Connect with us

Mobile

Qtek 9100 : premières impressions (et suivantes)

Qtek 9100Allez, même si les test matériels et techniques ne sont pas l’objet initial de ce blog, je fais pour une fois une entorse à la règle : j’ai pris un peu de temps sur mon week-end pour vous mitonner un petit test bien à moi de mon dernier joujou.
Attention, ce billet est un peu long, j’ai même hésité à le blogger en plusieurs épisodes, puis je me suis dit que ça risquait d’être un peu agaçant pour les plus passionnés d’entre vous, donc je le publie en une fois. Allez vous chercher un café ou une bière, prévoyez un peu de temps et hop, c’est parti…
ATTENTION : les commentaires sur ce sujet sont fermés : je vous invite à poursuivre la discussion sur mon nouveau blog dédié au Qtek 9100 et aux technos mobiles : http://www.lifegoesmobile.com.

Il y a

le

Qtek 9100Allez, même si les test matériels et techniques ne sont pas l’objet initial de ce blog, je fais pour une fois une entorse à la règle : j’ai pris un peu de temps sur mon week-end pour vous mitonner un petit test bien à moi de mon dernier joujou.
Attention, ce billet est un peu long, j’ai même hésité à le blogger en plusieurs épisodes, puis je me suis dit que ça risquait d’être un peu agaçant pour les plus passionnés d’entre vous, donc je le publie en une fois. Allez vous chercher un café ou une bière, prévoyez un peu de temps et hop, c’est parti…
ATTENTION : les commentaires sur ce sujet sont fermés : je vous invite à poursuivre la discussion sur mon nouveau blog dédié au Qtek 9100 et aux technos mobiles : http://www.lifegoesmobile.com.

Untitled Document Note : certaines vidéos ont du son, d’autres pas. Ceci est dû à un problème de perte de son aléatoire lors de l’encodage. Je n’ai pas trouvé la raison et je n’avais pas le temps ni le courage de tout refaire.
L’encodage vidéo reste parfois encore un truc au comportement assez mystéreux.

MISE A JOUR DU 21/10 :
– j’ai enfin réussi à connecter et synchroniser mon 9100 en Activesync avec mon PC. Je n’ai rien fait de particulier, mais après de multiples désinstallations/nettoyage du registre/réinstallations ça a fini par fonctionner, en tout cas depuis hier
– le problème de synchro avec Activesync 4.0 est identifié chez Microsoft, qui publie des solutions ici et assure travailler dessus en vue d’une mise à jour fin novembre.

AU MENU :
1 – Qu’est-ce qu’il y a-t-il donc dans la boîte magique ?
2 – Ce qu’on ne trouve PAS dans la boîte et qu’on aurait aimé trouver pour le prix
3 – Prise en main
4 – Ergonomie générale
5 – Accès internet et emails
6 – Télévision mobile avec Orange Intense
7 – Musique et vidéo
8 – Appareil photo et capteur vidéo
9 – Les logiciels intégrés ou fournis avec l’appareil
10 -WIFI
11 – Synchronisation des données
12 – Conclusion et bilan

Pour les caractéristiques complètes de l’appareil, rendez-vous ici

1 – Qu’est-ce qu’il y a-t-il donc dans la boîte magique ?

Ouvrons le colis de nos doigts fébriles en évitant de trop baver sur le bazar et découvrons de nos yeux émerveillés :
– le Qtek 9100
– un chargeur secteur
– un casque stéréo (enfin une paire d’écouteurs) avec réglage de volume et bouton de prise de ligne
– un cordon USB de raccordement au PC – un stylet de remplacement (en plus de celui qui est intégré dans l’appareil)
– étui de protection de ceinture
– un manuel Utilisateur en français (195 pages, faut bien ça)
– un cd d’installation d’ActiveSync 4.0 et Outlook 2002
– un cd d’installation de BVRP GPRS Monitor

> Voir vidéo

Retour menu

2 – Ce qu’on ne trouve PAS dans la boîte et qu’on aurait aimé trouver pour le prix

– un socle de bureau
– une petite carte mémoire Mini-SD (une 64 Mo comme chez Nokia par exemple)

Retour menu

3 – Prise en main

Même s’il a à peu de choses près les mêmes dimensions que son prédécesseur S100, et qu’il est même un peu plus épais (à cause du clavier coulissant), le 9100 parait plus compact. Cette impression est dûe principalement à ses formes plus douces, plus arrondies qui lui donnent un aspect plus proche d’un téléphone que d’un Pocket PC. Je trouve personnellement le design particulièrement réussi et les textures très agréables à l’oeil et au toucher. Il ne aprait pas non plus ses 160 grammes (je sais, c’est complètement con comme remarque mais c’est la vérité vraie, j’vous jure).
Bon je vois que vous êtes gravement impatients et que si je ne me magne pas à en parler je vais me faire immoler en place publique : le clavier ! le clavier ! Le clavier « physique » est la grande nouveauté de cet appareil, et après un premier contact, il ne déçoit pas. Facile à ouvrir, en le faisant coulisser, facile à fermer, facile à utiliser, il est déjà un modèle du genre et après y avoir goûté pour écrire des mails de 200 pages et des sms de 3000 pages, on pourra difficilement s’en passer et revenir à l’âge de pierre du clavier virtuel et du t9 réunis. J’ai toujours dit tout le bien que je pensais des claviers depuis mon expérience avec le Tréo, et cet appareil ne fait que renforcer mon point de vue sur le sujet. Je ne reviendrai certainement jamais à un appareil sans clavier. Précision pour ceux qui auraient encore des doutes : il s’agit bien d’un clavier AZERTY, français.

> Voir vidéo1
> Voir vidéo2
> Voir vidéo3
> Voir vidéo4
> Voir vidéo5

Retour menu

4 – Ergonomie générale

Même si on ne peut pas parler de dépaysement par rapport à Windows Mobile 2003, Windows Mobile 5 marque un changement, ou en tout cas une évolution importante : celle de la transformation d’un Pocket PC Phone en véritable Smartphone, c’est-à-dire en un appareil qui peut être manipulé quasiment intégralement d’une main sans avoir recours au stylet.
Je pense qu’il s’agit là d’une évolution charnière dans la courte histoire de Windows Mobile, dont cette dernière version offre au 9100 une ergonomie qui n’a quasiment plus rien à envier à un Tréo, la référence en la matière.
Avec le 9100 sous Windows Mobile 2005, je peux d’une main et sans jamais toucher l’écran tactile :
– accéder à l’agenda
– ouvrir ma liste de contacts et naviguer dedans
– accéder à mes tâches à faire
– lancer Pocket Internet Explorer et naviguer dans tous les menus, (ex : sélectionner et ouvrir un site favori…)
– lancer Pocket Outlook et naviguer dans tous les menus, envoyer-recevoir, supprimer un mail, en créer un…
– lancer l’appareil-photo/vidéo, le bloc-notes vocal
– activer/désactiver le WIFI, le Bluetooth et les paramétrer
– et bien sûr, accessoirement, téléphoner 😉

Je ne possède cet appareil que depuis trois jours et je n’ai pas encore eu l’occasion de le manipuler assez souvent pour l’avoir parfaitement en main, mais les premières utilisations sont particulièrement agréables, intuitives et faciles. Je pense que les occasions d’avoir recours au stylet seront très rares, et limitées aux cas ou celui-ci apportera réellement une véritable valeur ajoutée.

> Voir vidéo

Retour menu

5 – Accès internet et emails

Le navigateur web a été légèrement retouché mais reste l’un des points faibles de Windows mobile, principalement en raison de sa lenteur, notamment en ce qui concerne l’affichage des pages. Pire : cette nouvelle version marque même une régression par rapport aux précédentes, l’affichage s’avérant à première vue plus lent que sur un S100 ou un C500 par exemple.
Cette nouvelle version de navigateur apporte quand même une nouveauté intéressante : la possibilité d’affichage en plein écran.
Autre petite déception : l’accès au web, même en EDGE, ne parait pas plus rapide qu’en GPRS. En tout cas je ne vois pas vraiment de différence de vitesse d’affichage des pages par rapport à un accès en GPRS. On est loin de la quasi immédiateté de l’affichage obtenue avec un vrai mobile 3G/UMTS.
Mais je pense qu’il s’agit là encore d’un problème de lenteur de inhérent à Pocket Internet Explorer car même en WIFI on ne peut pas dire que ce soit très rapide non plus.
Le client mail, Pocket Outlook, n’apporte pas de grand changement, si ce n’est une présentation visuelle des mails un peu différente. Je n’ai pas encore eu l’occasion de tout tester dans cette fonction, mais je ne vois pas de différence dans la réception/envoi de mails par rapport aux versions précédentes. J’ai également tenté d’envoyer hier une petite vidéo de quelques centaines de Ko par mail par le réseau EDGE, sans succès : ramage puis plantage, alors que la même manip se passait sans problème avec un S100 ou un C500 en GPRS, soit avec un débit censé être trois ou quatre fois inférieur au EDGE.
Il faudra que je refasse des tests tranquillement mais pour l’instant je ne suis pas convaincu par la soi-disant rapidité du réseau EDGE, alors que j’avais été séduit par l’UMTS avec mon Nokia 6680.

> Voir vidéo

Retour menu

6 – Télévision mobile avec Orange Intense

Après avoir goûté à la TV sur mobile et les cinquante chaines Orange illimitées cet été sur mon Nokia 6680, j’étais impatient de voir comment ceci allait fonctionner sur un appareil offrant un écran plus grand avec une résolution quasi doublée.
D’abord, avant de pouvoir recevoir les chaînes Orange, il faut procéder à de petites modifications sur l’appareil car s’il est bien compatible, mon modèle n’a pas été acheté chez Orange, et il est donc hors pack opérateur. Pour pouvoir accéder au portail Orange TV, il faut :
– avoir un abonnement EDGE/UMTS Orange
– modifier la base de registre de l’appareil pour lui affecter un USER AGENT accepté par Orange, c’est-à-dire en clair « tromper » Orange en lui faisant croire que l’appareil fait partie de sa gamme (ce n’est pas illégal, cet appareil va être officiellement référencé par Orange dans quelques jours comme SPV M3000).
Pour savoir comment modifier la base de registre, rendez-vous ici (dernier message en bas de page).
– installer le lecteur Packet vidéo nécessaire à l’accès aux chaînes de TV Orange : l’installation automatique est suggérée au premier accès sur le portail Orange
Une fois ces petites bidouilles effectuées, vous pourrez voir de vos yeux émerveillés cinquante chaînes de TV sur l’écran de votre 9100. Et alors, la qualité est-elle au rendez-vous ? Franchement, pas vraiment. J’ai lu ici ou là que la TV Orange était diffusée en EDGE, même sur les téléphones UMTS, et que par conséquent il n’y avait pas de différence de qualité. Et bien je pense que c’est faux : la TV sur mon 9100 EDGE est beaucoup plus saccadée, moins fluide et avec une image de moins bonne qualité qu’elle ne l’était sur mon Nokia 6680 UMTS. J’en déduis par conséquent que le débit du flux TV en EDGE est inférieur à celui de l’UMTS.
Ou alors il faudrait attribuer cela à une faiblesse du processeur du 9100, ce à quoi je ne crois pas, car la lecture de vidéos en DivX est en revanche d’excellente qualité avec une fluidité optimale.
Cela dit, le visionnage de la TV sur le 9100 reste quand même une expérience très plaisante, surtout avec un forfait Intense illimité, d’autant qu’avec le lecteur Packet Vidéo on peut basculer en mode paysage plein écran : à vous la TV en 320×240.

> Voir vidéo TV1
> Voir vidéo TV2
> Voir vidéo TV3

Retour menu

7 – Musique et vidéo

Le 9100 est doté du lecteur Windows media player 10, qui permet de lire des vidéos au format AVI, WMV et les sons au format WMA (avec gestion des droits DRM), WAV et bien sûr MP3.
Le lecteur gère la synchro avec Windows Media Player 10 sur votre PC et permet d’importer vos playlists automatiquement par genre de musique, par artiste, par album (avec affichage de la pochette s’il vous plait). La qualité est bonne sans atteindre le niveau d’un iPod. Il faudrait pour cela utiliser un casque stéréo de qualité supérieure.
Concernant la vidéo, une des raisons pour lesquelles j’ai toujours apprécié les appareils Windows Mobile est le fait qu’ils lisent en natif le format WMV qui est le plus répandu sur le web. Ceci garantit une grande facilité dans l’installation et la lecture des vidéos que nous recevons tous quotidiennement dans nons emails et sur le web pour les néophytes et sans avoir à bidouiller/encoder/convertir les fichiers dans un format compatible. Grande facilité et bon confort d’utilisation de ce côté-là.
A noter : le lecteur Divx Gratuit Core TCMP (ex Betaplayer) est compatible avec Windows Mobile 5 et fonctionne à merveille et sans aucun bug sur le 9100, ce qui constitue une excellente nouvelle car ce lecteur est capable de lire et gérer à peu près tout ce qui existe comme formats audio et vidéo : DivX, Xvid, AVI, WMV, MP4, MPG, H263, WAV, WMA, MP3, en au moins une bonne dizaine d’autres. Petit détail débile (il en faut toujours un sur un appareil à 750 euros) : le format par défaut d’enregistrement des vidéos est réglé sur MP4, ce qui signifie que si vous voulez lire les vidéos sur votre PC il va falloir télécharger et installer Quicktime avec iTunes, ce qui va vous prendre une bonne demi-heure et pas mal de réglages pénibles à faire. Et si vous basculez en enregistrement au format AVI, vous ne piuvez pas lire vos vidéos sur le 9100, qui vius annonce comme un couillon « format non compatible ».
Comment ditez-vous ? C’est très con ? Oui, c’est très con.

> Voir vidéo

Retour menu

8 – Appareil photo et capteur vidéo

Le gros point noir de cette gamme. Peu, voire aucune amélioration depuis le Qtek S100 qui a pourtant été largement critiqué pour les mêmes raisons. Le 9100 est pourtant doté d’un capteur 1,3 megapixels, mais décidément la photo n’est vraiment pas le point fort du constructeur HTC/Qtek. Ce qui prouve d’ailleurs que le nombre de mégapixels d’un capteur ne veut pas dire grand chose, pusique mon Nokia 6680 doté lui aussi d’un capteur 1,3 mpx produisait des photos d’une qualité largement supérieure et sans aucune comparaison.
Le capteur vidéo ne fait pas ceaucoup mieux, se payant même le luxe d’une régression par rapport au S100 : vidéos plus saccadées, moins fluides.
On a beau dire qu’un téléphone n’est pas un appareil-photo, j’ai du mal à admettre qu’un appareil à 750 euros ne fasse pas au moins aussi bien que le petit Samsung de ma femme. Et encore, je ne compare pas avec un Sony Ericsson k750…

Retour menu

9 – Les logiciels intégrés ou fournis avec l’appareil

– Pocket Internet Explorer
– ActiveSync 4.0
– Calculatrice
– Gestionnaire d’images
– ClearVue PDF (lecteur PDF)
– Client terminal (VPN)
– Comm Manager (gestionnaire de connexions WIFI et Bluetooth)
– Excel Mobile
– GPRS Monitor
– Midlet Manager (gestionnaire d’applis JAVA)
– Pocket MSN
– PowerPoint Mobile
– Word Mobile
– Windos Media Player
– Voice speed dial (gestionnaire de reconnaissance vocale)

Retour menu

10 – WIFI

Le WIFI fonctionne de la façon la plus simple du monde. Une fois activé, ce qui prend exactement un clic et environ 5 secondes, l’appareil détecte immédiatement les réseaux et accès disponibles, indique s’ils sont ouverts ou sécurisés et propose de se connecter. De plus il sniffe les réseaux et vous prévient avec une alerte sonore s’il trouve un nouveau réseau. Le débit de connexion parait tout à fait correct et permet de streamer de la vidéo, de la radio et du mp3 sans saccades.
Concernant le bluetooth… je ne peux pas trop vous en parler vu que je n’ai plus trop d’occasions de raison d’utiliser cette fonction (je synchronise avec le câble USB, je n’ai pas d’oreillette Bluetooth, je ne le connecte pas à d’autres appareils, je n’ai pas de kit mains libres et plus de GPS pour le moment…)

> Voir vidéo

Retour menu

11 – Synchronisation des données

Là on touche vraiment le point très faible, et malheureusement il se confirme que chaque nouvelle version du logiciel de synchronisation Microsoft ActiveSync soit pire que la précédente. Je n’ai piur le moment réussi à synchroniser mon 9100 qu’une seule fois en quatre jours, et encore au prix de bidouilles et de bricolages divers et variés impossibles à reproduire ici. Mon appareil et mon PC refusent toute connexion, les dossiers ne se synchronisent pas, j’obtiens des messages d’erreur d’un autre monde, Outlook n’est pas reconnu, je vous en passe, et des meilleures.
C’est pourtant mon dixième appareil de poche sous Windows Mobile et j’ai jusqu’à présent toujours synchronisé toutes mes données sans problème sur le même PC. C’est incompréhensible, mais il semblerait malheureusement que je ne sois pas le seul dans le cas.
Quand est-ce que Microsoft daignera enfin se pencher un jour sur ce problème et faire en sorte que des appareils mobiles WINDOWS se synchronisent avec des PC WINDOWS du premier coup sans qu’il soit nécessaire de posséder un diplôme d’ingénieur en informatique ?

Retour menu

12 – Conclusion et bilan

Je pense qu’avec le 9100 on atteint un niveau d’équipement, de sophistication et de fonctionnalités proches de l’idéal de l’utilisateur exigeant et polyvalent. L’appareil est dans l’ensemble véloce, intuitif et facile à utiliser. Sa prise en main est très agréable, on a la sensation d’avoir un objet de qualité dans les mains, l’écran est magnifique. C’est le premier tout-en-un que je pense garder un bon moment sans avoir envie de revenir à une formule téléphone+PDA. Et c’est franchement génial d’avoir toute sa vie perso et pro dans 160 g blottis au fond de sa poche ou dans le creux de sa main.

Retour menu

J’aime :

– le format, compact et élégant
– l’écran (bonne luminosité, belles couleurs)
– l’ergonomie (mix hardware / software Windows Mobile 5 très réussi)
– la possibilité d’utilisation sans stylet et d’une main comme un simple téléphone
– le clavier AZERTY
– l’accès au réseau EDGE et les possibilités offertes
– la compatibilité avec une liste importante de logiciels déjà existants

J’aime moins :

– la qualité médiocre de l’appareil-photo
– la lenteur de Pocket Internet Explorer
– le réseau EDGE moins véloce qu’annoncé

Je déteste :

La synchronisation impossible avec mon PC pour le moment, et l’instabilité notoire et SYSTEMATIQUE de chaque nouvelle version d’ActiveSync.

Dernières news

Les bons plans

Les tests