Project P7: Remedy s’invite sur PS4

Après une année productive, la compagnie Remedy Entertainment annonce vouloir être présente sur un plus grand nombre de plateformes et s’intéresse plus particulièrement à la PS4.

Remedy Entertainment

Dans un communiqué sur le blog de l’entreprise, Remedy Entertainment annonce les résultats très positifs de son année fiscale 2016 et ses projets de redevenir un développeur multiplateformes. Dernièrement, le développeur indépendant de jeux vidéo s’était concentré sur les PC, mais le projet du nom de code « P7 » devrait être diffusé sur plusieurs plateformes.

Remedy redevient un développeur multiplateforme

C’est un tournant essentiel pour le groupe finlandais qui avait délaissé les consoles dernièrement. La compagnie avait travaillé avec Microsoft depuis 2010 sur Alan Wake, un jeu dont l’esprit est proche de Max Payne. Bien qu’Alan Wake était disponible sur la Xbox, la plupart des autres titres étaient centrés sur la plateforme PC et la compagnie a déserté les autres consoles. Devant le succès de certains de ses titres, le développeur entend maintenant changer sa stratégie et diffuser ses jeux sur plusieurs plateformes.

La compagnie à l’origine de Quantum Break a aussi annoncé qu’elle adaptera sa technologie Northlight Engine à la dernière console de Sony. La technologie Northlight permet d’intégrer des graphismes époustouflants avec une attention spéciale pour la lumière et le rendu des textures. Les visages des personnages bénéficient de la technologie de capture de mouvements et les scènes de destructions d’un détail exceptionnel. On attend donc cette technologie sur la PS4 avec le mystérieux titre du projet P7.

Un chiffre d’affaires en hausse

Remedy Entertainment se vante d’une année fiscale excellente. Avec Quantum Break et les revenus engrangés par les autres jeux du répertoire, la société a annoncé un chiffre d‘affaires de 16,4 millions d’euros, soit une hausse de 19,4% par rapport à l’année précédente. Elle a obtenu un résultat d’exploitation de 3,9 millions d’euros. C’est donc un ciel radieux qui s’annonce pour la compagnie et il y a de fortes chances que la nouvelle stratégie de la compagnie n’influencera qu’en bien les titres promis.

En plus du projet P7, l’entreprise a déclaré travailler sur une suite de CrossFire qui serait d’après elle, « un des jeux les plus populaires dans le monde ». Pour ce titre plusieurs fois récompensés, la société travaillera en collaboration avec le coréen Smilegate créateur de la franchise Crossfire qui compte 650 millions d’utilisateurs enregistrés et plus d’un milliard de dollars de recettes chaque année.


Nos dernières vidéos

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
empreinte digitale
Une empreinte passe-partout, va t-on atteindre la limite de la biométrie ?

Les senseurs d’empreintes présents sur nos téléphones pourraient être faciles à tromper avec de fausses empreintes créées de toutes pièces...

Fermer