Qui a dit que l’art était imbuvable ?

Hannes Broecker, un artiste allemand, semble être doué d’un sens pratique très développé : puisque les vernissages sont des lieux où l’on vient aussi pour picoler à l’œil, pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups, et proposer des tableaux à boire. C’est ainsi qu’est née cette exposition à Dresden, Allemagne, où vous êtes cordialement

Hannes Broecker, un artiste allemand, semble être doué d’un sens pratique très développé : puisque les vernissages sont des lieux où l’on vient aussi pour picoler à l’œil, pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups, et proposer des tableaux à boire.

Cadres à boire

C’est ainsi qu’est née cette exposition à Dresden, Allemagne, où vous êtes cordialement invité à déguster différents cocktails contenus dans les cadres fixés au mur.
L’histoire ne dit pas s’ils sont servis frais.

Via TheCoolhunter


Nos dernières vidéos

17 commentaires

  1. Sourire
    Ce concept est néanmoins pas nouveaux. Lors des Jeux olympiques de Barcelone (92) un artiste catalan avait déjà eu cette idée, à l’intérieur de chaque tableau des fruits représentaient même le fameux logo des jeux.

  2. @grafikeric Pourquoi se contenter de 3 verres? :p

    Vu le nombre de « cadres » (si on peut encore les appeler comme ça), autant profiter de la diversité.

    PS: On a le droit de mélanger? 🙂

  3. jeanaimarredesformulairetain on

    Il y aurait eu un tableau derrière le breuvage : là cela aurait été un concept.
    Là c’est juste un bar mural… On s’ennuie ferme.

  4. Ca serait vachement mieux si de vraies oeuvres était cachées derrière. En tout cas l’ambiance lors du garnissage serait probablement assurée 🙂

Répondre