[prospective] Free Mobile : 3 fois moins cher ?

Le document vaut ce qu’il vaut, mais selon ses auteurs il n’a pas été improvisé sur un coin de table entre la poire et le fromage. l’ADUF (Association des Utilisateurs de Free) vient de publier une grille tarifaire de ce que pourraient être les offres Free Mobile.

Le document vaut ce qu’il vaut, mais selon ses auteurs il n’a pas été improvisé sur un coin de table entre la poire et le fromage. l’ADUF (Association des Utilisateurs de Free) vient de publier une grille tarifaire de ce que pourraient être les offres Free Mobile.

Si cette étude prospective, fondée sur divers calculs effectués à partir de diverses sources, s’avère proche de la réalité, je connais quelques opérateurs qui risquent fort d’avoir des nuits agitées. L’étude montre une grille tarifaire Free Mobile divisée en quatre offres : Tout compris, Forfait 5H, Forfait 2H et Forfait Mini. L’offre la plus chère et la plus complète se situerait à 29,99 euros par mois, ce qui parait plausible et réunit un consensus assez large auprès des observateurs.

Free Mobile
Tableau Freenews. Voir l’original (PDF) : http://www.aduf.org/archives/pdf/1767.pdf

Mais l’offre qui à mon avis fera vraiment grincer les dents des trois grands opérateurs est probablement le Forfait 2H à 14,99 qui correspond en tous points à un forfait iPhone chez les concurrents (sms illimités, 2h de communication, data illimité avec fait use 1Go…), qui eux le facturent entre 50 et 60 euros.

Reste la question de la couverture, qui risque d’être un point très dissuasif au début, sauf si l’ont tient compte du récent accord entre Free et Orange, qui permettrait au premier de profiter du réseau du second. On note également que l’achat (ou le financement) du mobile n’est pas inclus dans ces offres et vient donc s’ajouter à la facture.

Quoiqu’il en soit, et même si il convient de prendre cette projection avec toute la prudence et les réserves nécessaires, on sait par avance que Free va secouer un peu le marché de la téléphonie mobile comme il l’ai déjà fait avec l’internet fixe. Et, qui sait, inventer un service adapté au mobile que l’on n’imagine même pas encore, comme cela avait été fait avec la box et le triple play.

Rappelons cependant que l’ADUF est une émanation directe de Free, ce qui laisse penser que la réalité ne sera peut-être pas très loin de cette fiction…

(source)

A lire aussi :


Free Mobile : 3 fois moins cher ?"]

Nos dernières vidéos

74 commentaires

  1. Vivement 2012 que l’on voit les « vrais » tarifs de ces offres FreeMobile 🙂 En espérant qu’ils ne soient pas trop éloignés de ces estimations de l’Aduf.

  2. J’aime bien l’idée de dissocier le prix du forfait et la subvention du téléphone
    Je ne comprends pas pourquoi on nous oblige à changer de téléphone à chaque changement d’opérateurs.

  3. Le prix du mobile avec possibilité d’étalage, ça ressemble a ce qui se fait au Japon ou les appareils mobiles sont acheté en « leasing », mais y a pas a dire de tel forfaits… ça va fouetter.

  4. Alors là, si ces prix s’avèrent être les bons ou même proche de ce qui se fera, adieu Orange. Le fait de bien séparer la « subvention » du mobile et le forfait est une très bonne chose. Enfin une facture lisible, claire et net.
    Petits calculs vite fait:
    -mon forfait orange actuel 45€ engagement 24 mois (2h+2h s&we; fair use 500Mo, wifi orange, that’s all)
    -forfait free 2h (ce qui s’approche le plus, l’illimité fixe et mobile free pouvant compenser les 2h s&we) 14,99€ + iphone 4 16go sur 24 mois : 26,25/mois
    TOTAL: 41,24€
    Donc 4€ (grossomerdo) moins cher par mois, pas d’engagement, plus d’illimités (sms, mms, fixes…)

    Le fofrait mini est intéressant jusqu’à 500Mo (comparé au 2h). Pour moi ça peut le faire je suis en général en dessous de 500Mo et en rationalisant un peu mon usage 3g je peux bien descendre. Je peux donc même espérer faire plus d’économies.

    Vite FREE!!!!

  5. Oups oublié de préciser que je me plaçais dans le cas d’un forfait iphone. Mais c’était tellement évident :-)))

  6. Mais au final, avec l’achat d’un téléphone, ça reviendra au même prix ou plus cher que les forfaits actuels.

    selon les cas.

  7. La question de la subvention des téléphones changent tout !! Il est clair que Free va joué « marketingement » parlant sur ce point mais c’est de la poudre aux yeux.

    Exemple : Un Iphone 4 16 Go + Forfait tout compris 2 H

    Chez Orange par exemple
    – Forfait à 45 € par mois avec engagement 12 mois
    – Téléphone facturé à 319 €
    soit sur 12 mois : 45 * 12 + 319 = 859 €

    Chez Free
    – Forfait à 14,99 € par mois
    – Iphone 4 16 Go vaut aujourd’hui 919 € sans abonnement (cf FNAC)
    soit sur 12 mois : 14.99 * 12 + 919 = 1098 €

    Free va changer la manière de vendre des téléphones et forfaits et surfer sur ce discours mais ne va rien changer sur les prix.

  8. @Alex
    d’ou il sort ce prix???? Tu ajoutes un tour en diamants??
    Prix Apple 619€

    Et puis regarde bien ce qu’il y a dans ton forfait, et ajoute :
    – pas d’engagement
    – si tu veux baisser ou augmenter ton forfait car ton usage change, tu peux (bon il y aura peut-être des frais).

    Non franchement reprend ton calcul.
    Dans le mien, en plus j’ai oublié le prix d’achat de l’iphone « subentionné ». Du coup la différence est encore plus en faveur de Free.

  9. @eeeoui : si vous en profitez pour changer de téléphone, peut-être, mais si vous en avez déjà un … c’est tout bénef. La différence de prix peut dans certains cas compenser le malus appliqué par l’opérateur qui vous tient jusqu’à la fin de votre engagement.

  10. @Eric
    Je suis d’accord mais de nos jours tout le monde veut le dernier portable à la mode et les gens ont du mal a garder leur téléphone plus de 2 ans. Donc la question de l’acquisition d’un mobile est primordial.
    La situation actuelle : mobiles subventionnés + changement d’opérateurs en gardant son numéro permet à tout le monde d’avoir tous les ans un mobile neuf à moindre coût et profiter chaque année des meilleurs offres des opérateurs. Ce cadre est d’ailleurs un plaid pour les opérateurs qui ont du mal à rentabiliser un client sur seulement une année, seule la fidélité à long terme est rentable. Mais grâce à l’ARCEP, nous pouvons profiter du système.
    En bref, pour les usagers qui ne font pas du téléphone une priorité et n’ont pas de souci à le garder des années, Free est l’idéal et ils feront des économies. Pour les autres et je pense que c’est la majorité chez les lecteurs de ce blog, la situation actuelle est à mon sens meilleur, en tout cas si on se base sur les projections d’offres de Free.

    Pour le tarif de l’iphone j’ai vite fait cherché sur la Fnac http://www.fnac.com/Apple-iPho.....100655/w-4 effectivement ils n’ont pas l’air d’être les moins cher 🙂

  11. @roulland

    La question de l’engagement ne change rien. C’est normal que Free fasse sans engagement vu qu’il n’y a aucune subvention, ils n’ont aucun coût à amortir sur la durée, il manquerait plus que ca.

    le calcul est juste excepté le prix de l’iphone nu qui est en effet trop cher à la Fnac.

    Ca nous ramène à 859 € VS 799 € sur cet exemple. On est loin du bouleversement de marché revendiqué.

  12. Pour moi la grosse révolution se situe surtout autour du forfait tout compris à 29.99€ (facturé plus de 100€ chez certains opérateurs…).

  13. Bonjour,
    Article très intéressant !

    J’attends de voir les conditions de l’illimité (i.e. nombre maximum de correspondant par mois, et durée maximale par appel), c’est peut-être là que se fera la différence avec les autres opérateurs.

    Il semble en plus que l’offre Free comprenne l’usage en mode modem, interdit (en théorie) par les autres opérateurs pour leur forfait téléphonie.

    Question terminaux, quels seront les prix ? Free offrira-t-il une subvention opérateur ? C’est une grosse inconnue, mais si les tarifs sont réellement dans ces prix, ça deviendra un facteur moins limitant (une économie de, mettons 40€ par mois, permet de se payer un bon terminal plus cher). A voir !

    Reste la question du réseau… on ne sait pas grand chose sur l’accord signé le 2 Mars entre Iliad et Orange (communiqué de presse laconique). Ce qui est intéressant, c’st que ce accord entrera en vigueur quand Free aura déployé un réseau qui couvrira 25% de la population (pas du territoire, donc !).
    C’est peu clair mais il semble que cet accord couvre aussi bien la voix que la data (« Free Mobile and Orange have decided to extend this agreement to cover their 3G networks »).

    Si on analyse tout ça :
    1) Free va déployer rapidement un réseau UMTS sur les grands centres urbains (Ile de France, grandes agglos)
    2) dès qu’ils atteignent 25% de couverture de la population, l’accord avec Orange devient effectif – un usager Free « perdu dans la campagne » (ce n’est pas une critique !) passera donc par le réseau d’Orange.
    3) Free continue à déployer son réseau pour atteindre 90% de la population couverte d’ici à 2018.
    Concrètement, il va falloir que Free trouve un équilibre financier (et aussi fonctionnel) entre déploiement (très coûteux) de son réseau UMTS et le remboursement à Orange du roaming national (coûteux aussi).

    Les prix présentés ici me semblent très faibles (tant mieux !), surtout compte tenu de l’investissement à réaliser (un réseau UMTS, ça se chiffre en milliards d’euros), ce qui laisse penser que Free cherche, comme d’habitude, à être très agressif au niveau tarif, pour conquérir rapidement un grand nombre de clients.

    Désolé pour la longueur de mon commentaire mais tout ceci est passionnant 🙂
    J’attends avec impatience la suite des évènements.

    RVV

    /PS/ il y a une petite coquille « faiT use » au lieu de « faiR use »

  14. @RVV

    Il est clair que Free devra être vigilant sur la rentabilité de son modèle. A mon humble avis, la rentabilité ne sera assurée et encore qu’à très long terme que si Free vient prendre une énorme part du marché rapidement. Mais effectivement pour que cela soit possible il faut être très agressif sur les prix.
    Seulement attention, les autres opérateurs en ont sous la pédale. Ils ont des parts de marché solides, des réseaux et des SI matures et performants, des équipements en partie rentabilisé. Donc oui Free en sortant devra et sera forcément le moins cher du marché comme le sont déjà successivement les opérateurs historiques à chaque lancement de leurs offres mais la contre attaque sera terrible et sans doute suffisamment pour empêcher des millions de personnes de changer d’opérateurs …

    De plus, je tiens à soulever un point. Il s’agit de la qualité de service !
    Free dans le monde de l’internet a lancé ces services sous forme de prototypes instables. De manière générale, bien qu’elle soit en constante progression, la qualité de service de Free n’est pas optiminum. Or dans le monde du mobile, les exigences des utilisateurs, sans doute pas habitude, ne sont pas du tout les mêmes !! Et il n’y a pas que le réseau, il y a tout le SI. Dans le monde du mobile, une heure d’indispo de service chez un opérateur fait la une des journées. Une surfacturation au nouvel an c’est pareil. Les opérateurs mobiles historiques sont construits sur des modèles qualités exemplaires reconnus dans le monde entier.
    Free devra se mettre au niveau. Et à mon avis ce ne sera pas une mince affaire.

  15. franchement si le forfait tou compris est a 29.99 je prendre 1 de site car avec ça adieu les surcoût éventuelle et cela financera largement le prix d’un téléphone nu

  16. Si les prix sont ainsi, si Free dispose bien du support total en 3G du réseau Orange, alors … je change de crémerie comme dirai l’autre.

  17. Alex a dit « De nos jours tout le monde veut le dernier portable à la mode et les gens ont du mal a garder leur téléphone plus de 2 ans. Donc la question de l’acquisition d’un mobile est primordial. »

    Faux … pas tout le monde … Faut arrêter de généraliser à tout va et ne voir que les générations 15-35 !

  18. C’est loin d’être révolutionnaire (sauf sur le forfait data a 1go) au regard des offres nrjmobiles (10h pr 45€ pr 1 an d’engagement) ou virgin (29.90€ pr 5h ss engagement).

  19. @Davy

    Selon la dernière étude AFOM, la durée moyenne de renouvellement d’un téléphone mobile est de 20 mois tous ages confondus. Effectivement cette durée baisse avec l’âge et la catégorie sociale. Seulement cela reste moins qu’un engagement de 2 ans chez un opérateur.

    De plus l’acquisition d’un nouveau terminal est de loin le premier facteur de « churn » (changement d’opérateur) ou de renouvellement chez son opérateur. La problématique du terminal est donc primordiale aujourd’hui sur le marché du mobile.

    Le principe de subvention est davantage une habitude du marché et une façon de commercialement jouer sur 2 tableaux (prix du forfait et prix du téléphone) qu’une façon de maximiser les marges des opérateurs. A noter aussi que cette méthode permet de compresser les prix des terminaux chez les fabricants car les opérateurs peuvent exercer une pression.

    Or si maintenant on installe un marché distinct comme le souhaite Free et Simyo d’ailleurs, c’est à dire marché du service et marché du terminal :
    – Effectivement on gagne en lisibilité et en transparence pour le client
    – On peut afficher des prix du forfait très bas comme le fait Free (et ca permet d’avoir des articles de blog qui titre naïvement Free Mobile : juste 3 fois moins cher …)
    – On casse la pression des opérateurs sur les prix des terminaux. Les fabricants appliqueront leurs prix forcément augmentés car ils ne bénéficieront pas de la promotion offerte par les packages opérateurs, les garanties d’achats, les risques liés à l’innovation seront plus importants pour le fabricant car non co-assumés avec les opérateurs, etc.

    Lire cet article assez intéressant sur le sujet : http://www.journaldunet.com/eb.....iles.shtml

  20. En se débrouillant bien, on peut trouver des forfaits sans mobile, par exemple les versions Eco chez Bouygues mais il y en a d’autres, et le prix du forfait est tout à fait comparable à ceux de Free, à part l’illimité vers mobile USA (ce qui ne coutera rien a Free, puisque cette option sera largement sous utilisée), et fixe… Ce genre d’offre existe vers 20-30 €, aucune « révolution » donc.
    Free ne proposera pas la télévision dans ses offres ?

  21. @Alex :
    C’est marrant cette généralisation du système de consommation à toute une population.

    Personnellement je tombe pile poil dans la génération dite « consommatrice » et quand je regarde autour de moi 80% des gens que je fréquente sont contre cette consommation « à la con »…

    Donc au contraire, free « a tout compris » puisque la mode actuelle serait plutot un retour à une consommation « modérée » et réfléchie.

  22. @Orion

    Je ne milite pas pour la généralisation d’un système plutôt qu’autre. Je dis juste qu’il faut être bien conscient des avantages et inconvénients de chacun. Et pour en être conscient, il ne me parait pas sain de dire que Free sera fois moins cher … c’est juste totalement faux.

    Le système Free n’a rien de nouveau, c’est d’ailleurs le modèle majoritaire dans le monde et notamment en Europe.

    Seulement en France nous avons l’un des taux d’équipements en smartphone le plus élevé au monde (+ 140 % en un an). La France est le premier marché européen pour l’Iphone, etc . Tout ca ce n’est pas le fait du saint esprit mais en grand partie du mode de commercialisation actuel en France. Comme tjs, on sait ce qu’on gagne mais on ne sait pas tjs tout de suite ce que l’on perd …

    Pour ma part j’ai vécu en Chine et au Japon ou le système est celui grossomodo le système Free avec forfait dissocié et terminal en leasing (mais plus cher) ou en achat direct. Et bien désolé mais je n’avais pas tjs 600 € à sortir d’un coup, ni envie de payer 20% plus cher mon mobile en leasing qui en plus créé une forme d’engagement avec l’opérateur. Je rappelle aussi qu’en Chine par exemple il n’y a pas de portabilité du numéro généralisé. Au japon elle existe depuis 2 ans mais est très peu utilisé car sinon les clients perdent leur mail mobile qui est souvent le principal et leurs points fidélités qui donnent souvent accès à des services, cadeaux ou innovations.

  23. Comment ils vont pleurer leur mère chez Orange / SFR / Bouygues si ça se concrétise…

  24. @Alex

    * Pour ce qui est de la rentabilité, oui c’est à long terme qu’il faut voir, c’est sûr. L’investissement pour couvrir un territoire comme la France est très lourd (des milliards d’euros) – mais c’est un bon investissement 😉

    * Pour ce qui est de la réplique des autres opérateurs : oui, à terme, l’arrivée d’un 4è opérateur va faire baisser les prix MAIS dans un premier temps, je pense qu’ils vont se contenter de voir ce qui se passe (le comportement des consommateurs est difficilement prévisible et pas toujours rationnel…) et garder plus ou moins leurs tarifs actuels. Ils ne vont pas s’asseoir sur leurs points de marge comme ça 🙂

    * Bonne remarque pour la qualité ! Mais j’ai une approche différente :
    Pour la voix, c’est toujours de la commutation de circuit, donc qualité équivalente avec les autres opérateurs. Reste à voir le handover vers Orange quand on sortira de la couverture Free, mais là encore, c’est quelque chose que les opérateurs savent gérer, sans problème.
    Pour la qualité Data, il y aura de toute façon un nombre minimum d’antennes à mettre en place pour couvrir les grandes agglos, et comme par définition, ils auront moins d’utilisateurs que les autres opérateurs, la qualité sera sans doute excellente – du moins au début.

    * Ce qui amène à un autre point : Free bénéficie de « l’avantage du dernier arrivant » sur le marché. Ils vont déployer directement de l’UMTS, alors que les 3 opérateurs en place on encore beaucoup de technologies GSM en place, moins performant et qu’il faut rentabiliser un minimum avant de les remplacer…

    * En ce qui concerne la qualité, une chose à prendre en compte sera la qualité du service client. C’est un point important, qui a un coût important. Et Free n’a pas forcément la meilleure réputation dans ce domaine.
    Pas de boutiques non plus (enfin, pas encore même si selon X. Niel des boutiques Free devraient ouvrir en région parisienne). Ca aussi, c’est un coût.

    * Bref, je pense toujours que Free va devoir jongler, pour trouver un équilibre entre dépenses et recettes. Ca va être très intéressant tout ça ! Et ça signera sans doute la mort de quelques MVNO orienté budget.

    RVV

  25. @RVV

    Tes remarques sont tout à fait pertinentes notamment la question du service client. Bouygues Telecom le dernier arrivé a mis 15 ans pour atteindre les 460 boutiques je crois quand Orange en compte plus du triple il me semble.

    Une autre remarque quand je vois cette grille tarifaire de Free, c’est qu’ils ne mettent pas en avant d’offres mobile + box.
    Or au delà du prix, c’est le premier sujet sur lequel les opérateurs historiques ont contre attaqué par anticipation, bytel en premier en sortant Ideo. Soit ils se gardent ca sous le coude, soit ils ont vraiment fait le choix de tout miser sur le prix et ce changement de mode de commercialisation.

    En tout cas la stratégie qui consiste aujourd’hui à vendre des offres tout inclus et surtout le succès de ces offres va être un frein à l’émergence de Free. Car la capacité de churn est bien plus limitée lorsque l’on a des offres couplées mobile et box.

    Plus le temps passe et moins il joue en la faveur de Free car les opérateurs ont tout le temps de se préparer à toutes les éventualités. Malheureusement pour Free, on ne bouleverse pas un marché mature aussi simplement que cela.

    De toute façon Free n’avait pas le choix. L’avenir est à la convergence. Tout comme les opérateurs mobiles ne pouvaient se passer de faire du fixe et de la Box (dernier exemple avec Bouygues), les opérateurs fixes ne peuvent se passer de faire du mobile. C’était une question de survie pour Free mais c’est quitte ou double. On verra qui sortira de cette bataille. En tout cas, c’est passionnant, à suivre.

  26. C’est tellement une excellente nouvelle ce 4ème opérateur… Et qui plus est Free, habitué à bouleverser la concurrence avec des tarifs agressifs. Je viens de passer chez eux avec la nouvelle box, bien que buggué, je ne regrette rien. Complètement en accord avec la marque, j’espère qu’elle fera réfléchir la concurrence qui ne fait que proposer des fausses bonnes promos !!

    35€ pour 2h de com’, ils vont pouvoir se les foutre au cul Bouygues Tél !

  27. En fait Orange propose déjà de se passer de se passer de la subvention d’un téléphone.
    Je ne me souviens pas du nom de la gamme, mais elle comprend notamment le mien, le forfait « click ». Pour 25€, j’ai 3h + internet et sms illimité.
    Ajouter à ça les appels illimités vers les mobiles depuis ma neufbox, et vous obtenez un mélange explosif … Qui semble avoir tout à fait anticipé l’arrivée de Free sur le marché 😉

  28. « sms illimités, 2h de communication, data illimité avec fait use 1Go entre 50 et 60€ » c’est 29€ chez virgin et bouygues… (partie de commentaire supprimée)

  29. @Eric

    « Donc 46,90 chez Bouygues pour un forfait comparable » >> mais Eric ce n’est pas comparable !!

    Si à la limite on veut comparer il faut comparer avec les forfaits sans mobile des opérateurs http://www.laboutique.bouygues.....177_g.html

    Mais bon il ne font aucun effort sur ces prix la pour ne pas concurrencer les autres offres.

  30. Ouaw, si ça se confirme ça va effectivement chambouler le monde du mobile français, et ça serait pas plus mal quand on voit les forfaits aux coûts exorbitants proposés aujourd’hui !

  31. @Alex
    Très bonne remarque ! Un des avantages, pour les opérateurs, de ces offres de convergence est à terme de « cadenasser » les utilisateurs, entre autres grâce à des engagements souscrits à différentes dates.
    Bien sûr, il y a toujours un côté pile et un côté face… Free proposera certainement une offre de convergence équivalente : donc environ 4 millions de freenaute (+ 500.000 clients Alice ?) seront sans doute tentés de passer chez Free pour le mobile aussi. Ce n’est pas négligeable.
    Dernière chose : les consommateurs ont de moins en moins « peur » de changer d’opérateur. En 2005, il y a 100.000 portabilités par trimestre ; en 2010 on est à 700.000 par trimestre…
    Qui sortira de la bataille ? dur de le dire ! je pense que les MVNO risquent de prendre une bonne claque. Je pense que Free prendra sans doute plus de part de marché à SFR et à Bouygues, mais bon, ce n’est qu’un avis pas forcément très éclairé 😉

  32. @Alex
    Ah, les offres de convergences ! Je suis d’accord avec ton analyse, mais pas forcément avec les conclusions 😉
    * Le revers de la médaille, c’est que certains utilisateurs sont « verrouillés » chez un opérateur, ça c’est sûr. Mais comme tu le dis, la convergence est une évidence aujourd’hui, et Free proposera certainement une offre allant dans ce sens. Et c’est là le côté positif de la médaille : Free a déjà 4 millions de clients triple play… Bien sûr, tous ne changeront pas d’opérateur mobile, mais ça reste un atout indéniable, et une bonne base de clients potentiels.
    * Deuxième point : les clients mobile n’hésitent plus à changer de mobile. En 2005, il y avait 100.000 portabilités par trimestre ; en 2010, c’est 700.000 par trimestre… Le marché peut donc évoluer rapidement, mine de rien.
    Quant à savoir qui va gagner et qui va perdre ? à mon avis les MVNO vont se prendre une claque (bonne comparaison avec l’offre Simplicime !), ils n’ont pas la taille pour lutter contre Iliad, et opèrent, pour certains, sur un marché « low cost » que Free va attaquer sévèrement. Les autres opérateurs aussi vont perdre des clients, mais la vrai question c’est qui va en perdre le plus… et là, je ne joue pas au devin 🙂

  33. SFR, comme bouygue et Orange , sont encore depassé, les pauvres ils viennent de mettre des offres en place pour contré l’arrivée de Free sur le mobile , que dejà free les contres sur leur propre terrains, vivement l’année prochaine, je prendrai la package de free mobile et BYE bye les loosers, vous prennez vos clients pour des con, vous auriez pas du…

  34. Un autre point pour alimenter le débat et les réflexions, c’est le rôle prépondérant de l’ARCEP sur le comportement à venir du marché.

    Il est d’usage de critiquer les opérateurs ou de les voir comme des arnaqueurs hégémoniques, il suffit de lire les commentaires d’ici. Mais le marché mobile est l’un des marchés les plus réglementés et contrôlés en France (Si ca pouvait être autant le cas dans la Banque …). L’ARCEP a un pouvoir immense et a montré qu’elle pouvait faire pencher le marché mobile.

    @RVV parle de la portabilité. C’est un très bon exemple. C’est l’ARCEP qui a imposé à tous les opérateurs de mettre en place la portabilité à guichet unique et en moins de 7 jours. Ce projet a couté des centaines de millions d’euros aux opérateurs à mettre en place. C’est vraiment un tour de force de réussir à faire payer des millions d’euros à Orange par exemple pour qu’il perde des clients et laisser une part du gâteau aux MVNOs et au « plus petit » comme Bouygues.
    La vente de la 4ème licence a Free à un prix totalement dérisoire par rapport à ce qu’on payé les autres opérateurs est également un tour de force. Normalement logiquement, jamais Free aurait pu obtenir sa licence à ce prix. Rien à part une décision politique arbitraire peut justifier qu’un acteur paye à ce point moins cher que les autres sa licence.

    Bref tout ca pour dire, que l’ARCEP a toujours fait les tendances du marché et continuera à le faire. Le succès ou non de Free dépendra des décisions de cette organisation toute puissante : l’Arcep fermera t elle les yeux sur d’éventuelles retards que prendra Free sur le déploiement de son réseau ? Free aura t il certains passe droits ou délais supplémentaires pour la mises en place des nouvelles propositions de l’arcep ? a voir.

  35. @vic
    Je ne pense pas que la réalité soit si simple… un des buts des opérateurs est de gagner de l’argent, comme pour n’importe quelle entreprise, et comme pour chacun d’entre nous 🙂 Sans rentrer dans des considérations financières (mais on pourrait !), tous les opérateurs dégagent une marge importante, y compris Free.
    La récente « affaire » autour de la TVA prouve bien que les opérateurs sont à l’écoute du marché, et savent réagir face à la concurrence. L’arrivée de Free sera donc forcément positive pour les consommateurs que nous sommes.

    @Alex
    Oui l’ARCEP joue un rôle majeur, entre autre du fait de son indépendance.
    Pour la portabilité, par contre, on pourrait (de mon point de vue, on devrait !) faire beaucoup mieux 🙂
    Aux USA c’est une question d’heures ; dans d’autres pays, carrément une question de minutes (Canada, Irlande…).
    Pour le coût la 4è license UMTS, attention ! Oui, il est de 240 millions d’€ contre 619m€ payés par les 3 opérateurs en place, mais le spectre de fréquence alloué est beaucoup plus faible également.

  36. j’attend patiemment la sortie de ces forfaits, qui quoi qu’il en soit ne seront pas plus cher que ceux des actuel opérateur, sans mettre à jour mon forfait SFR pour ne pas me réengager. Free nous a très souvent habitué à obliger les concurrents à s’aligner sur lui et j’espère bien qu’il en fera autant avec la téléphonie mobile.
    Merci Free !

  37. Alléchant.

    Au-delà du débat entre Alex, RVV et quelques autres sur le susceptible « bouleversement » du marché avec l’arrivée de free, je pense quitter Orange, SFR et Bouygues pour la simple raison qu’ils nous ont pris pour des vaches à lait pendant des années, se sont accordés illégalement sur les tarifs, bref, ils en ont bien profité sur notre dos. Free a toujours eu le comportement inverse: trublion chez les FAI, il pousse le service vers le haut et les tarifs vers le bas.
    Cette raison me suffira à migrer le jour où les offres mobiles chez free sont disponibles.

  38. @Bob

    Quelques chiffres pour te rendre compte que ton propos est infondé :

    Free en 2010 (chiffres officiels) :
    Nb de clients : 4.53 Millions
    Chiffre d’affaires : 2 Milliards d’euros
    Résultat net : 313 millions d’euros

    Bouygues Telecom, le plus comparable (chiffres officiels) :
    Nb de clients : 11.08 Millions
    Chiffre d’affaires : 5.6 Milliards d’euros
    Résultat net : 444 millions d’euros

    En bref, avec près de 2.5 fois moins de clients, Free génère seulement 1.5 fois moins de résultat de Bouygues Telecom. Ca ne te parle pas ca ? Tu penses que le résultat de Free est le fruit de généreux dons ou de ta facture ?

    il faut arrêter de croire naïvement que Free est une association caritative. Le marché de l’accès internet est extrêmement juteux même à 30 € avec ce niveau de qualité de service.

  39. Pingback: Rumeur : les futurs tarifs de Free Mobile |

  40. Alex, rassure moi, tu es au courant qu’il y quelques lignes supplémentaires entre « chiffre d’affaires » et « résultat net » ?

    Si Bouygues télécom est une usine a gaz, c’est de la faute de Free ?

    Non parce que ton ratio n’a aucun sens. Avec les données que tu donnes (je te fais confiance quant à leur précision), le seul élément de comparaison valable serait CA/nb clients.

    Et on voit que, ho surprise :
    – Free = 442 euros / client
    – Bouygues = 475 euros / client

    Donc free est moins cher du point de vu d’un consommateur (en supposant comme tu l’as fait que les deux FAI sont comparables).

    La difference se fait dans les couts opérationnels, les salaires, les D&A etc. Non seulement Bouygues nous prend pour des pigeons mais en plus ils sont incapables de gérer leur business de façon efficiente…

  41. Comparer Free et BT n’a aucun sens, la première a 100% de ses client en ADSL (soit avec une facture généralement à 30€), le second a 95% de ses clients en mobile (avec des forfaits beaucoup plus variés), c’est comme comparer le nombre de client, d’une marque de camion et une marque de voiture, ça n’est pas comparable…

  42. Le débat est intéressant, mais je joins @Beaudier : comparer Bouygues et Iliad n’a pas de sens.
    Je rejoins aussi @Alex, Free est une entreprise commerciale, eux aussi font des profits. Il faut arrêter de voir tout en noir et blanc 🙂
    @Florian : soit dit sans animosité ;-), plutôt que de faire des calculs hasardeux, si on devait comparer Boygues et Free (encore une fois, je ne pense pas que ça soit pertinent) alors il faut le faire en utilisant des indicateurs connus et adéquats : ARPU, Ebitda, etc. Dans tous les cas, un indicateur unique ne suffit pas pour en tirer des conclusions.

  43. Nous sommes d’accord RVV.
    C’est pour cela que je precise « (en supposant comme tu l’as fait que les deux FAI sont comparables). »

    Que ca soit le cas ou non je n’en sais fichtrement rien. Vous soutenez que non. Je serais tenté à première vue de dire que les marges et multiples de valo doivent être relativement proches du fait de l’activité similaire.

    Apres, je ne me suis pas coltiné leurs rapports annuels hein^^

  44. @Florian : je ne prétend pas avoir raison, hein 😉 Mon avis est personnel et donc criticable, mais ces deux entreprises n’ont pas le même type de clientèle, ni le même business model, ni la même structure ; donc je maintiens, pour moi la comparaison n’a pas beaucoup de sens. Avec Bouygues qui s’est mis à l’ADSL et Free qui se met au mobile, on pourra en rediscuter dans deux ou trois ans cela dit ! 🙂
    Pour les indicateurs, il faut être intransigeant : presque un indicateur, ce n’est pas un indicateur… puisque les indicateurs sont standardisés afin de permettre des comparaisons. Presque l’ARPU ce n’est donc pas l’ARPU !

  45. des précisions sur les dates de dispo. de ces offres ?

    je pense qu’il est préférable d’attendre la sortie officielle de ces offres et regarder avec un regard critique le contenu et les contrats !

    le cout des telecom en FR est bien trop cher, autant mobile que internet, il est grand temps que ce marché devienne concurrentiel !

    Quand on voit que des petites boites comme SIMYO arrivent à exister c’est qu’il y a de la marge !

    Après c’est un peu un mal FR,

    donc en résumé, je crois pas trop à une baisse aussi importante et j’attends de voir !

    @ bientôt

    Sebastien

  46. @Sebastien
    Cf. l’Arcep : l’autorisation d’utiliser les fréquences a été délivrée en janvier 2010, et Free doit (contractuellement) ouvrir commercialement son réseau mobile au plus tard deux ans après l’autorisation. Soit janvier 2012, au plus tard.

    Si leur réseau est prêt, il y a fort à parier que Free lance son offre pour Noël 2011. On devrait donc être rapidement fixé sur les tarifs 🙂

  47. Deux infos complémentaires :

    1. Free prévoit de déployer 2000 sites en 2011, de façon à couvrir 27% de la population.
    Concrètement, ça veut dire qu’ils veulent atteindre l’objectif « 25% » qui leur permettra de bénéficier de l’accord de roaming national avec Orange. Ça va dans le sens de ce qui a été dit plus haut, pour un lancement opérationnel fin 2011 / début 2012 au plus tard.

    2. Free prévoit le handover vertical, c’est-à-dire le passage du réseau mobile à un autre réseau (WiFi typiquement) à partir d’un terminal mobile compatible. Soit depuis son WiFi personnel, soit depuis un Hotspot Free, soit depuis le réseau WiFi Free communautaire. Rien de neuf donc (cf. offre Unik chez Orange), sauf que depuis Unik le contexte a changé puisqu’on peut appeler en illimité les mobiles depuis sa box… un bon combo !
    En revanche, je n’ai trouvé nulle part l’information s’il s’agit uniquement de la voix, ou aussi de la data… encore une fois, qui vivra, verra ! 😉

  48. Zaradustra on

    Dans tout ce déballage ventant le tarifs futur de free
    (pures projections ou fantasmes?)
    on oubli que les 3 historiques vont s’alligner dar-dar
    et que leurs offres avec mobiles subventionnés vont du coup être probalblement plus inétéressante que le leasing de free…
    à suivre

  49. @Zaradustra

    Je ne pense pas que les opérateurs en place puissent ou veulent s’aligner rapidement.

    * D’abord, car leur structure de coût n’est pas la même (boutiques, les SAV, les centres d’appel… tout cela coûte cher).

    * Ensuite, parce que leur modèle économique est aussi différent (abonnement, engagement x mois en retour d’une subvention sur le prix du téléphone).

    * Enfin, parce qu’ils attendront sans doute de voir à quel rythme les clients partent : plus vite ils partent, plus vite il faudra que les opérateurs revoient leur tarifs pour endiguer cette fuite (…. et inversement !).
    Mais, gagner des clients, ça ne se fait pas en claquant des doigts : Bouygues Telecom, fondé en 1994, a en 2010, 11millions de clients mobiles.

  50. compte tenu de tout ce que j’ai lu dans vos propos, il faut attendre les offres de free et ensuite comparer ce qui est comparable

  51. Raspoutine on

    Tous ceux qui ont parlé de l’opérateur Simplicime comme étant moins cher se trompent cet opérateur n’existe plus c’est la poste qui l’a acheté et celle_ci a revu les offres en les rendant plus chères! par exemple il n’y a plus 4h de communication à un prix X
    Pour ceux qui ont évoqué que l’idée du téléphone moins cher ou subventionné par les trois premiers opérateurs pourraient faire hésiter les clients à quitter ces opérateurs « gourmands » se trompent car la fidélité ne vous fournit pas un téléphone gratuit au bout de 2 ans! vous le payez et parfois plus cher qu’un nouvel abonné avec les trois premiers opérateurs. Conséquence plusieurs clients n’hésitent pas à résilier leur ligne et reprendre une autre ligne pour bénéficier du même tarif qu’ils avaient mais avec un téléphone neuf, récent et gratuit.
    Enfin payer par exemple pendant un an un abonnement à 29,99 chez free ou son alter-égo chez les autres opérateurs mais à un prix plus cher!! souvent 80 euros, je pense que le choix sera vite fait et sans commentaire par toute personne dotée d’une raison.
    Non sur le prix free fera sans aucun doute beaucoup mieux que les autres, il y va de son intérêt, de sa survie. Ce qu’il faudra surveiller c’est les conditions qu’il pourrait mettre en place le jour où vous voudrez le quitter en résiliant votre ligne même s’il n’exige pas de vous d’engagement.
    Mais globalement pour les grands pôles grands centres urbains, grandes villes free sera inégalable.
    il devra cependant faire un effort sur le service client c’est rassurant pour la clientelle qu’il espère séduire.
    Combien de personne souhaiteraient pouvoir appeler à tout moment les fixes des pays étrangers et attendent de rentrer chez eux pour le faire car ils auraient un fixe à partir duquel cette communication serait gratuite maintenant c’est possible avec le nouvel opérateur free.
    Enfin pour en finir combien de fois aussi le service client des trois premiers opérateurs vous harcelle par jour dans le seul but de vous réengager lorsque vous vous approchez de votre date de fin d’engagement ou bien pour vous fourguer de nouveaux service dont vous n’avez pas besoin!! Oui il faut une bonne correction à ces trois premiers opérateurs qui ont amorti leur investissemnts par des prix trop élevés! pensez aux prix des sms il y a quelques années!!!!
    Maintenant évidemment ils vont baisser les prix cela prouve une chose à postériori c’est que nous payions trop cher nos communications. Pour s’excuser s’ils ne veulent pas qu’on les fuit il devraient offrire une année de communication gratuite à tout abonné de plus d’un an!!!!

  52. Bis repetita placent…

    Free, comme tous les autres opérateurs, fait de la marge et gagne de l’argent… Si on considère que les opérateurs nous tondent comme de moutons, alors il faudrait dire la même chose de la grande distribution, des fabricants automobile, etc. etc.

    Bref, gagner de l’argent en vendant des produits ou des services n’est pas l’apanage des seuls opérateurs téléphonique ; c’est le système dans lequel nous vivons qui est conçu ainsi.

  53. Raspoutine on

    trés cher RVV mais il n’a jamais été question de jeter la pierre à ce qui gagnent de l’argent!!! tu es à côté de la plaque toi! il est question de ceux qui vendent les choses à des prix exagérés!!! je ne reproche pas à un supermarché de vendre sa bouteille de lait à 1,50 euro mais je lui reprocherai de la vendre à 5 euros et je ne lui achetterai pas tout simplement! donc ta remarque est mal placée à moins que tu ne sois de prêt ou de loin concerné par les critiques soulevées contre les trois premiers opérateurs.

  54. Je ne répondrais même pas, sauf pour dire que je ne suis pas de quelque façon que ça soit lié à un opérateur. 😉

  55. les personnes qui pense à leur Iphone on raison je pense. On peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre, personnellement je préfère avoir un très bon forfait si se n’est même excellent et un téléphone moyen quitte à garder l’ancien, que un forfait cher comparé à free et un téléphone qui restera cher dans tous les cas.
    et un téléphone à presque 1000euro c’est du grand n’importe quoi il doit bien y avoir 50% du prix qui est payé pour la marque

  56. moi j’ai hâte de voir cette nouvelle offre mobile de Free, je suis actuellement cher orange et je peut vous assurée que je suis loin dans être content, j’ai un forfait 1h + sms et internet illimité + 3 numéro illimité et je raque 41€/mois…je vous assure sa fait cher même si je les prix avec un Samsung wave gt-s8500 (que j’ai raquer dans les 55€ quand j’ai prix mon forfait)

    vivement la révolution Free Mobile….

    je peut vous assurée que je vais quitter orange aussitôt l’offre commercialiser…

    en attendant, ba je raque -_-*

  57. cebribreizh on

    le truc qui ferrait que free cartone tout ca serrait de nous sortir un mobile un mobile free technologiquement comparable a leur box … et ca ce n’est pas impossible sur ce bonne meditation

  58. enfin !! ca va leurs en foutre un coup .depuis le temp que l’ons nous presse

  59. p'tit pimousse on

    connaissant quelqu’un qui bosse chez un des 3 gros opérateurs, je pense que ça va saigner, et ce, dès septembre… ils parlent « d’éduquer les clients », de la fin de l’internet illimité sur les mobiles, et que les téléphones offerts, c’est terminé (le coût étant jusque-là répercuté sur les abonnements et donc « caché » au client) ! ça va être un gros bordel ! enfin, pour moi c’est tout bénef, puisque je n’utilise mon téléphone que pour… téléphoner, et que là, les tarifs devraient baisser (enfin bon, ça fait des années que je paye pour ceux qui surfent à fond sur leur mobile, quoi… les boules quand même) – j’ai hâte de résilier, en tout cas ! pas forcément pour free, d’ailleurs, j’étudierai toutes les offres soigneusement…

  60. Bonjour , je voudrais vous demander si on prend l’abonnement free + le blackberry torch sa fera combien? MERCI D’AVANCE

  61. Bonjour a tous
    Je reviens sur cette article après le débat mais des informations glané par les opérateurs on m’a dit que cette grille était fausse ? Alors des infos plus précise car je rapelle que On est con.

  62. ok mais combien sa coute avec engagement??
    Si je veut prendre le samsung wave 575 avec un engagement sa coute combien silvouplai?

  63. SLT heu….

    a mon avis free ramportera le record de freenautes , orange, byouges, sfr…. perdrons sans doutes des clients mais c’est pour une bonne cause et les téléphones de free srotiront 5 janvier appeller freee le 4 appellez freee pour activer votre comande et yauras des blakberry sauf le torche , c pourrittt

  64. MErci Free!
    Il est clair que distinguer le coût d’acquisition du mobile et celui du forfait ne peut rendre la facture que plus lisible 🙂
    A mon sens pour ceux qui ne voient pas d’inconvénients à acheter un téléphone d’occasion, cela pourrait bien être la meilleure solution et meilleur rapport qualité/prix.
    Je m’explique connaissant le prix de son forfait illimité(15.99EUR abo Free) et le coût de mon dernier achat: un Samsung Galaxy S2 trouvé sur http://e-telmobile.com à 220EUR dans un état quasiment neuf le calcul a été rapide.
    Si on étalonne les sommes sur 12 mois:
    (15.99*12)+220=412euros
    soit 34EUR/mois pour un forfait tout illimité Free + un Samsung galaxy S2(dont je suis réellement propriétaire)
    Qu’en pensez vous?
    Après certain sont spéciaux et risquent de me dire : »je ne veux pas avoir le téléphone d’un autre…' »A mon sens état quasi neuf un coup de désinfectant et c’est tout bon :p

Send this to a friend