Suivez-nous

Internet

Qiao Biluo, « l’altesse » du streaming trahie par un bug

Qiao Biluo, une streameuse célèbre en Chine a été trahie par un bug technique durant une de ses vidéos. Autant dire que le charme est rompu…

Il y a

le

Qiao Biluo
© Capture d'écran

« Le problème avec les citations que l’on trouve sur Internet, c’est qu’elles ne sont pas toujours vraies ». La (fausse) citation attribuée à Abraham Lincoln a désormais tout du même sur le web. A l’heure des deepfakes en vidéo ou bien simplement en audio, c’est toujours plus vrai. Mais parfois l’illusion est plus insidieuse, plus inattendue tout en étant toujours aussi surprenante. C’est ce que viennent de tristement expérimenter les fans de Qiao Biluo, « Altesse » du streaming en Chine.

Qiao Biluo face au bug fatal

Ses fans (et elle-même) la surnomment « Votre Altesse Qiao Biluo ». Visuellement, elle apparaissait dans ses streamings comme une jeune femme, plutôt jolie, définitivement glamour, à même de toucher un public majoritairement masculin. Oui mais voilà. L’illusion a été rompue. A cause d’un problème technique durant une de ses diffusions, elle est apparue comme une femme d’âge moyen, moins « attractive » comme certains l’ont décrite.

Selon les premières analyses, elle aurait en fait utilisé un filtre pour modifier son apparence durant ses vidéos. Elle était jusque-là littéralement adorée par certains de ses fans qui lui auraient donné plusieurs milliers d’euros. Après que son apparence réelle ait été dévoilée, la jeune femme a vu ses fans partir de sa salle « VIP », c’est là qu’elle a compris qu’il se passait quelque chose. Les dons ont aussi sérieusement baissé. On vous laisse voir ci-dessous le contraste en vidéo.

Désormais le débat fait rage entre la superficialité des internautes qui étaient prêts à payer sans même être certains de son apparence. D’autres s’en prennent à elle, considérant qu’elle était une arnaqueuse. En Chine, où plus de 425 millions de personnes font du live-streaming, l’usage des filtres est récurrent. Mais cette affaire pourrait faire évoluer les choses alors que le gouvernement s’inquiète déjà de l’explosion du phénomène. La pratique est déjà encadrée, avec des restrictions sur le discours et le comportement qui ne doit pas être vulgaire.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Loute

    1 août 2019 at 11 h 37 min

    Je ne peux m’empêcher de loler un gros coup.
    Perso je trouve ça extrêmement drôle. Et révélateur.
    En gros il y en a plein qui payaient quand elle était « belle » mais sans se concentrer sur son talent donc ils payaient pour quoi? Dans l’espoir de faveurs sous la ceinture?
    Après si elle a du talent (perso je ne juge pas, Wing est une mascotte en Chine pour son talent, hors des frontières c’est une catastrophe acoustique et rythmique) et ils se sont sentis floués par une nana qui a tout compris du fonctionnement avant eux?
    Ce qu’elle a fait est dommage mais pas dommageable quand aux supporters qui se sont barrés, ils savent désormais qu’ils peuvent s’orienter vers des poupées de silicone.

  2. sophiucus

    2 août 2019 at 10 h 34 min

    C’est en effet très drôle. Bien fait pour elle j’ai envie de dire, tricher de la sorte pour se faire du blé sur la naïveté des autres… Enfin bien fait aussi pour ceux qui lui ont lâché des centaines d’euros pour sa belle gueule, ça leur apprendra à juger une femme en fonction de sa beauté et non en fonction de ce qu’elle fait. D’un côté une arnaqueuse sournoise (incapable de faire des efforts pour bosser puisque c’est son filtre qui faisait tout pour elle, c’est pas glorieux du tout), de l’autre des chiens mal-baisés qui se laissent avoir par leurs fantasmes et leurs frustrations sociales (plus il a payé et plus il est frustré) . Pour moi c’est très clair:ils ont tous mérité ce qui leur arrive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests