Pticours.com vous aide à trouver un professeur pour des cours particuliers

Quand Google index tout le web (ou presque), revient fréquemment la question de l’utilité ou de la pertinence des moteurs de recherche verticaux ou thématiques. Il existe cependant, et heureusement, certains secteurs spécifiques dans lesquels Big Google est pratiquement inexistant et pour lesquels ses robots restent inopérants. Il suffit alors à des entrepreneurs ou développeurs

Quand Google index tout le web (ou presque), revient fréquemment la question de l’utilité ou de la pertinence des moteurs de recherche verticaux ou thématiques.

Il existe cependant, et heureusement, certains secteurs spécifiques dans lesquels Big Google est pratiquement inexistant et pour lesquels ses robots restent inopérants. Il suffit alors à des entrepreneurs ou développeurs astucieux de se positionner sur ces créneaux pour monter un service qui apporte une solution réellement utile et à valeur ajoutée incontestable.

C’est le cas de Pticours, un moteur de recherche de professeurs particuliers, aussi simple que bien conçu et particulièrement agréable à utiliser : Pticours propose une page de recherche minimaliste qui offre pourtant l’essentiel. Intuitive et ergonomique, la recherche est très rapide à effectuer, et les résultats s’affichent sous la forme d’une liste de professeurs classés par emplacement géographique et géolocalisés visuellement sur une carte Google Maps.

Mais les résultats de recherches ne se résument pas à une liste alphabétique : les concepteurs du service ont bâti un algorithme qui permet d’effectuer un classement des réponses. Les professeurs sont en effet évalués en permanence par les élèves afin que les meilleurs d’entre eux ressortent toujours en tête des résultats. Le karma des profs est calculé en fonction de plusieurs critères, que la société Lollicode, éditrice du service (qui a déjà à son actif Twitscoop), décrit en détails :

  • tous les professeurs ont le même karma de départ
  • un professeur qui ne répondrait pas à une demande de mise en relation voit son karma diminuer (il peut très bien répondre par la négative sans impact sur son karma) – un professeur qui n’aurait plus de disponibilités ou qui souhaiterait arrêter de recevoir des demandes peut le faire très simplement depuis son compte
  • un mois après une demande de mise en relation acceptée par le professeur, pticours envoie un mail à l’élève concerné pour obtenir un feedback rapide (l’idée n’est pas d’évaluer directement le professeur sur ses qualités pédagogiques, car c’est un critère très subjectif, mais plutôt dévaluer son sérieux de manière générale)

Enfin, un grand nombre de critères vous permet d’affiner votre recherche: plage horaire de disponibilité, tarifs pratiqués, niveau de formation, âge, sexe…

Un service simple et efficace à destination du grand public, mais pour le moment sans modèle économique apparent, puisqu’il est entièrement gratuit pour les élèves et les profs, qui a déjà reçu l’adhésion de plus de 200 professeurs.

Mise à jour du 16/12 : j’ai contacté Pierre, l’un des fondateurs du site, qui précise le modèle économique envisagé.

  • sponsoring du site (modèle pub classique), en essayant d’être le moins intrusifs possibles et de préserver la mise en page simple du site. Pticours envisage éventuellement la vente de placements sponsorisés d’un ou deux profs (grand max) par recherche, aux organismes de cours particulier. Dans ce scénario ces profs seront clairement indiqués comme étant sponsorisés.
  • sponsoring des mises en relation: lors des mises en relation, l’élève potentiel reçoit un email (et un seul) lui fournissant les coordonnées du professeur qu’il souhaitait contacter (s’il a accepté la demande)
  • pas de mise en relation payante
  • pas de « revente » de base de donnée aux prestataires de cours particuliers (type Acadomia etc.)


Nos dernières vidéos

16 commentaires

  1. Ca c’est futé ! Et rafraîchissant : alors qu’on est abreuvé de site-like, voir de nouvelles idées – futées – voient le jour même sur des niches que l’on croyait boucher est grisant.
    Sinon pour parler du site lui-même, pas trouvé de cours de chinois à Paris 🙂

  2. Bien pensé en effet, facile d’utilisation, ergonomique… Et puis sobre, rapide…
    Mais dommage qu’en cherchant un prof de maths aux alentours de Corbeil il propose des personnes de Lille, Villeneuve d’Ascq, Dijon, Angers, Nancy…

  3. Pingback: Cinefriends, le réseau social qui fait du cinéma | Presse-Citron

  4. Pareil, des résultats farfelus pour la recherche d’un prof de musique à Aix-en-Provence: Paris, Toulouse, Montpellier, mais rien sur Aix.

  5. Bonjour et merci à tous pour vos commentaires!

    Neige > la base se remplit petit à petit, et au rythme où les choses avancent vous n’aurez bientôt plus ce genre de problème (gênant en effet!)

    phgiraud > nous avons bien reçu votre message depuis le site, nous allons prendre rapidement vos remarques en compte.

  6. Un moteur de recherche reposant sur Google Maps donne des résultats affligeants, du moins pour ce qui concerne les Antilles. C’est le cas pour ce très sympathique service de soutien scolaire mais également pour l’annuaire de l’administration Tapez 97127 pour Désirade Guadeloupe. Ouvrez le plan d’accès offert par Google. Vous vous retrouvez Desirade road, en Pennsylvanie. Ici on est fier d’Obama, mais y a des limites.

  7. Pingback: www.fuzz.fr

  8. Pingback: Vent des blogs #28 | Fredzone

  9. En testant un peu j’ai la même remarque que les autres mais bon faut le temps que l’offre s’étoffe. Ca me fait penser à un moteur de recherche de petites annonces pour cours particuliers donnés par des étudiants…sur quel modèle économique va s’appuyer ce site ?

Répondre