Suivez-nous

Auto-Moto

Pourquoi Dyson abandonne son projet de voitures électriques

Dyson a officiellement annoncé qu’il abandonnait son projet visant à développer des voitures électriques. La division dédiée à l’initiative est désormais fermée.

Il y a

  

le

 
Dyson voiture électrique brevet
© Dyson

Cela fait deux ans que Dyson a évoqué pour la première fois son ambition de concevoir des voitures électriques. Lorsqu’il avait fait part de son projet, le spécialiste des aspirateurs et des ventilateurs avait indiqué qu’il prévoyait de sortir deux véhicules en 2020, des voitures qui ne verront finalement jamais le jour.

En effet, Dyson a récemment indiqué qu’il fermait sa division dédiée à l’élaboration de voitures électriques. En cause, le fait que le fabricant n’ait pas réussi à trouver un modèle économique fiable pour le projet.

Dyson évoque une absence de modèle économique fiable

Dans un communiqué daté du 10 octobre, la marque britannique détaille : « Notre équipe automobile chez Dyson a développé une voiture électrique fantastique […] mais nous ne voyons plus comment la rendre commercialement viable. Nous avons tenté de trouver un acheteur pour le projet qui s’est révélé infructueux jusqu’à présent ». À cela, la firme ajoute que le « conseil d’administration a donc pris la décision difficile de proposer l’abandon du projet automobile ».

Patron du groupe, James Dyson assure aussi que la fin de ce projet n’est « ni un échec de développement du produit ni un échec de l’équipe, pour qui cette nouvelle sera dure à entendre et à digérer ».

Jusqu’ici, plus de 500 personnes travaillaient sur le projet de voitures électriques de Dyson. Ce dernier est actuellement à la recherche d’une solution permettant de trouver « des rôles alternatifs […] pour autant de membres de l’équipe que possible ».

Il y a cinq mois encore, Dyson planchait encore sur le projet, ce qui avait mené à un brevet détaillant un véhicule électrique prenant la forme d’un SUV. De la même façon, la firme avait signé un contrat avec un fabricant de pneus destiné et assuré qu’il construirait et assemblerait ses véhicules à Singapour.

À la fin de son communiqué, Dyson se veut tout de même plus positif et indique qu’il prévoit de réutiliser certaines parties de son projet de voitures électriques, à l’exemple des batteries. Le patron du groupe explique : « Nous nous concentrerons également sur la formidable mission en production de batteries à état solide et d’autres technologies fondamentales que nous avons identifiées : capteurs, systèmes de vision, robotique, machine learning et intelligence artificielle qui offrent d’importantes opportunités que nous devons saisir ».

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Back

    11 octobre 2019 at 19 h 05 min

    Parce que « Tes » est la !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests