Suivez-nous

Réseaux sociaux

Profitant des déboires de TikTok, Byte connaît un regain de popularité

Il est encore trop tôt pour le dire mais l’application pourrait bien servir de refuge.

Il y a

  

le

 
Byte application
© Byte

Donald Tump n’y est pas allé par quatre chemins en début de semaine. Pour lui, le bannissement de TikTok aux Etats-Unis fait bien partie des options de la Maison Blanche pour « punir » la Chine de la pandémie de Coronavirus. Ces propos sont d’autant plus alarmants pour le réseau social que l’Inde a déjà fait part de son intention d’interdire la plateforme sur son territoire la semaine dernière.

Les nuages s’accumulent et cette situation semble justement profiter à Byte, un concurrent direct de TikTok sur le créneau des vidéos courtes et virales. Scott Nover, journaliste à AdWeek, a remarqué un phénomène intéressant. L’application a été téléchargée plus de 622 000 fois le 9 juillet dernier, dans la foulée des propos du Secrétaire d’État américain Mike Pompeo, également très critique de TikTok.

Byte rémunère certains créateurs de contenus pour se frayer un chemin

Il s’agit donc d’un vrai regain de popularité pour le réseau social officiellement lancé en début d’année par Dom Hofmann, le co-fondateur de Vine. Cette arrivée serait en grande partie le fait de jeunes issus de la génération Z (personnes nées à partir de 1995). Or, on sait que c’est traditionnellement le cœur de cible de TikTok.

Des petites guéguerres entre ces nouveaux venus et les utilisateurs de Byte plus anciens ont d’ailleurs été rapportées. Pour résumer, les plus jeunes demandent aux « millenials » de quitter l’application.

Il reste à voir si ce regain de popularité se poursuit sur la durée ou s’il ne s’agissait que d’un feu de paille. L’attitude du gouvernement américain sera à cet égard primordiale.

Pour rappel, Byte tente de se frayer un chemin sur ce marché déjà très encombré en mettant en place un programme de rémunération des créateurs. L’idée est de les fidéliser et d’attirer grâce à eux un public plus large. Dom Hofmann espère aussi que l’accompagnement de vidéastes reconnus sera un gage de sérieux pour les annonceurs.

Tik Tok
Par : TikTok Pte. Ltd.
4.6 / 5
7,7 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests