Projet Ara : non, le smartphone modulaire de Google n’a pas éclaté en mille morceaux

Le smartphone modulaire n’aurait pas échoué au test de chute. Mais ils travaillent sur une meilleure solution.

En 2013, Google avait dévoilé un projet ambitieux baptisé Ara qui consiste à développer des smartphones modulaires, composés d’éléments détachables.

D’un côté, cela permet au consommateur d’avoir un produit personnalisé et plus adapté à ses besoins. Et de l’autre, cela étend aussi la durée de vie de celui-ci puisqu’en cas de problème avec un module ou si il devient dépassé, le consommateur peut le remplacer et garder le reste du téléphone.

Ara Google

Normalement, le projet Ara devait être lancé cette année au Porto Rico qui a été choisi par Google comme zone pilote. Mais dans un tweet, la firme de Moutain View avait annoncé que ce lancement allait être retardé. Et un hashtag (#FailedTheDropTest) avait laissé comprendre que les smartphones modulaires ne sont pas encore assez solides pour être commercialisés.

Comme nous vous l’expliquions précédemment, Google avait choisi d’utiliser des électro-aimants pour fixer les modules sur l’endosquelette du smartphone. Et le hashtag publié sur Twitter laissait penser que finalement, il ne s’agit pas d’une bonne idée.

Mais d’après un nouveau tweet du projet Ara, le hashtag #FailedTheDropTest était une blague. Certes, le projet est toujours retardé et l’équipe qui travaille sur celui-ci développe une autre solution pour la fixation des modules, mais ce qu’il y a retenir c’est que cela ne serait pas dû à un échec du smartphone modulaire durant un test de chute.

Sinon, il est aussi à noter que Google va peut-être abandonner le Porto Rico comme site pilote et choisir à la place des villes américaines, pour le lancement en 2016.

 


Nos dernières vidéos

Un commentaire

  1. Pingback: Google Project ARA | Pearltrees

Send this to a friend