la lune (selon les dires des officiels américains). Normalement, pour les USA aller sur la lune, je parle d’envoyer des hommes, cela doit être une routine pour eux. Mais eux, ils parlent de l’horizon 2030 pour y retourner. Alors mes doutes sur la véracité Armstrong sur la lune se renforcent.
    Pas vous? La NASA dit avoir perdu les films originaux de l’homme sur la Lune, quelle coincidence? Eclairez-moi. Merci, bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests