Suivez-nous

Cybersécurité

Pourquoi l’authentification multi-facteurs est indispensable pour protéger vos comptes

Les attaques de comptes automatisées continuent de faire des ravages.

Il y a

  

le

 
Ils arnaquaient les internautes via un faux support téléphonique
© Presse-Citron.net

Ce n’est pas faute de l’avoir répété. L’authentification multi-facteurs est l’une des meilleures parades existant actuellement contre le piratage de comptes. Cette vérification en plusieurs étapes permet en effet de s’assurer à plusieurs reprises de l’identité de l’utilisateur.

Tout le monde ne l’entend pas de cette oreille à en croire les ingénieurs de Microsoft. Ces derniers s’exprimaient lors de la conférence en cybersécurité RSA la semaine dernière. Les chiffres qu’ils ont cité sont sans appel puisque 99,9 % des comptes compromis qu’ils suivent n’utilisent pas l’authentification à plusieurs facteurs.

Une solution très efficace mais pas infaillible

Les experts ont aussi précisé que dans les comptes hautement sensibles destinés aux entreprises, seulement 11 % utilisaient ce type de protection en janvier 2020, ce qui donne une idée de la faible prise de conscience du danger.

Sans l’utilisation de ces solutions, les piratages sont une sorte de jeux d’enfant pour les hackers aguerris. La méthode la plus utilisée reste la pulvérisation de mots de passe qui consiste à repérer un mot de passe couramment utilisé ou qui peut être commun à un vaste ensemble d’utilisateurs. Une autre technique courante s’appuie sur la récupération des anciens logins professionnels qui resservent bien souvent dans le cadre d’une utilisation personnelle

Microsoft l’a donc répété une nouvelle fois. Elle conseille vivement aux entreprises et aux particuliers d’utiliser l’authentification multi-facteurs, que celle-ci passe par une clé USB, un SMS… car cela permettrait de bloquer 99,9 % des tentatives de piratage.

Cette solution est donc indispensable, mais il faut aussi savoir que le risque zéro n’existe pas. L’exemple récent du piratage du directeur de Twitter, Jack Dorsey, est là pour en témoigner. Les hackers rivalisent en effet d’ingéniosité pour contourner le problème. Les attaques par échange de cartes SIM sont notamment utilisées. Des générateurs de faux sites permettent aussi parfois de tromper la vigilance des utilisateurs.

Antivirus Bitdefender Plus
Par : Bitdefender
1 commentaire

1 Commentaire

  1. patrice vincent

    15 mars 2020 at 18 h 15 min

    Très bien mais quoi faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus Cyber-sécurité

Bons plans VPN

Les meilleurs VPN