Suivez-nous

Vidéo

Quand YouTube supprime des vidéos de robots pour… cruauté animale

YouTube a supprimé de nombreuses vidéos de combats de robot, croyant que celles-ci mettaient en avant des scènes de cruauté animale.

Il y a

  

le

 
youtube
© Unsplash / Christian Wiedige

Si YouTube s’attelle à améliorer l’intelligence artificielle et les algorithmes afin de modérer sa plateforme vidéo au mieux, de nombreuses erreurs sont encore possibles. C’est ce qu’il s’est passé avec ces vidéos mettant en scène des combats de robots.

En effet, les créateurs des vidéos en question ont reçu un message de YouTube leur indiquant que leur contenu ne respectaient pas les règles de modération du service et qu’il devait donc être supprimé. Dans le message, il était donc écrit : « Nous avons déterminé que [la vidéo, NDLR] enfreint nos règles […] les contenus qui présentent des violences infligées aux animaux ou des animaux que l’on force à se battre ne sont pas autorisés sur YouTube ». Pour la plateforme de vidéos, les combats de robots s’apparentaient donc à des combats d’animaux.

Sur YouTube, une IA presque parfaite (mais pas encore vraiment)

Au total, de nombreux contenus ont été supprimés de la plateforme avant que celle-ci prenne la parole pour expliquer qui s’agissait là d’une erreur. Par la suite, les vidéos des combats de robots ont donc été remises en ligne.

YouTube a (logiquement) confirmé à The Verge qu’aucune de ses règles de publication n’interdisait de mettre en ligne des contenus montrant des combats de robots. Pour l’instant.

Néanmoins, YouTube n’a pas expliqué en détail comment l’erreur s’était produite. L’on peut tout de même supposer qu’il s’agit là d’une erreur des algorithmes de la plateforme, qui ont fait le rapprochement avec un contenu violent et en ont déduit qu’il s’agissait de mises en scène montrant des animaux. Cependant, des modérateurs humains sont également censés vérifier certains contenus afin de confirmer leur suppression. Difficile de savoir si cela a été le cas ou non et s’il s’agit, entre autres, d’une erreur humaine dans ce cas.

Il se peut aussi que les vidéos en question aient été signalées par des internautes, ce qui auraient pu mener à leur suppression, puisque les vérifications sont moins conséquentes dans ce type de cas.

Il y a peu, YouTube a annoncé qu’il poursuivait un américain qui avait signalé des vidéos en indiquant qu’elles étaient en violation avec la protection des droits d’auteur, suite à quoi une enquête a révélé que ses signalements étaient abusifs et n’avaient pas lieu d’être.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests