Suivez-nous

Gaming

PUBG Mobile écarte le chinois Tencent Games, et espère être de retour (rapidement) en Inde

Désireux de proposer à nouveau PUBG Mobile sur le territoire, PUBG Corporation a décidé d’assumer toutes les responsabilités de publication du jeu en Inde, et va travailler main dans la main avec le gouvernement afin de trouver une solution.

Il y a

  

le

 
PUBG Mobile
© PUBG Corp.

Il y a quelques jours, on apprenait que le gouvernement indien avait décidé de bannir plus d’une centaine d’applications mobile « made in China ». Selon le ministère de l’Électronique et des Technologies de l’information du pays, les applications en question voleraient les données des utilisateurs sans obtenir leurs autorisations, avant de les transmettre « à des serveurs situés en dehors de l’Inde ».

PUBG Mobile coupe les ponts avec Tencent Games

Parmi les applications concernées, on retrouvait notamment Baidu, Alipay, mais aussi le très populaire jeu mobile PUBG. Un coup dur donc pour les joueurs, mais aussi pour PUBG Corp, qui a décidé de réagir. La société explique ainsi avoir pris la décision de ne plus autoriser le groupe chinois Tencent Games à publier la franchise PUBG Mobile sur le territoire indien. La société confirme vouloir prendre toutes les responsabilités concernant la publication du jeu dans le pays.

PUBG jeu mobile

© PUBG

En s’éloignant de Tencent Games, PUBG Mobile pourrait donc prochainement être de retour sur le marché indien. Le studio derrière PUBG Mobile explore les moyens de fournir sa propre expérience PUBG en Inde, et s’engage bien sûr à le faire en maintenant un environnement de jeu à la fois sain et respectueux des fans.

Du côté chez PUBG Corp., on explique : « La société PUBG Corporation comprend et respecte pleinement les mesures prises par le gouvernement, car la confidentialité et la sécurité des données des joueurs sont une priorité absolue pour l’entreprise. Elle espère travailler main dans la main avec le gouvernement indien pour trouver une solution qui permettra aux joueurs de se retrouver sur le champ de bataille tout en respectant pleinement les lois et règlements indiens. »

Rappelons qu’en juin dernier déjà, le pays avait décidé d’interdire une soixantaine d’applications en provenance directe de l’Empire du Milieu, dont WeChat et l’incontournable TikTok.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests