Suivez-nous

Auto-Moto

Pourquoi Tesla travaille au développement de ses propres batteries

Discrètement, Tesla travaille à la conception de ses propres batteries, un changement qui pourrait avoir plusieurs avantages pour le constructeur automobile.

Il y a

le

Logo Tesla
© Presse-citron.net

Tesla serait en train de se pencher sur le développement de ses propres batteries via une équipe dédiée à ce projet, rapporte CNBC, qui a pu recueillir les témoignages de plusieurs employés du groupe américain. Mais quels seraient les avantages pour ce dernier ?

Tesla en quête d’indépendance

C’est dans la discrétion la plus totale que l’équipe recherche et développement de Tesla s’attellerait à la conception de batteries. À long terme, un tel projet pourrait effectivement lui permettre de s’émanciper de Panasonic, le fournisseur japonais qui l’approvisionne en dispositifs dédiés à cet usage depuis 2014, date à laquelle les deux sociétés ont signé un accord exclusif.

Néanmoins, cela fait quelques mois que les relations entre Tesla et Panasonic ne sont pas au beau fixe, ce qui explique en partie pourquoi le constructeur souhaitait prendre son indépendance. En effet, le fournisseur a suspendu ses investissements dans les usines Gigafactory de Tesla, tout en signant un partenariat qui lui permettra de fabriquer des batteries pour Toyota.

Pour sa part, Elon Musk avait déjà indiqué que le fait que Panasonic fournisse les batteries à Tesla était déjà une contrainte. Si le constructeur automobile arrivait à développer ses propres dispositifs seul, il serait alors libéré de cette relation et pourrait rester maître de sa technologie.

Ce choix de Tesla s’explique aussi par les potentielles économies que pourrait faire la firme en se détachant de Panasonic, lui permettant de réduire les coûts et de rendre ses voitures plus accessibles. En effet, les batteries et les cellules destinées aux véhicules électriques comme ceux de la société américaine sont considérées comme faisant partie des éléments les plus chers de la conception d’un véhicule électrique.

Malgré tout, certaines sources indiquent que le constructeur n’aurait pas prévu d’abandonner son partenariat avec le fournisseur de sitôt, si bien qu’il pourrait continuer à collaborer avec lui au sein de sa Gigafactory de Chine.

De plus, Tesla doit déjà faire face à plusieurs éléments ayant contribué à ce qu’il réalise un premier trimestre en dessous des attentes et sous le seuil de la rentabilité. Depuis sa création, la firme a été confrontée à plusieurs problèmes liés à ses capacités de production et de logistique, une situation qu’elle devra éviter à tout prix si elle prend la décision de fabriquer ses propres batteries.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Taro

    28 juin 2019 at 6 h 40 min

    Ce n’est pas clair.. Tesla veut juste assembler ses propres batteries a partir de cellules qu il acheterait? Ou fabriquer ses propres cellules , dans un cas comme dans l’autre ils savent que le marche est deja en deficit de ressources ? Et qu il est impossible d’acroitte la fourniture de ces ressources ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests