Suivez-nous

Objets connectés

Quand des employés d’Amazon vous connaissent trop bien grâce à Alexa

Outre le fait d’écouter les conversations des utilisateurs avec Amazon Alexa, les employés du groupe ont également accès à leur adresse, donc à leur identité.

Il y a

le

Amazon Echo Alexa
© Unsplash / Andres Urena

Il y a quelques semaines, une enquête révélait que les employés d’Amazon avaient accès aux conversations des utilisateurs avec Alexa. En effet, certains d’entre eux ont suivi ces discussions afin d’améliorer les performances de l’assistant vocal. Néanmoins, tous ont précisé qu’il n’avait pas le droit d’intervenir, et ce peut importe la teneur des échanges ou des écoutes.

Néanmoins, Amazon va plus loin que cela, car ces employés ont également accès à l’adresse des utilisateurs, ce qui signifie que les écoutes ne sont pas anonymes.

Amazon écoute les conversations… et connaît les adresses

En effet, un des employés d’Amazon interrogé par Bloomberg, à l’origine de la première enquête, a montré qu’il pouvait accéder facilement à la géolocalisation de l’utilisateur dont il écoutait la conversation. Il lui a alors fallu moins d’une minute pour accéder à la vue satellite du logement d’un des utilisateurs.

En somme, Amazon a accès à l’adresse de certains de ses clients, ce qui signifie également qu’elle connaît l’identité de ces derniers. Leurs conversations avec Alexa ne sont pas anonymes, car l’appareil en question peut être facilement associé à une adresse et une identité. A contrario, Google et Apple utilisent également certains de leurs employés pour écouter les conversations menées avec les assistants vocaux, mais ceux-ci n’ont pas accès à autant d’informations privées. En effet, les deux autres entreprises américaines ne fournissent pas les numéros de série ou de compte client des leurs utilisateurs.

Pour sa part, Amazon se défend désormais en indiquant que « les accès aux outils internes sont très contrôlés » et que l’entreprise « interdit strictement aux employés d’accéder aux données des utilisateurs pour toute autre raison [que l’amélioration d’Alexa, NDLR] ». Malgré cette interdiction, il n’empêche que les employés ont tout de même accès à ces données.

Lors des premières révélations de Bloomberg, Amazon affirmait pourtant que « les employés n’ont pas directement accès aux informations permettant d’identifier la personne ou le compte ».

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests